Morvern Callar

by ALAN WARNER | Mystery & Thrillers | This book has not been rated.
ISBN: Global Overview for this book
Registered by wingsouramwing of Genève, Genève Switzerland on 9/19/2020
Buy from one of these Booksellers:
Amazon.com | Amazon UK | Amazon CA | Amazon DE | Amazon FR | Amazon IT | Bol.com
This book is in the wild! This Book is Currently in the Wild!
1 journaler for this copy...
Journal Entry 1 by wingsouramwing from Genève, Genève Switzerland on Saturday, September 19, 2020
Le bookcrossing fait (re)découvrir le monde.

Morvern Callar est une femme de 21 ans qui vit en Ecosse. Un jour, elle trouve son compagnon...

Je ne suis jamais allé en Ecosse. Avec ces quarantaines et covid-19, nous pouvons nous demander qui ira en voyage où. De quoi nous replonger dans les récits de voyages des autres, comme en 1976-1981 quand entre dix et quinze ans, j'empruntais des livres à la biblio. Dont pas mal de récits de voyage. Ma soeur est allée en Ecosse vers 1990 (ma mémoire des dates est défaillante en général, je ne retiens pas les dates mais le reste). Quand Hergé a dessiné "L'Ile Noire" il a imaginé le village côtier écossais de Kiltoch (kilt et loch). Tintin arrive à Kiltoch et entend parler de "la Bête". Hergé a dû redessiner les maisons de Kiltoch, des lecteurs lui ont écrit que ces maisons d'abord à pans de bois n'existaient pas en Ecosse. Aussi a-t-il remplacé les maisons à pans de bois par d'autres, ensuite. "L'Ile Noire" s'intitula d'abord "Le Mystère de l'avion gris".
Hergé m'a fait voyager fort jeune. Jusqu'en Ecosse et au Pérou !
Soyez moins à cran avec la politique et vous redécouvrirez les ficelles du bonheur.

Journal Entry 2 by wingsouramwing at Rue du Vieux Canal in Carouge, Genève Switzerland on Saturday, September 19, 2020

Released 1 mo ago (9/19/2020 UTC) at Rue du Vieux Canal in Carouge, Genève Switzerland

WILD RELEASE NOTES:

Il ne t'est jamais donné de rêve sans le pouvoir de le réaliser. (Richard Bach)

C'est désormais hors de portée - quand pourrons-nous voyager dans un autre pays ? nous voilà sans vision d'avenir - mais j'eus aimé voir les Orkney et les wheelhouses. Heureusement il y a le Web, notre bouée numéro 1, déjà en raison du télétravail, et après, notre fenêtre sur le monde.
Après cela, le web recèle deux dangers: le totalitarisme rampant + la tentation du self-service.







Are you sure you want to delete this item? It cannot be undone.