Sur la route de Gandolfo

by Robert Ludlum | Mystery & Thrillers | This book has not been rated.
ISBN: Global Overview for this book
Registered by wingsouramwing of Genève, Genève Switzerland on 1/21/2021
Buy from one of these Booksellers:
Amazon.com | Amazon UK | Amazon CA | Amazon DE | Amazon FR | Amazon IT | Bol.com
This book is in the wild! This Book is Currently in the Wild!
1 journaler for this copy...
Journal Entry 1 by wingsouramwing from Genève, Genève Switzerland on Thursday, January 21, 2021
Le bookcrossing fait (re)découvrir le monde.

Castel Gandolfo est une résidence papale en Italie centrale. Cela peut paraître évident à beaucoup de monde, mais je le dis quand même: vous découvrez peut-être ce nom de lieu...
Sans doute inspiré de deux événements ayant marqué les années de guerra fredda: la mort subite de Jean Paul Ier (né Albino Luciani) après un mois de pontificat en automne 1978 + l'attentat du 13 mai 1981 contre Jean Paul II.

Je me rappelle avoir entendu sonner le téléphone ce jour de mai 1981. C’était Martine S., la mère d’une camarade d’école, qui appelait pour dire à ma mère (ou à moi) qu’on avait « tiré sur le pape ». Qui avait décroché en fait ? Moi ? Je ne me rappelle pas bien. Ma sœur, peut-être, qui aurait répété « On a tiré sur le pape ». Et donc un tireur avait visé Jean-Paul II place Saint-Pierre ce funeste jour de mai 1981. Je n’avais pas spécialement été ému par l’événement, par contre. Trop de journaux télévisés à cet âge. J’ai été convaincu des années durant que l’attentat était une idée du Kremlin parce que le pape était Polonais. (La réalité est plus complexe.)
Autour de 1992, un jeune conservateur au pseudo rigolo, soupirant d’une camarade d’agapes coutumières (mais rien à voir avec nos soirées grecques bien plus conviviales) nous a révélé le secret de Fatima : le bolchevisme ne durerait pas éternellement. Je fréquentais encore une hétairie estudiantine incertaine à cette époque (incertaine quant à sa pérennité), mais plus pour bien longtemps. La copine du conservateur ne m’aimait pas du tout. Elle était une fan de Nirvana et des Queen, le groupe dont fit partie Freddie Mercury. « The Show Must Go On » fut l’ultime chanson interprétée par Freddie avant qu’il succombât au SIDA. Aussi la fan pleura-t-elle en écoutant cette chanson sur son baladeur stéréo (je n’invente rien, c’est son témoignage).

Journal Entry 2 by wingsouramwing at Rue du Vieux Canal in Carouge, Genève Switzerland on Thursday, January 21, 2021

Released 1 mo ago (1/21/2021 UTC) at Rue du Vieux Canal in Carouge, Genève Switzerland

WILD RELEASE NOTES:

Il ne t'est jamais donné de rêve sans le pouvoir de le réaliser. (Richard Bach)







Are you sure you want to delete this item? It cannot be undone.