Dans la gueule du vortex

by Jan de Fast | Science Fiction & Fantasy | This book has not been rated.
ISBN: Global Overview for this book
Registered by wingsouramwing of Genève, Genève Switzerland on 9/26/2020
Buy from one of these Booksellers:
Amazon.com | Amazon UK | Amazon CA | Amazon DE | Amazon FR | Amazon IT | Bol.com
This book is in the wild! This Book is Currently in the Wild!
1 journaler for this copy...
Journal Entry 1 by wingsouramwing from Genève, Genève Switzerland on Saturday, September 26, 2020
Le bookcrossing fait (re)découvrir le monde.

J'ai peu lu de SF dans l'adolescence, j'identifiais ce genre litt. à des profils scolaires scientifiques et je me suis donc dit que ce n'était "pas pour moi". Mais la SF générait des fantasmes souvent sombres, j'ai eu improvisé des espèces de récits dessinés à décors et protagonistes stylisés (courbes et traits de pictogrammes pour les humains, animaux dessinés dans l'à-peu-près, paysages sommaires) subdivisés en cases. Avec bulles-phylactères et commentaires au-dessus ou au-dessous de la case. L'un de ces récits dessinés occupait plusieurs pages A 4 (utilisées horizontalement) agrafées. Le personnage principal ressemblait à un ressort à boudin à visage humain (surmonté d'une tête sommairement expressive). L'ambiance était post-apocalyptique - sans que j'aie la moindre notion de ce concept. L'intrigue se situait sur Terre après de très probables destructions (atomiques ?) dans un lointain avenir (des millénaires après 1979) Un personnage expliquait qu'à un moment de l'évolution technique, les gens purent "s'accoupler à n'importe quoi". Ainsi naquirent des hybrides hommes-objets, comme le bonhomme-ressort à boudin. Ce dernier pleurait en racontant qu'il était "né comme ça" ou devenu ainsi (quel était le texte ?) à cause de ce franchissement de la barrière entre espèces et entre vivant et inanimé... A un moment une partie des océans se vidait, il restait des abîmes desséchés à la place de certaines étendues marines. Tout cela était assez sinistre mais je me suis diverti avec ces péripéties, lesquelles en disaient long sur ce que j'avais cru retenir de la SF, des techniques et de la guerre froide, brr !

Journal Entry 2 by wingsouramwing at Boîte à livres - La Croix-de-Rozon in Bardonnex, Genève Switzerland on Saturday, September 26, 2020

Released 1 mo ago (9/27/2020 UTC) at Boîte à livres - La Croix-de-Rozon in Bardonnex, Genève Switzerland

WILD RELEASE NOTES:

Il ne t'est jamais donné de rêve sans le pouvoir de le réaliser. (Richard Bach)

J'ai ensuite - cf. ci-dessus - créé des BD improvisées sur la SF où cela devenait monotone, avec des errances sans fin dans l'espace intersidéral. Dessiner des corps célestes se révéla peu enthousiasmant. Après 15 ans j'étais sans doute trop négativement influencé par l'exclusivité des élitistes du post-obligatoire, qui causaient entre initiés de SF et de programme spatial... en veillant à ne pas m'associer. J'ai été dégoûté de la SF et n'y ai remis les pieds que dans la quarantaine, sans savoir distinguer entre nullités et romans intéressants de la branche. Ce printemps, j'ai puisé dans des livres d'occase de Fleuve Noir abandonnés dans une boîte à troc juste avant le semi-confinement et j'en ai lu une partie (j'en ai libéré des dizaines sur plusieurs mois).







Are you sure you want to delete this item? It cannot be undone.