Les suprêmes

by Edward Kelsey Moore | Literature & Fiction |
ISBN: 9782330051235 Global Overview for this book
Registered by wingeponine38wing of Winchester, Massachusetts USA on 4/7/2019
Buy from one of these Booksellers:
Amazon.com | Amazon UK | Amazon CA | Amazon DE | Amazon FR | Amazon IT | Bol.com
2 journalers for this copy...
Journal Entry 1 by wingeponine38wing from Winchester, Massachusetts USA on Sunday, April 07, 2019
Amazon.fr:
Elles se sont rencontrées à la fin des années 1960 et ne se sont plus quittées : tout le monde les appelle "les Suprêmes", en référence au célèbre groupe de chanteuses des seventies. L'intrépide Odette converse avec les fantômes et soigne son cancer à la marijuana sur les conseils avisés de sa défunte mère, tandis que la sage Clarice endure les frasques de son volage époux pour gagner sa part de ciel. Toutes deux ont pris sous leur aile Barbara Jean, éternelle bombe sexuelle que l'existence n'a cessé de meurtrir. Complices dans le bonheur comme dans l'adversité, ces trois irrésistibles quinquas afro-américaines se retrouvent tous les dimanches dans l'un des restaurants de leur petite ville de l'Indiana : entre commérages et confidences, rire et larmes, elles se gavent de poulet frit en élaborant leurs stratégies de survie. Invitation à une lecture aussi décalée que féconde de la problématique raciale aux Etats-Unis, ce formidable roman de l'amitié et de la résilience propose une exemplaire défense et illustration de l'humanisme conçu comme la plus réjouissante des insurrections.

Journal Entry 2 by wingeponine38wing at Sarreguemines, Lorraine France on Saturday, April 20, 2019

Released 1 mo ago (4/20/2019 UTC) at Sarreguemines, Lorraine France

CONTROLLED RELEASE NOTES:

Pour toi, Amethyste, de ta liste de souhaits. :-)


Journal Entry 3 by wingaméthystewing at Rémelfing, Lorraine France on Saturday, April 20, 2019
Un livre de ma liste de souhaits ! Chouette ! Embarqué à notre mini-meetup :)
Merci beaucoup éponine pour cette belle journée en ta compagnie :) !
J'ai été ravie de te revoir !

Journal Entry 4 by wingaméthystewing at Rémelfing, Lorraine France on Sunday, April 21, 2019
J'en ai commencé la lecture et j' ♥ ! Très bien écrit/traduit, le tout, souvent dans l'humour avec des situations cocasses.
Quelques extraits
Page 13
Ma mère aimait beaucoup son allure. Elle se pavanait en ville sur ses jambes claudicantes avec ses gros seins pointés vers l'avant, et on savait au premier coup d'oeil qu'elle se prenait pour la plus torride des bombes. Je (Odette) n'ai jamais apprécié mon corps tubulaire comme maman a adoré le sien, mais apprendre à imiter sa démarche assurée fut sans doute la chose la plus aviséeque j'ai jamais faite.

Page 55
Entre Suprêmes, nous nous traitions avec beaucoup de délicatesse. Nous fermions les yeux sur les défauts des autres et faisions preuve de prévenance, même quand cela n'était pas mérité.

Page 56
En vérité, tout va à Barbara Jean. Au lycée, c'était déjà la plus jolie fille, et elle devint la plus belle femme que j'ai jamais vue. Même dans la force de l'âge, tout le monde se retourne sur son passage. Chacun des traits de son visage est d'une parfaite pureté exotique. Quand on la regarde, on peut penser que Dieu est un artiste ancestral ayant décidé de compiler ses plus belles créations pour produire une oeuvre unique à faire pâlir d'envie toutes les autres. Malheureusement, Dieu a négligé de préparer les hommes à tant de beauté, et ces derniers se sont très mal coportés en sa présence. La vie étant injuste, comme on sait, Barbara Jean en a souvent payé le prix.

Journal Entry 5 by wingaméthystewing at Rémelfing, Lorraine France on Wednesday, April 24, 2019
Un coup de ♥ pour les Suprêmes qui virevoltent entre passé et présent, une amitié indestructible ayant comme toile de fond la ségrégation.
Encore un grand merci, eponine, pour cette belle et agréable lecture ;)


Page 217
Cette année-là, le fête fut plus fréquentée que jamais. On aurait dit que toutes les personnes que nous connaissions étaient passées dire bonjour. Ou plutôt, au revoir. Rien de tel qu'un petit cancer pour que les gens se sentent tout à coup débordants d'affection à votre égard, que vous comptiez pour eux ou non.

Page 259
Elle venait de faire le premier pas vers une vie nouvelle, une vie meilleure, une vie qu'elle méritait. Mais elle n'avait pas prévu ce que Dieu, ce joyeux farceur, lui réservait pour la suite.

Page 302
J'espérais que maman avait raison. Il y avait eu tant de si beaux moments avec James, les enfants et les Suprêmes, tant de jours que je souhaitais emporter avec moi quand j'entrerais dans l'autre vie, quellr qu'elle soit. Et si je pouvais me débarrasser des mauvais moments comme d'une vieille peau mal ajustée, ce serait pas mal non plus.

Page 387
Que fait-on lorsque la porte de sa cellule s'ouvre soudainement ? Comment accepte-t-on la liberté lorsqu'on ne l'a jamais connue ? Comment se pardonner lorsqu'on a été son propre geôlier pendant trois décennies ?

Page 399
On appelle miracle ce qui est censé se produire, tout simplement. Soit on suit le mouvement, soit on lui barre la route.


Are you sure you want to delete this item? It cannot be undone.