La Corde et la pierre

ATTENTION SUPER-LIVRE !
Registered by wingsouramwing of Genève, Genève Switzerland on 1/11/2022
Buy from one of these Booksellers:
Amazon.com | Amazon UK | Amazon CA | Amazon DE | Amazon FR | Amazon IT | Bol.com
This book is in the wild! This Book is Currently in the Wild!
1 journaler for this copy...
Journal Entry 1 by wingsouramwing from Genève, Genève Switzerland on Tuesday, January 11, 2022
Le bookcrossing fait (re)découvrir le monde.
Rejoignez-nous ! Votre vie ne sera plus tout à fait la même, après.

Journal Entry 2 by wingsouramwing at Genève, Genève Switzerland on Tuesday, January 11, 2022
En SF il y a les frères Strougatski. Ici, l'un des frères se prénomme Arkadi comme l'un des deux co-auteurs de SF russes. Mais cette fois-ci, Arkadi et Georges (Gueorgui) Vaïner signent une sorte de polar, de roman longtemps impubliable, dissident, qui dénonce l'antisémitisme stalinien. Dans l'Union soviétique de Leonid Ilitch Brejnev, en 1978, l'un des personnages enquête sur les circonstances de la mort brutale de l'acteur israélite russe Salomon (ou Solomon) Mikhaels. Ce dernier a été tué par un camion à Minsk en 1948, sur ordre de Josef Staline.

L'ouvrage ne se focalise pas que sur Mikhoels ou Mikhaels. Les deux frères dépeignent un microcosme, des gens liés par le sang ou d'autres liens, juifs ou mariés à une personne de religion juive. Le tout dans une ambiance bizarre, hantée par une peur non extrême comme en 1938 mais diffuse: qu'une personne proche veuille émigrer en Israël, et des tracasseries peuvent s'enchaîner.

On croirait un monde irradié par l'univers de Kafka. Chacune, chacun tente de "résister" en recourant à un humour clandestin. Mais l'atmosphère est celle de l'ère brejnévienne pas réputée pour sa décontraction. Le rappel de la "nuit des poètes assassinés" (août 1952) quand des artistes juifs russes ont été exécutés en une nuit, des moments où apparaît Lavrenti Pavlovitch Beria (oui, Beria lui-même) se réfèrent à la terreur stalinienne.

Journal Entry 3 by wingsouramwing at Genève, Genève Switzerland on Tuesday, January 11, 2022
p. 157: "... venez donc me rendre visite à l'hôpital psychiatrique et écoutez ce que racontent mes malades. Moi, je sais qu'ils sont normaux et que les fous, c'est vous."

p. 131: "Ils avaient des idées magnifiques, qu'ils exprimaient avec un laconisme élégant."

P. 336: "Le nom de scène de votre père était bien Orlov ?"

Journal Entry 4 by wingsouramwing at Genève, Genève Switzerland on Wednesday, January 12, 2022
Ce texte a été écrit en secret en URSS. Il a attendu 1990 pour que les frères prennent le risque de le faire publier. Alors, nous qui lisons, nous avons en main un texte qui a eu quelque 13 ans de placard, de clandestinité, et qui a émergé juste à la fin de la débandade systémique dite "perestroïka" gorbatchovienne. Les frères auraient été arrêtés et envoyés en camp si on avait saisi le manuscrit "dormant".
De nos jours nous ne sommes pas forcément à l'abri de censures littéraires, quoique non-soviétiques.

Journal Entry 5 by wingsouramwing at Genève, Genève Switzerland on Saturday, January 15, 2022
Terminé ce long roman gris, bien moins un polar qu'un roman politique centré sur une forme de dissidence. Ula, juive Russe, veut savoir qui a tué son père. Et d'autres ont enquêté des années durant sur l'assassinat en 1948 de l'acteur juif Solomon Mikhoels. La mort de ce dernier a lancé la persécution des juifs en Union soviétique. Ce roman contient des pages horribles sur la détention psy en URSS, en outre.
Rien d'étonnant à ce que ce récit n'ait pu paraître en Russie qu'en 1990, après une longue attente clandestine. Bien aimé mais alors, c'est bien lourd d'oppression totalitaire.

Journal Entry 6 by wingsouramwing at Place des Charmettes in Carouge, Genève Switzerland on Sunday, January 16, 2022

Released 4 mos ago (1/16/2022 UTC) at Place des Charmettes in Carouge, Genève Switzerland

WILD RELEASE NOTES:

Il ne t'est jamais donné de rêve sans le pouvoir de le réaliser. (Richard Bach)







Are you sure you want to delete this item? It cannot be undone.