Poste restante à Locmaria

by Lorraine Fouchet | Literature & Fiction |
ISBN: 2350874478 Global Overview for this book
Registered by wingFlorence71wing of Fontenay-sous-Bois, Ile-de-France France on 4/1/2019
Buy from one of these Booksellers:
Amazon.com | Amazon UK | Amazon CA | Amazon DE | Amazon FR | Amazon IT | Bol.com
5 journalers for this copy...
Journal Entry 1 by wingFlorence71wing from Fontenay-sous-Bois, Ile-de-France France on Monday, April 01, 2019
A lire et à partager par le biais d'un ring.
Comme toujours je ne suis jamais déçue par les romans de Lorraine Fouchet (celui-ci est le 2ème que je lis d'elle et j'en ai encore deux dans ma PAL). Ce roman nous fait voyager entre Paris et l'Ile de Groix, à la recherche des racines de l'héroine, et où il est également question d'usurpation d'identité.
Vive la Bretagne, ses embruns, ses galettes !!!
- Bibounine (DEVORE ET DEJA REPARTI !)
- Fidlect1 (Belgique) (LU)
- Potame (LU)
-- Améthyste ---- en route pour ici !!

Journal Entry 2 by bibounine at Nîmes, Languedoc-Roussillon France on Thursday, May 16, 2019
à peine reçu déjà commencer.... merci

Journal Entry 3 by bibounine at Nîmes, Languedoc-Roussillon France on Wednesday, May 22, 2019
Il n'y a que cette auteur qui me fait cette effet là. Des personnes de partout, qui partent dans tous les sens pour finalement se rendre dans la même direction. En toute simplicité. Très beau livre qui donne envie de visiter Groix.

Journal Entry 4 by bibounine at Fléron, Liège / Luik Belgium on Wednesday, May 22, 2019

Released 1 mo ago (5/27/2019 UTC) at Fléron, Liège / Luik Belgium

CONTROLLED RELEASE NOTES:

"A la bonne heure, 
Ami lecteur ! 
Ce livre n'est pas perdu ! 
Il guettait votre venue, 
Et rêvait d'être lu... 
Est-ce vous l'heureux élu ? 
Ce livre voyageur 
Cherche de nouveaux lecteurs. 
Quand vous l'aurez fini, 
Donnez-le à vos amis, 
Offrez-le à un passant, 
Ou déposez-le sur un banc..."

En espérant qu'il vous apporte un moment de détente, un dépaysement forgé au fil de ses voyages.

Découvrez le... ou pas mais ne l'oubliez pas sur une étagère : il a besoin de prendre l'air !

Merci, bonne lecture et bienvenu dans le monde du bookcrossing !

Journal Entry 5 by fidlect1 at Fléron, Liège / Luik Belgium on Monday, June 24, 2019
Je m'aperçois que j'ai oublié de faire la réception de ce livre quand je l'ai reçu de Bibounine.
Voilà mon oubli réparé.

Journal Entry 6 by fidlect1 at Fléron, Liège / Luik Belgium on Monday, June 24, 2019

Released 3 wks ago (6/24/2019 UTC) at Fléron, Liège / Luik Belgium

CONTROLLED RELEASE NOTES:

Je fais suivre ce livre à Potame.
Il est parti aujourd'hui par la poste.
Bonne réception et bonne lecture.
Bien amicalement

Journal Entry 7 by Potame at Crozet, Rhône-Alpes France on Thursday, June 27, 2019
Il est arrivé chez moi hier.
Merci pour l'envoi et le partage.

06.07.2019 : Très beau voyage entre Rome et Groix. Un peu déçue par la fin même si je comprends le raisonnement de l'auteure.
Les descriptions de l'île amènent la curiosité de découvrir cette île. Tous ses habitants ont leurs histoires et ils sont touchants.

Journal Entry 8 by Potame at Rémelfing, Lorraine France on Monday, July 08, 2019

Released 1 wk ago (7/8/2019 UTC) at Rémelfing, Lorraine France

CONTROLLED RELEASE NOTES:

Il est dans la boite jaune de Crozet :)

Journal Entry 9 by wingaméthystewing at Rémelfing, Lorraine France on Wednesday, July 10, 2019
Arrivé aujourd'hui, Merci beaucoup Potame pour l'envoi !
Merci Florence, pour le partage !
C'est tout à fait le genre de lecture qu'il me faut en ce moment. Suite à ma lourde chute qui me laisse immobilisée pendant quelques semaines sans compter les longues séances de rééducations qui m'attendent, j'ai largement le temps de lire.
Je vous souhaite de belles vacances et profitez en bien ;) :)

Journal Entry 10 by wingaméthystewing at Rémelfing, Lorraine France on Sunday, July 14, 2019
J'ai beaucoup aimé. Je cite les mots de Lorraine Fouchet (p.368), Un roman qui fait du bien, parce que la vie est souvent lourde et qu'on a besoin d'ailes certains jours pour redevenir légers.

Quelques citations
P.14
Être née au pays des familles aimantes et tomber sur une mère qui ne vous touche pas, c'est pire que de na pas aimer les pâtes ou la sauce tomate, c'est une impardonnable faute de goût. À part les photos de classe, il n'existe aucun cliché, de moi enfant, les seuls portraits qui avaient droit de cité chez Livia étaient ceux de son mari. J'étais en trop, c'était comme ça, pas de quoi en faire un plat.

P.60
Sur ma planète, les mères ne touchent pas leurs enfants, les pères n'existent qu'en photo, le bonheur est indécent. J'ai espéré qu'un homme m'arracherait à la tristesse et à la solitude.

P.147
Une bibliothèque est un cellier de livres, une cave est une bibliothèque de vins, votre lit est un joyeux radeau sur lequel vous buvez et lisez des textes à voix haute.

P.191
- Les mots sont mes rames et mon esquif. Je ne saurais pas vivre sans eux, ils soignent, ils apaisent, ils hurlent leur colère, ils souffrent, ils se moquent de moi, ce sont mes compagnons de route.

P.193
- Je suis une plume fantôme, je n'existe pas pour les lecteurs. C'est normal qu'on ne m'invite pas. La télévision propulse, la radio et la presse écrite épaulent, mais le bouche à oreille est essentiel aussi.

P.256
- Nous sommes ceux que nous aimons et ceux qui nous manquent, dis-je. Le reste, d'où l'on vient, ce qu'on fait, est sans importance.

P.326
À quoi ça sert, un père ? À vous faire prendre votre envol, à pousser ses oisillons hors du nid en leur conseillant d'agiter leurs ailes, sinon ils s'écraseront au sol.

P.327
À quoi ça sert, la mort ? À faire de la place sur terre pour ceux qui suivent ? Aucun mathématicien ne peut calculer combien nous serions si personne ne mourrait, on recouvrirait tous les océans et toutes les terres émergées, serrés comme des sardines, la planète n'y suffirait pas. Du coup, Dieu nous fait jouer aux chaises musicales.

Et dans les remerciements, p.373
Papa, si ton cœur n'avait pas flanché si tôt,
je n'aurais pas fait médecine pour sauver les autres papas.
Un confrère aurait rédigé le certificat de décès
de Marguerite Duras. Vous seriez venus me voir
à l'île de Groix, maman et toi. Ti aurais arpenté la lande
avec ta canne. Mais tu n'es pas là. Alors une fois de plus,
j'ai imaginé un papa. Je suis devenue une fille à papas.

Are you sure you want to delete this item? It cannot be undone.