Essais de reponse

by Erri De Luca | Journals |
ISBN: 2070767418 Global Overview for this book
Registered by Lancelot-du-lac on 4/3/2005
Buy from one of these Booksellers:
Amazon.com | Amazon UK | Amazon CA | Amazon DE | Amazon FR | Amazon IT | Bol.com
6 journalers for this copy...
Journal Entry 1 by Lancelot-du-lac on Sunday, April 03, 2005
Résumé
"Il ne reste que les réponses, dépouillées de l'invitation cordiale qui les a appelées au-dehors et qui en partie les justifie. Elles n'ont plus le prétexte d'un interlocuteur, leur voix est la voix attentive et vigilante de celui qui se décide à laisser un message sur un répondeur téléphonique. "
Ainsi, Erri De Luca nous propose dans ce volume tout à fait singulier - car au départ ce fut un livre d'entretiens dont les questions ont été effacées - des textes abordant chacun en quelques pages une facette de son univers personnel : son enfance napolitaine, la bibliothèque paternelle, la découverte de la lecture, le travail manuel, son engagement politique ou encore l'apprentissage de l'hébreu et la lecture de la Bible. Emaillés de brèves citations tirées de ses propres ouvrages, ces Essais de réponse apportent un éclairage nouveau ou approfondissent des thèmes récurrents de l'auteur. Si Erri De Luca évoque bien ici son parcours personnel, ce n'est jamais dans l'intention de dévoiler des éléments de sa biographie sur un ton anecdotique, mais seulement de déployer sa propre expérience et de la porter vers un questionnement universel. Dans ces textes d'une beauté lapidaire, il atteint ce qu'il faut bien appeler une forme de sagesse.

Biographie
Erri De Luca est né à Naples en 1950 et vit aujourd'hui à la campagne près de Rome. Aux Editions Gallimard ont paru avec grand succès les romans Trois chevaux (2001) et Montedidio (2002, prix Femina Etranger) ainsi que le recueil de nouvelles Le contraire de un (2004) et le volume d'essais intitulé Noyau d'olive (2004).

Journal Entry 2 by Lancelot-du-lac on Wednesday, April 13, 2005
J'aurai vu le titre de cet ouvrage quelque chose comme: "Traité philosophique" ou "Recueil de pensées".

En effet, cet ouvrage hors pair nous offre, sous forme d'exposé, la vision profonde d'un écrivain philosophe sur les divers aspects de son existence.

Que belles allégories. Les mots tous ensemble, donnent toute leur splendeur à ces si jolies phrases.

De la même façon qu'Obélix était tombé tout petit dans un goudron d'élixir magique, Erri De Luca s'était enfermé dans sa jeunesse dans une chambre remplie de bouquins au point de consacrer tout son passe-temps à la lecture.

Il n'y a donc pas de quoi à être surpris de voir toute cette substantifique moëlle sortir du bout de sa plume magique !

Je m'émerveille devant le poids de chaque mot. Je déguste la douce saveur de certaines expressions. Le vocabulaire d'Erri De Luca est si riche de symbôles et de sens, pour pouvoir exprimer à l'infini le flux de ses pensées.

Il y a beaucoup de verve dans son style.

Et puis pour les amoureux de lecture: tout un chapitre est consacré au thème du livre. L'auteur y présente son point de vue philosophique au sujet des livres, de ce qu'ils représentent pour lui et de leurs valeurs symboliques et culturelles.

Petit fascicule facile à lire. Les épisodes sont indépendants les uns des autres. On peut zapper un chapitre s'il ne nous plaît pas.

Je recommande cet ouvrage aux amateurs de belle poésie et aux écrivains et poètes.

Pour plus de détails, cf. mon blog.

Pour voir les participants au ring et où se trouve le livre, voir Ma bookshelf

Journal Entry 3 by ISANDRE from Prévessin-Moëns, Rhône-Alpes France on Thursday, April 14, 2005
Bien récupéré dans ma BAl, j'ai bien aimé et déjà lu tous les petits mots sur les post-it :-)
Je vais savourer ce livre, d'autant que je fais partie des lecteurs cibles ;-) d'après ta description.
Merci pour ce ring très généreux !

Journal Entry 4 by ISANDRE from Prévessin-Moëns, Rhône-Alpes France on Sunday, May 29, 2005
J'ai beaucoup aimé ce livre et bien qu'il soit peu épais, j'ai mis un peu de temps à le lire, parce que je lisais chaque réflexion plusieurs fois et cela me faisait voyager à chaque fois sur des pensées différentes. Etant d'origine italienne et connaissant bien les environs de Naples, j'ai beaucoup aimé les passages qui en parlaient également.
Je transmets à Damned Marcel

Journal Entry 5 by ISANDRE from Prévessin-Moëns, Rhône-Alpes France on Friday, June 10, 2005
envoyé à Damned Marcel

Journal Entry 6 by damned-marcel from Tautu, Aitutaki Cook Islands on Wednesday, June 15, 2005
Le livre m'est bien parvenu, aujourd'hui.
Merci Lancelot,
et Isandre, merci pour ton attention :
"La mer n'est pas
Que les chiffres d'un théorème
Adresse codée
De terres encore ignorées."

Journal Entry 7 by damned-marcel from Tautu, Aitutaki Cook Islands on Sunday, July 17, 2005
J'ai eu ces deux pensées : "Je préfère ses romans". "Je n'avais pas très envie d'une leçon de sagesse".
Puis, me ravisant, j'ai réalisé -ou me suis rappelé, pour l'avoir écouté parler quelques fois- qu'Erri de Luca est quelqu'un avec qui, dans mes rêves de vie, je pourrais rester des heures et des heures, à boire du café (lui, du vin), à regarder les corbeaux.
J'aime énormément ces bribes-là : "Depuis le mois d'août 1786, la neige ne tombe pas seulement pour neiger [...], la neige tombe pour effacer des empreintes, pour enlever les nôtres. Depuis lors, il neige pour oublier."
Merci, Lancelot.

Journal Entry 8 by andras from Lyon, Rhône-Alpes France on Tuesday, January 17, 2006
C'est curieux, je pensais un peu la même chose que Damned avant de découvir à l'instant sa JE. Je veux dire : à la fois "je préfère ses romans" et "c'est quelqu'un d'exceptionnel et très peu savent dire comme lui ce qui se cache derrière l'apparence des choses et parler de ce fil de vie qui nous traverse". Il y a peut-être Charles Juliet (Trouver la source), Yves Bonnefoy (L'Arrière-pays), Jean Grenier (les Iles), Fernando Pessoa (Le livre de l'intranquillité) et quelques autres sans doute dont Camus bien-sûr. Il me semble que ce sont des gens qui ont trouvé dans leur vie un certain équilibre ... en constant déséquilibre, et une certaine douceur dans le langage qui n'a rien oublié de la rage de leur enfance, et cette rage-là est encore bien sensible à travers leurs mots.
Ces écrivains-là sont aussi des chercheurs qui ne se satisfont pas de ce qu'ils trouvent aujourd'hui. La vie ne serait que cela ? Il ne peuvent s'y résigner. Et cela se traduit par une force intranquille dans leur écriture.

Tout n'est pas bon dans ce recueil, et contrairement à ce qu'il prétend, je ne suis pas certain qu'Erri de Luca tranche beaucoup dans ce qu'il écrit. Mais les diamants de ce livre valent largement les quelques charbons qu'il a laissés.

Journal Entry 9 by Lancelot-du-lac on Tuesday, January 17, 2006
@Andras
Je pense qu'il y a aussi un peu de masturbation intellectuelle tu ne trouves pas ? L'essence même de la philosophie est synonyme de masturbation de l'esprit.

Ce n'est pas péjoratif comme remarque dans le sens que quand ça ne fait du mal à personne et qu'en plus on le fait pour le plaisir de la poésie et des paraphrases ! Pourquoi pas ?

Et puis encore merci pour nous avoir proposé cette intéressante lecture. Meilleurs voeux pour 2006, qu'elle te soit prospère en lectures.

Journal Entry 10 by winge-marmottewing from Montauban, Midi-Pyrénées France on Tuesday, July 11, 2006
Proposé un peu par hasard par Andras lors du meet-up en plein air (il connaît mon goût pour les livres d'Erri De Luca), pourtant il m'avait semblé que j'avais justement manifesté mon intérêt pour ce livre quand tu l'as proposé, Lancelot-du-Lac.

Je m'aperçois qu'il reste quelques personnes dans le cercle, je tâcherai de le faire suivre rapidement. Bonjour chez vous ! :o)

Journal Entry 11 by Lancelot-du-lac on Tuesday, July 11, 2006
Bonne lecture e-mamotte.

Journal Entry 12 by winge-marmottewing from Montauban, Midi-Pyrénées France on Monday, December 25, 2006
Je l'ai lu de manière trop décousue pour pouvoir en retirer quelque chose. Comme d'autres, je préfère l'Erri de Luca conteur à Erri de Luca essayiste (ou interviewé).

J'ai retrouvé des évocations lues dans d'autres de ces ouvrages, mais j'ai lu avec bonheur la relation de son curieux rapport à la bible et à l'hébreu.

Le livre est - enfin ! - reparti pour la Suisse le 22 décembre, chez Oeb, accompagné du Tailleur de la grand-rue.

Merci à Lancelot-du-lac et... Joyeux Noël à tous !

Journal Entry 13 by Lancelot-du-lac on Monday, December 25, 2006
Merci e-marmotte de ton commentaire et de tes voeux.
Bonnes fêtes de fin d'année à vous tous.

Journal Entry 14 by Oeb from Daillens, Vaud Switzerland on Sunday, January 07, 2007
Reçu par la poste de la part de e-marmotte, merci!

Are you sure you want to delete this item? It cannot be undone.