Sous le vent du monde. 4. Avant la fin du ciel

by Pierre Pelot | Literature & Fiction | This book has not been rated.
ISBN: Global Overview for this book
Registered by wingsouramwing of Genève, Genève Switzerland on 6/17/2024
Buy from one of these Booksellers:
Amazon.com | Amazon UK | Amazon CA | Amazon DE | Amazon FR | Amazon IT | Bol.com
This book is in the wild! This Book is Currently in the Wild!
1 journaler for this copy...
Journal Entry 1 by wingsouramwing from Genève, Genève Switzerland on Monday, June 17, 2024
Le bookcrossing fait voyager des livres.

J'en ai lu un il y a plusieurs années, acheté parmi les bouquins soldés dans la galerie marchande de l'aéroport de GVA. Il m'est arrivé de passer par là lors de mes libérations au Grand-Saconnex puisque ce n'est pas loin, via la passerelle près de Palexpo.

Les protagonistes sont des humains de la lointaine préhistoire.
Il y a environ 240 000 ans, les interactions entre groupes anthropoïdes de l'Atlas, de l'Afrique de l'Est, voire d'Afrique australe et centrale ont donné naissance à la souche homo sapiens. C'est nous. Nous avons mangé beaucoup d'antilopes, de mammouths, de canards, de baies, de gros fruits, pêché des tas de poissons, peint des parois rocheuses et multiplié razzias, guerres et mariages intertribaux, buté et câliné bien des congénères, jusqu'à ce que des dissidentes en aient marre de crapahuter. Leurs mecs ont suivi, sinon sans meufs ils se seraient entrebattus et désespérés. Vers -10900 ces ex-nomades ont fondé un village près de Tell Qaramel (des millénaires avant qu'on appelle le coin Syrie, province Halab, Aleppo, Alep) et fait pousser des plantes mangeables. Style céréales, avec des grains partout. La "révolution agricole" avait démarré mais nous ne le saurions que beaucoup plus tard. Ces sédentaires - une sorte de new age par rapport à la chasse-cueillette - ont pu apprendre à labourer ensemble, à se retrouver dans des troquets comme à Tchatal Höyük, et à tenter de trouver des accords de paix de temps en temps entre Our, Lagash et le Bürgenstock (quoique sur le Bürgenstock... bref le coin n'était pas très peuplé en -10900).

- 10900: village de Tell Qaramel (ou quel qu'en ait été le nom, on ne va pas deviner quelle langue parlaient ces gens il y a 12900 ans)
- 3100: premier Etat, l'Egypte de Narmer.
- 750 env.: fondation de Rome.
- 4: Mort du roi Hérode le Grand

Journal Entry 2 by wingsouramwing at Place des Charmettes in Carouge, Genève Switzerland on Monday, June 17, 2024

Released 3 wks ago (6/17/2024 UTC) at Place des Charmettes in Carouge, Genève Switzerland

WILD RELEASE NOTES:

Il ne t'est jamais donné de rêve sans le pouvoir de le réaliser. (Richard Bach)

L'un des rhinos donna un coup de boutoir à l'autre. Nous étions en plein monsoon, cette saison aqueuse appelée mousson où toute la pluie en retard depuis des mois s'abat sur la contrée. Le Tsangpo (Brahmapoutre) roulait des eaux opaques. L'île Mandjouli avait rétréci et les parties émergées étaient gorgées d'eau. Les rhinos assamais semblaient exténués. Leurs pattes ridicules produisaient dans l'herbe mouillée un bruit de succion désagréable. - Alors que faisons-nous ? demanda l'un des chasseurs. - On attend de connaître le perdant et on l'achève.
Dans la mythologie grecque traîne une histoire de chasseur. Orion. Je ne sais plus en quoi il s'illustre (adresse au tir ? courage d'attaquer de grosses bêtes ?) mais je crois qu'il meurt après avoir marché pieds nus sur un scorpion. Ou alors... Voyons... Adraste. De quoi creva Adrastos ? Tué par un compagnon de chasse qui l'avait pris pour un sanglier.

Artémis (je préfère ce nom grec à l'agaçante Diane, trop douce à l'oreille) dans le panthéon grec était la maîtresse des bêtes sauvages.




Are you sure you want to delete this item? It cannot be undone.