Jean Barois

by Roger Martin du Gard | Literature & Fiction | This book has not been rated.
ISBN: Global Overview for this book
Registered by wingsouramwing of Genève, Genève Switzerland on 5/24/2021
Buy from one of these Booksellers:
Amazon.com | Amazon UK | Amazon CA | Amazon DE | Amazon FR | Amazon IT | Bol.com
This book is in the wild! This Book is Currently in the Wild!
1 journaler for this copy...
Journal Entry 1 by wingsouramwing from Genève, Genève Switzerland on Monday, May 24, 2021
Le bookcrossing fait (re)découvrir le monde.
Rejoignez-nous !

Journal Entry 2 by wingsouramwing at Genève, Genève Switzerland on Saturday, August 14, 2021
.


Released 9 mos ago (8/17/2021 UTC) at Armoire à échanges - Chemin du Pommier in Le Grand-Saconnex, Genève Switzerland

WILD RELEASE NOTES:

Il ne t'est jamais donné de rêve sans le pouvoir de le réaliser. (Richard Bach)







Released 3 mos ago (1/29/2022 UTC) at Armoire à échanges - Chemin du Pommier in Le Grand-Saconnex, Genève Switzerland

WILD RELEASE NOTES:

Il ne t'est jamais donné de rêve sans le pouvoir de le réaliser. (Richard Bach)

Dans l’Antiquité, les news voyageaient à la vitesse des chevaux. L’empire des Perses Achéménides institua la route royale, voie rapide jalonnée de relais postaux pour les messagers officiels. Cette route reliait Suse (Shoushan en élamite) ancienne capitale royale d’Elam, résidence royale perse ensuite, à Sparda, comme disaient les Perses, Sardis, Sardes, en Lydie. Sardes a été la capitale du roi Crésus, lequel fut vaincu par les Perses. Quant à savoir comment et par où voyagea la nouvelle qu’Alexandre avait tranché le nœud gordien, cela reste un mystère. Si la prophétie a réellement circulé (pas qu’elle ait été réaliste, cela n’aurait aucun sens) moi je ne sais pas, mais imaginons pour provoquer un peu et jouer avec l’histoire, officielle ou popu, imaginons que la nouvelle - Sikandar a tranché le nœud ! - soit parvenue aux oreilles de l’état-major de Darius III Codoman. Le roi-des-rois malhabile, tourmenté, entouré de flatteurs qui ne lui parlaient pas de l’inflation, a pu prendre peur lors de la bataille d’Issos en Cilicie. Il a fui en abandonnant une tenue d’apparat. La prophétie murmurait que quiconque trancherait le nœud gordien régnerait sur l’Asie… Même si nul ne voit comment un seul roi aurait pu dans l’Antiquité conquérir l’Asie entière (avec la Corée et la Chine, autant l’oublier) les gens étaient superstitieux. Et la légende du nœud d’où vient-elle ? Gordios, un paysan phrygien qui avait deux bœufs et un araire, vit un jour un aigle se poser sur son char. Cela advint à Gordion (de nos jours en Turquie, Yassıhüyük) Intrigué, Gordios chercha à en savoir plus. Il se rendit à Telmessos en Lydie, parce que les gens de Telmessos étaient réputés pour leurs dons divinatoires. En route il croisa une jeune fille qui possédait un tel don. La jeune fille lui conseilla de retourner au même endroit et de sacrifier à Zeus roi. Elle eut le temps, en chemin, de séduire Gordios. Ou alors ce fut lui qui trouva la jeune fille charmante. Là les talents divinatoires de Telmessos restèrent hors service. Quelques ruines hellénistiques montrent que Telmessos ne prédit point son propre déclin. Aucune civilisation ne sait laquelle va lui succéder en général. Les aèdes et bardes avaient de temps en temps du mal à se rappeler les noms des filles dans leurs histoires. Hé, elle s’appelait comment la jeune fille ? (Dès qu’une est moins célèbre qu’Hélène ou Pénélope ça bugue.) Appelons-la Panthalassa (« toute la mer » ne saurait être sillonnée pour en pêcher une aussi love, aussi charmante) d’autant qu’en bombant le torse devant Gordios elle tendit le tissu et cette posture mit en relief ses jeunes seins faisant craquer le Phrygien qui gagna au change. Parti chercher un oracle, il revint avec une histoire d’amour. Panthalassa et Gordios eurent au moins un bambin, Midas. Le même que le roi Midas a des oreilles d’âne. Par la suite, la Phrygie (baisse du cours du bonnet, sécheresse, inflation…) connut des troubles. Une prophétie annonçait qu’un char apporterait un roi. Midas arriva en char jusqu’à une assemblée tumultueuse qui galvanisée, l’élut aussitôt comme roi de Phrygie. C’était un peu téléphoné (de Téléphon, héros mythique qu’on entendait de loin et qui était souvent occupé) mais plus c’est gros mieux ça passe. Midas plaça dans le temple de Zeus Bronton (Zeus-le-Tonnerre, avatar grec d’un dieu local sans doute, cousin d’Inshoushinak l’Elamite) le fameux char de son père. J’imagine qu’il a fait attacher le char à un pilier pour qu’on ne le volât pas, les sanctuaires antiques n’étant pas sous alarme. On confectionna donc un nœud qui serait tellement ardu à dénouer qu’on raconta : - Celui qui dénouera ça sera très fort, il pourrait régner sur tout le pays, conquérir toute l’Asie, même… (Origine possible de la légende, pas officielle.) En -333, le Sikandar du cinéma indien, Alexandre de Macédoine, arriva à Gordion. On lui raconta la légende du nœud. Le conquérant ordonna qu’on lui montrât le char. Il était encore dans le temple. Soit Alexandre dénoua le nœud (usé par plusieurs siècles, la corde très abîmée, possible) soit il le trancha de son épée. Je penche pour la 2e solution plus efficace. Un nœud vieux de plusieurs siècles est-il usé, peu résistant, ou au contraire dur et compact ? Mieux vaut imaginer le coup de lame fatidique. La rumeur conte que tonnerre et éclairs se manifestèrent au-dessus de Gordion lors de la destruction du nœud. Bon, Alexandre a pu arriver par un temps orageux, aussi. Ensuite donc, Darius III apprend la nouvelle et commence à s’inquiéter.







Journal Entry 5 by wingsouramwing at Rue Sonnex in Le Grand-Saconnex, Genève Switzerland on Saturday, February 26, 2022

Released 2 mos ago (2/26/2022 UTC) at Rue Sonnex in Le Grand-Saconnex, Genève Switzerland

WILD RELEASE NOTES:

Il ne t'est jamais donné de rêve sans le pouvoir de le réaliser. (Richard Bach)







Are you sure you want to delete this item? It cannot be undone.