Nos vingt ans

by Clara Malraux | Biographies & Memoirs | This book has not been rated.
ISBN: Global Overview for this book
Registered by wingsouramwing of Genève, Genève Switzerland on 8/8/2020
Buy from one of these Booksellers:
Amazon.com | Amazon UK | Amazon CA | Amazon DE | Amazon FR | Amazon IT | Bol.com
This book is in the wild! This Book is Currently in the Wild!
1 journaler for this copy...
Journal Entry 1 by wingsouramwing from Genève, Genève Switzerland on Saturday, August 08, 2020
Le bookcrossing fait (re)découvrir le monde.

Clara et André Malraux. Clara revient sur ses vingt ans. André M. a eu vingt ans il y a près d'un siècle, en 1921.

Vos vingt ans comment c'était ?

Parler de mes vingt ans me ramène à l'Université de Genève. J'y étais un étudiant en lettres scrupuleux, acclimaté vaille que vaille même malgré un déficit de culture littéraire réel. Je me suis en partie rattrapé en cours d'études. Des extérieur.e.s me demandaient "combien de livres par semaine" je lisais ! Je ne tins guère ce genre de statistique. Nous ne lisions pas des tonnes de livres, en tout cas je n'ai pas eu cette impression. En séminaire, j'ai étudié Les Faux-monnayeurs d'André Gide, 1er séminaire de ma vie estudiantine, dans une salle de l'annexe rue Saint-Ours à Genève. L'année de mes vingt ans ? En juin 1986, 3 jours de voyage d'études en Languedoc et PACA (Nîmes, Saint-Blaise 13, Nages, Arles, Barbegal, Saint-Chamas, Orange) au seuil de la belle saison*. La grêle du siècle du 17 ou 18 août 1986 qui a brisé des verrières à Genève. L'allemand bizarrement après la matu à Heidelberg. J'ai fêté les vingt ans d'autres personnes, les miens sont passés inaperçus: j'ai été convié à une fête des 20 ans dans une salle communale à Vandoeuvres (était-ce I. ?) ainsi qu'ailleurs, chez deux ex-camarades du post-obligatoire. P.-A. ? S. ? A Vandoeuvres il y eut foule parce que nous avons groupé deux fêtes de vingt ans en septembre 1986, presque la date de mes propres 20 ans, pour l'anecdote. Une minorité, 3 camarades sur 22 ou 23, ont donc fêté leurs 20 ans en nous y conviant. J'ignore où et comment Bé a fêté ses 20 ans: en Israël ? A Tel-Aviv ? A Haïfa ? Dans un kibboutz de la Haute-Galilée, dans une hostellerie le long du Sentier National de Randonnée israélien ? Dans le roman de Michel Butor Passage de Milan une protagoniste fête ses 20 ans, elle s'appelle Angèle Vertigues, cela m'avait frappé à l'époque quand je lisais ce roman justement en 1986.

*ambiance pas du tout séminariste; nous discutions d'articles du magazine Actuel à table à Arles ! Dans l'autocar, nous causions à bâtons rompus de tout, de l'URSS à la Bolivie, de montagne, d'anecdotes mettant en scène des étudiant.e.s et des profs-assistants, etc. Comme les anecdotes sur Brise-Jet, une étudiante impulsive: "C'est Mademoiselle, et j'y tiens !" répliqua-t-elle à un prof qui hésitait sur la formule à utiliser avec elle, Mlle ou Mme. Ambiance détendue. Le soir début juin dans les villes françaises traversées, quasi pas un gugusse dans la rue, tous plantés devant la télé à cause des matches de la Coupe du Monde de football FIFA. Parmi les participant-e-s au voyage d'archéo, il y eut une auditrice dans les 50-60 ans, bronzée (elle faisait du solarium à tous les coups) qui avait présenté un exposé sur un site romain et pris Jupiter-Säule pour "saule de Jupiter" parce qu'elle ne connaissait pas en allemand die Saüle, la colonne. "Les petites bêtes ne mangent pas les grosses", commenta un prof. Quelqu'un parla des vers de terre, ce qui choqua Miss S., étudiante, qui détestait qu'on parle de pourriture. J'ai écrit des textes inspirés de ce voyage d'études de juin 1986: ils ont fini... dans une brochure scolaire bernoise cantonale d'apprentissage du français ! Et ce vers 1988. Le magazine Actuel dont nous discutions à Arles et dans le car était dédié à la place de la mort dans la vision occidentale. Je me souviens d'un pique-nique à Saint-Rémy-de-P. parmi les Antiques... Nous avons acheté la bouffe à l'épicerie, y compris de la tapenade (une 1ère pour moi la tapenade). Du mistral souleva de la poussière.

Journal Entry 2 by wingsouramwing at Rue du Vieux Canal in Carouge, Genève Switzerland on Saturday, August 08, 2020

Released 1 mo ago (8/8/2020 UTC) at Rue du Vieux Canal in Carouge, Genève Switzerland

WILD RELEASE NOTES:

Il ne t'est jamais donné de rêve sans le pouvoir de le réaliser. (Richard Bach)

Savez-vous reconnaître ces lignes ?
- Ἄνδρα μοι ἔννεπε, Μοῦσα, πολύτροπον, ὃς μάλα πολλὰ
πλάγχθη, ἐπεὶ Τροίης ἱερὸν πτολίεθρον ἔπερσε·
πολλῶν δ’ ἀνθρώπων ἴδεν ἄστεα καὶ νόον ἔγνω,
πολλὰ δ’ ὅ γ’ ἐν πόντῳ πάθεν ἄλγεα ὃν κάτα θυμόν,
ἀρνύμενος ἥν τε ψυχὴν καὶ νόστον ἑταίρων.
ἀλλ’ οὔδ’ ὣς ἑτάρους ἐρρύσατο ἱέμενός περ·
αὐτῶν γὰρ σφετέρῃσιν ἀτασθαλίῃσιν ὄλοντο,
νήπιοι, οἳ κατὰ βοῦς Ὑπερίονος Ἠελίοιο
ἤσθιον· αὐτὰρ ὃ τοῖσιν ἀφείλετο νόστιμον ἦμαρ.
τῶν ἁμόθεν γε, θεά, θύγατερ Διός, εἶπε καὶ ἡμῖν.
- Si c'est le cas, nous avons un aspect culturel inattendu en commun :) Si ce n'est pas le cas, cela n'a aucune importance; c'est juste un coup de sonde aléatoire...






Are you sure you want to delete this item? It cannot be undone.