Touriste

Registered by wingsouramwing of Genève, Genève Switzerland on 7/30/2021
Buy from one of these Booksellers:
Amazon.com | Amazon UK | Amazon CA | Amazon DE | Amazon FR | Amazon IT | Bol.com
This book is in the wild! This Book is Currently in the Wild!
1 journaler for this copy...
Journal Entry 1 by wingsouramwing from Genève, Genève Switzerland on Friday, July 30, 2021
Le bookcrossing fait (re)découvrir le monde.
Rejoignez-nous ! Votre vie ne sera plus tout à fait la même, après.

Ah les touristes ! Il était une fois un conte qui prétendait que faire du tourisme (c’est le tourisme qui nous fait/défait) équivalait à aller à la rencontre d’autres cultures et peuples. Mais le personnel des restaurants se révéla en maints endroits non-autochtone. Idem dans les hostelleries. La disparition de cet idéal ancestral du tourisme édifiant n’a pas empêché les touristes (comme Souram, qui a fait partie du lot maintes fois) de pulluler. A peut-être facilité l’expansion du tourisme. Parce que s’il avait fallu ne rencontrer que des locaux, des personnes du cru, les grands complexes hôteliers littoraux (pour ne citer que les quais bétonnés de la Grande Bleue) n’auraient jamais pu exister. Il eût alors fallu (pure hypothèse-jeu) éparpiller les estivant.e.s afin de ne pas créer des enclaves à touristes coupées de la vie locale. Cela n’a pas eu lieu, rien ne sert de se demander comment on eût réparti des millions de touristes en Catalogne ou dans les Marches. En les dispatchant chez l’habitant ? Cela eût tué le tourisme des îlots des canaris ou des maïoliques. Les sous dépensés par les touristes seraient réellement restés dans le pays, en-deçà d’un certain montant-plancher rendant avantageux l’évasion fiscale « au large ». Bon, cela demeure de la blague de ma part, ces inventions-là à base de suppositions infondées, bien entendu. Rien que du chez-l’habitant dans la province de Pise pour multiplier les allers-retours en auto vers le Campo Santo ? Ou pour juste aller un moment sur la spiaggia, la plage, en logeant à 18 kils dans l’arrière-pays pisan ? Rien que pour rester dans l’ex-immatriculation italienne PI donc. Vroum vroum ! Noria des autos plaques néerlandaises, allemandes, danoises, suisses sur de petites routes circum-pisanes et donc développement de bretelles autoroutières à moyenne échéance dans la provincia di Pisa pour qu’ils arrivent plus vite sur la beach… Je m’amuse beaucoup mais le sérieux c’est que l’impact touristique n’est pas neutre ni zéro. Dunque voilà, j’aurais trouvé marrant de savoir les Andersen essayant de baragouiner italien dans un bled de la province de Pise avec des autochtones, les gosses auraient joué ensemble plus vite que les adultes ne se seraient parlé à l’aise. Ci-gît l’idéalisme touristique. Telle est le fromage de la leçon.

Journal Entry 2 by wingsouramwing at Place des Charmettes in Carouge, Genève Switzerland on Friday, July 30, 2021

Released 1 mo ago (7/31/2021 UTC) at Place des Charmettes in Carouge, Genève Switzerland

WILD RELEASE NOTES:

Il ne t'est jamais donné de rêve sans le pouvoir de le réaliser. (Richard Bach)

Pomaia. Province de Pise. Cela m’amuse trop de fantasmer. Dans ce bourg plein naguère de plaques minéralogiques PI (« pi » dans la région natale de Fibonacci) les A. un couple 2 enf. Chez les P., autochtones de Pomaia (« pomaia », pays riche en fruits, en latin) L’été, estate dans la langue de Lollobrigida (qui n’est pas du coin). Dans les cailloutis et la poussière, à distance des cyprès (s’il n’y a aucun cyprès à Pomaia, éclairez-nous, dites-le-moi) jouent les deux de la fratrie d’Aarhus, le frère et la sœur, avec 3 ou 4 gosses locaux, la poussière les rend ocres, jaunes, saupoudrant leur peau déjà hâlée, leurs cheveux, la fille ressemble à Pippi Longs-Bas à Takatukaland (elle est Suédoise mais ses aventures ont été traduites en danois) 1ère fois qu’à Pomaia des enfants locaux savent compter jusqu’à tre, fire, fem, 3, 4 et 5 en danois, même quand on a joué Hamlet près de là on n’avait jamais entendu ça. Suant un peu les Cimbres ont de petites rigoles de sueur dessinant des serpents sur leur torse nu quoique vêtu de polvere. Qui a dit Jeg elsker dig så meget ? Là les Rital.e.s n’ont pas capté. (Ou alors quand même un peu, car... Bon entre-temps cette phrase en danois n’a pas été proférée la 1ère année à Pomaia mais plus tard.) – Eh sono tornati per le ferie ! Fr.: Hé ils sont de retour pour les vac’. Si tratta di Ulrika e di Giovanni... C’est d’Ulrika (Aarhus 19...-) et de Giovanni (Pise 19...-) qu’il s’agit. Et de leurs deux enfants. – Ici à Pomaia ? Pas même à Marina di Pisa ? – Ben oué ils se sont connus en été ils jouaient ensemble et d’année en année eh bien les ”Promessi sposi” les revoilà et peut-être que leurs enfants à leur tour... L’inclination c’est pas la tour de Pise là c’est l’inclinaison en français. (Des années plus tôt: ”Ulrika, tu es poussiéreuse comme la fille du champion de la course de chars Ben Hur, t’es une vraie Ronja !” dit sa mère qui ne connaissait donc pas que Pippi parmi le répertoire de Lindgren.)







Are you sure you want to delete this item? It cannot be undone.