Le dernier rivage

by Nevil Shute | Literature & Fiction |
ISBN: 2264010657 Global Overview for this book
Registered by Blue_Fairy of Montréal, Québec Canada on 7/2/2019
Buy from one of these Booksellers:
Amazon.com | Amazon UK | Amazon CA | Amazon DE | Amazon FR | Amazon IT | Bol.com
This book is in the wild! This Book is Currently in the Wild!
3 journalers for this copy...
Journal Entry 1 by Blue_Fairy from Montréal, Québec Canada on Tuesday, July 02, 2019
La découverte de l'énergie nucléaire est peut-être un des plus beaux fleurons de la science moderne, mais son utilisation pour fabriquer des bombes en constitue le plus grand danger. Chaque pays rêve de posséder H l'arme absolue » dans l'espoir de terroriser suffisamment ses voisins pour qu'ils n'aient pas à sen servir : telle est la théorie de la dissuasion, qui fait fond imprudemment sur notre sagesse. .
Les réactions en chaîne se produisent en politique aussi bien qu'en physique et il y a des fous partout. Qu'un petit pays lance la première bombe, les autres suivront. C'est ce qu'imagine Nevil Shute dans Le Dernier Rivage.
En moins d'une semaine, toute vie disparaît dans un nuage de Poussière radioactive dans l'hémisphère Nord. On pourrait s'imaginer que cette poussière va se stabiliser. C'est compter sans les vents qui 1 entraînent irrésistiblement vers l'hémisphère Sud : dans six mois au plus, l'Australie sera le dernier rivage à succomber.
C'est avec le commandant du sous-marin américain Scorpion basé à Melbourne, Dwight Towers, avec son officier de liaison australien Peter Holines, Mary (femme de Peter) et leur amie Moira Davidson que nous assistons à l'agonie des derniers représentants de notre race dans ce récit aussi émouvant que convaincant - et que la critique a salué comme un des romans les plus dramatiques et les plus importants de l'ère atomique.

Released 1 yr ago (7/2/2019 UTC) at -- Somewhere in Montreal / Quelque part à Montréal in Montréal, Québec Canada

WILD RELEASE NOTES:

Trouvé dans la boîte à livres devant le YMCA au coin de Crescent et René-Lévesque.

Laissé dans la bibliothèque commune sur mon lieu de travail.
Bonne lecture!

Journal Entry 3 by Katou67 at Trois-Rivières, Québec Canada on Monday, January 20, 2020
Catastrophique, car nous lisons la fin du monde vu à partir de l’Australie, dernier bastion où les protagonistes de l’histoire vivent les derniers jours de toute vie sur terre.
Catégorie 31

Journal Entry 4 by Blue_Fairy at Montréal, Québec Canada on Sunday, March 08, 2020
Dans ma PAL juste parce que je suis curieuse...

Journal Entry 5 by wingsouramwing at Genève, Genève Switzerland on Tuesday, December 15, 2020
Il m'est parvenu aujourd'hui, merci, Blue_Fairy !
La BBV des Ecrivains du Monde 2020 est presque terminée, il ne reste qu'un livre encore en route (a priori).

Journal Entry 6 by wingsouramwing at Genève, Genève Switzerland on Saturday, March 06, 2021
Le dernier rivage... Merci de rendre possible une telle découverte, Blue_Fairy. Jamais je n'avais entendu parler de Nevil Shute.
Quelques curiosités de traduction... La Porte d'Or, pour San Francisco et Golden Gate, inattendu mais cela donne un air fabuleux au récit. La Porte d'Or, comme dans un conte :)

Journal Entry 7 by wingsouramwing at Genève, Genève Switzerland on Saturday, March 06, 2021
Nos cauchemars du temps de la guerre froide : la guerre atomique. Nevil Shute l’Australien ici imagine que « le » conflit a éclaté. Dans une configuration de rivalité Etats-Unis, Chine, Russie et avec l’Albanie qui fait déraper la situation. On peut situer la date de la 1ère parution, il est question de Salisbury en Rhodésie du Sud (Hararé, Zimbabwe).
Alors… L’hémisphère nord s’est mutuellement dévasté et détruit. L’hémisphère sud paraît moins touché car on ne l’a pas atomisé. Mais des retombées radioactives se diffusent du nord vers le sud de l’équateur. L’Australie, lieu de ce roman, vit comme en sursis. Le pays tente de tenir bon.
Mais les radiations sont sans pitié. J’ai trouvé un côté fascinant à ce roman où un Australien imagine le déclin et même la mort annoncée de son pays. Tragique, bizarre, N. S. imagine habilement les derniers moments de l’humanité. L’apocalypse s’approche mais cela n’empêche pas la survenue de moments drôles.

Journal Entry 8 by wingsouramwing at Parking Rive Centre in Genève, Genève Switzerland on Sunday, March 07, 2021

Released 1 mo ago (3/7/2021 UTC) at Parking Rive Centre in Genève, Genève Switzerland

WILD RELEASE NOTES:

Il ne t'est jamais donné de rêve sans le pouvoir de le réaliser. (Richard Bach)

Au bas d'un automate à billets de parking.







Are you sure you want to delete this item? It cannot be undone.