Le soldat chamane 3 - le fils rejeté

by Robin Hobb | Science Fiction & Fantasy | This book has not been rated.
ISBN: Global Overview for this book
Registered by wingsouramwing of Genève, Genève Switzerland on 8/15/2020
Buy from one of these Booksellers:
Amazon.com | Amazon UK | Amazon CA | Amazon DE | Amazon FR | Amazon IT | Bol.com
This book is in the wild! This Book is Currently in the Wild!
1 journaler for this copy...
Journal Entry 1 by wingsouramwing from Genève, Genève Switzerland on Saturday, August 15, 2020
Le bookcrossing fait (re)découvrir le monde.

Argh pas une idée à suivre, le fils rejeté... Cela ne se fait pas. La fantasy ne saurait être un modèle. Sauf pour les costumes.
Le soldat chamane ? Deux fonctions en un seul type: sacerdotale et guerrière.

Qu'est-ce que nous avons en couv. ? Des ruines, un coquillage géant ? Des concrétions entre les orgues d'Ille et les cheminées de fées de la Cappadoce... Katpatuka, la Cappadoce, contrée turque aux habitations excavées dans la roche volcanique. Césarée (Kayseri) la patrie de Basile de Césarée se situe là-bas. Ille c'est Ille-sur-Têt en Roussillon, où se situe La Vénus d'Ille de Prosper Mérimée.

J'ai une fois participé à un fanzine. Un doc circula et je dus l'envoyer à qqn d'autre. Jamais eu de nouvelles. En lien avec le journal satirique tessinois disparu Il Diavolo.

Petite fille, ma mère a lu les aventures des Marmousets, aucune idée de ce que c'était. Plus les histoires de Pollyanna ! Au sujet des copines d'école de feu ma mère, j'ai peu d'infos: une fille dont la famille avait une maison dans le Lavaux (?) et qui aurait dit à ma mère "Je t'y inviterai" mais elle n'a jamais tenu sa promesse... Une fille dysorthographique qui écrivit "Genofi les Monptap" pour géographie les montagnes... (Dyslexique ?) Carmen P., que ma mère croisa au Comptoir Suisse vers 1988 mais que ma mère ne salua pas, pensant que Carmen avait eu "assez de traumatismes" comme ça, ma mère supposa que C. ne voulait plus évoquer le passé et donc nous la laissâmes s'éloigner sans l'appeler. Une autre fille a migré à Maria Saal en Autriche. Elle était dans la même classe que ma mère. Pierrette M. qui épousa en Australien et partit donc pour Launceston en Tasmanie d'où elle appela une fois au téléphone à la maison de Veytaux (avant octobre 1978) et où elle mourut en 1990 malade, en surpoids et hypertendue. Un garçon qui était "parti de l'école" par peur de se faire vacciner (en 1945 ?) Ma mère avait raconté "Il est parti de l'école", elle ne savait pas dire qu'il avait fui, à l'époque elle n'eût pas cru qu'un tel acte pût avoir lieu. Je sais qu'en 1987 pour ses 50 ans ma mère a pris part à Montreux je crois à un repas d'ancien.ne.s de son école, avec un vieil instit de 84 ans M. Rousseil (?) et d'autres mais je ne crois pas que ma mère a conservé des contacts après cette réunion. - Une femme appelée Bonzon inspira l'expression "l'arithmétique à Bonzon" à ma mère: "Dix heures cinquante-cinq, c'est avant ou après onze heures ?" aurait demandé Miss Bonzon. J'ai cru comprendre que Claude Nobs et Jean-Pierre Vuilliomenet étaient à l'école avec ma mère mais je n'ai pas de détails à ce sujet. Ni sur d'autres anecdotes. De toute façon rien ne subsista de la scolarité de feu ma mère, pas même un cahier.

Journal Entry 2 by wingsouramwing at Vigne Rouge in Carouge, Genève Switzerland on Saturday, August 15, 2020

Released 1 mo ago (8/15/2020 UTC) at Vigne Rouge in Carouge, Genève Switzerland

WILD RELEASE NOTES:

Il ne t'est jamais donné de rêve sans le pouvoir de le réaliser. (Richard Bach)

Rassurez-vous il y a d'autres tomes tout près. Ce n'est pas mon genre de lecture, mais peut-être est-ce la série dont vous rêviez ????

Feu ma mère (1937-1998) a travaillé dans une firme de gabions et de guard rails, de glissières autoroutières. L'un des directeurs, "le père S." (qui n'était pas un ecclésiastique) aimait dicter des lettres au ton amphigourique. Un jour, des rires s'élevèrent parce qu'il dictait une missive avec cette ampleur rhétorique dont il était coutumier. Entendant rire, S. répliqua: "Riez, riez, bande de c... !" Le Père S. était israélite et j'ignore le pourquoi de ce sobriquet patristique. S. a dit à ma mère: "On peut vous faire entièrement confiance." J'espère qu'elle en a profité. A un moment, ma mère avait affaire à des fournisseurs (?) en lien avec l'Afrique de l'Ouest: Takoradi, Koumassi étaient des noms qu'elle voyait imprimés. Ces localités se trouvent au Ghana (Gold Coast jadis). Les glissières en alu devaient avoir un rapport avec la bauxite ghanéenne sans doute. Takoradi, Kumasi, ou Koumassi, et Accra comptèrent parmi les noms que ma mère lisait çà et là au bureau. A propos de bauxite le mot vient des Baux-de-Provence, un film Super 8 subsiste de notre passage par là en 1973 au retour de Banyuls-sur-Mer (?) Je me rappelle mon étonnement, devant ce nom, les bô, je ne savais pas que l'endroit s'appelait comme ça. Du temps (années 1950) de ma mère chez C., la firme des glissières, une femme juive qui se sentait un peu perdue dans les différences entre catholiques, protestants, mormons etc. ayant appris que ma mère était huguenote, elle lui dit: "Ah oui, le Papst !" Le pape en allemand.







Are you sure you want to delete this item? It cannot be undone.