La maitresse

by Lorelei James | Romance | This book has not been rated.
ISBN: Global Overview for this book
Registered by wingsouramwing of Genève, Genève Switzerland on 2/24/2020
Buy from one of these Booksellers:
Amazon.com | Amazon UK | Amazon CA | Amazon DE | Amazon FR | Amazon IT | Bol.com
This book is in the wild! This Book is Currently in the Wild!
1 journaler for this copy...
Journal Entry 1 by wingsouramwing from Genève, Genève Switzerland on Monday, February 24, 2020
Un livre, une découverte. La lecture, la liberté.
Le bookcrossing vous fera (re)découvrir le monde…

Une romance. Notre monde malmené a encore besoin de romances.

J'ai récemment fait un curieux rêve, une espèce de cauchemar. Je me trouvais sur la place centrale d'un village, debout près de voitures en stationnement, sans doute en mai ou en juin. Des maisons autour de la place arboraient des façades verdies de vigne vierge. J'étais en compagnie d'une femme qui me glissa soudain: "J'ai tué, c'est donc fini entre nous." A peine avais-je reçu cette révélation choc (ma compagne meurtrière) qu'arriva une auto bleu foncé d'où surgirent quatre personnes, des relations communes qu'elle avait sans doute averties par mobile. Ces gens prirent en charge mon amie, et je réalisai, horrifié, qu'une histoire de vie à deux allait finir en quelques secondes comme ça. "Cela ne peut se terminer ainsi", me dis-je. Aussi criai-je après elle: "Tu as tout démoli ! Je n'aurais pas cru ça de toi !" Et encore: "Tu as tout détruit !" Elle s'était entre-temps assise à l'arrière de la voiture bleue. Elle réagit enfin: "Oui, parfois, le bonheur tombe à terre", conclut-elle l'air inspiré. Quelqu'un ferma la portière. La voiture bleue démarra, vers chez les gendarmes, pour que ma compagne aille se constituer prisonnière probablement. Encore sonné par ces événements, je vis arriver d'autres personnes de mes relations (et des siennes) à pied; ce petit groupe (trois) était venu, alerté également par un message express, me prendre en charge, je pense. Je les suivis jusque dans un parking-silo à voitures. Ensuite, ailleurs, je lus un long article de journal illustré par une photo de maison d'arrêt française, puisque l'affaire avait été médiatisée. L'auteur de l'article racontait la vie de la suspecte: à 20 ans, elle avait été jugée pour meurtre et acquittée... Le (la ?) journaliste doutait de la vraisemblance de ce premier verdict. La suspecte avait, continuait l'article, vécu à Djibouti et lâché des antilopes sur une route. De retour en France, elle avait pris du plaisir à lâcher des animaux sauvages (cerfs) dans des parcs urbains afin de semer la peur chez les gens. L'article soulignait cette curieuse manie un peu perverse. Le même article précisait que la suspecte, avant de tuer et d'avouer, avait tué tous les animaux de son domaine (nous vivions à deux sur un domaine rural, dans une sorte de manoir) Horrifié, perplexe devant ces révélations, je lisais cet article et comprenais que je ne savais à peu près rien de cette femme jusque-là.

Journal Entry 2 by wingsouramwing at Vigne Rouge in Carouge, Genève Switzerland on Monday, February 24, 2020

Released 1 mo ago (2/24/2020 UTC) at Vigne Rouge in Carouge, Genève Switzerland

WILD RELEASE NOTES:

Il ne t'est jamais donné de rêve sans le pouvoir de le réaliser. (Richard Bach)

Eh bien, vous avez découvert quelque chose...
Un livre abandonné exprès !
N'ayez pas d'hésitation: donnez votre avis, ou racontez votre découverte, cela nous plaît de savoir ce que deviennent les livres "libérés" ainsi.

Nu shooz

I can't wait



Are you sure you want to delete this item? It cannot be undone.