Histoires préférées du maître des crimes

by Alfred Hitchcock | Mystery & Thrillers | This book has not been rated.
ISBN: Global Overview for this book
Registered by wingsouramwing of Genève, Genève Switzerland on 9/26/2020
Buy from one of these Booksellers:
Amazon.com | Amazon UK | Amazon CA | Amazon DE | Amazon FR | Amazon IT | Bol.com
This book is in the wild! This Book is Currently in the Wild!
1 journaler for this copy...
Journal Entry 1 by wingsouramwing from Genève, Genève Switzerland on Saturday, September 26, 2020
Le bookcrossing fait (re)découvrir le monde.

La première histoire d'horreur que j'ai abordée l'a été au cinéma, Evil Dead, tel était ce film bâti autour d'une intrigue basique: une maison hantée la nuit en lisière de forêt, des créatures inquiétantes qui se réveillent quand tout le monde dort... J'ai vu ce film sans doute avant 1985. Je ne crois pas avoir réitéré cette expérience. A part cela, j'ai lu Malpertuis du Belge Jean Ray. J'ai été emballé à env. 16 ans. Euryale a été le personnage que je trouvais le plus marquant (Euryale est une figure mythologique). J'imagine que l'attirance pour une figure féminine surnaturelle fonctionne quand on est un ado, nettement moins par la suite. En 1982 j'avais été épouvanté par... Phèdre de Jean Racine. A cause de l'accusation calomnieuse contre Hippolyte, j'ai été convaincu que ce genre de mise en accusation pourrait m'advenir à moi également, à l'époque. J'en ai été horrifié. L'épouvante ne provient pas toujours de la littérature fantastique, donc.

Journal Entry 2 by wingsouramwing at Boîte à livres - La Croix-de-Rozon in Bardonnex, Genève Switzerland on Saturday, September 26, 2020

Released 4 wks ago (9/26/2020 UTC) at Boîte à livres - La Croix-de-Rozon in Bardonnex, Genève Switzerland

WILD RELEASE NOTES:

Il ne t'est jamais donné de rêve sans le pouvoir de le réaliser. (Richard Bach)

Il y a des années, j'ai lu Histoires à ne pas fermer l'oeil de la nuit de ce même Hitchcock. Cela ne m'a pas empêché de dormir. Depuis l'adolescence, aucune fiction ne m'empêche de dormir, la réalité est assez riche en sujets d'insomnie comme ça. Au contraire, j'ai eu profité de mes insomnies pour lire. J'ai pu ainsi lire la moitié d'un roman en une nuit blanche, vers mes 27 ans. Vagabonds de Knut Hamsun, je crois. Du moins il me paraît plausible que ce soit ce roman nordique qui a bénéficié de ma nuit blanche.







Are you sure you want to delete this item? It cannot be undone.