Le livre qui vous endort

by K. McCoy | Other |
ISBN: 2501139739 Global Overview for this book
Registered by wingMariesgwing of Vitry-sur-Seine, Ile-de-France France on 3/8/2019
Buy from one of these Booksellers:
Amazon.com | Amazon UK | Amazon CA | Amazon DE | Amazon FR | Amazon IT | Bol.com
2 journalers for this copy...
Journal Entry 1 by wingMariesgwing from Vitry-sur-Seine, Ile-de-France France on Friday, March 08, 2019
Ce livre m'a l'air absolument extraordinaire !
Il mérite d'être compulsé sans limite...



"A reader lives a thousand lives before he dies, the man who never reads lives one". John RR Martins

Journal Entry 2 by wingMariesgwing at Lausanne, Vaud Switzerland on Friday, March 08, 2019

Released 1 yr ago (3/8/2019 UTC) at Lausanne, Vaud Switzerland

CONTROLLED RELEASE NOTES:

Dès que j'ai vu ce livre, j'ai pensé à toi...
:-)
J'espère qu'il t'amusera.

Journal Entry 3 by wingsouramwing at Genève, Genève Switzerland on Saturday, March 09, 2019
Merci Mariesg, je suis curieux de découvrir "Le Livre qui vous endort" ! Un titre prometteur. L'ouvrage propose une "Chronologie précise du dévonien": une ancienne collègue s'est mise à étudier la paléontologie, peut-être aborde-t-elle le dévonien ? (Elle en était à l'holocène.)
"Le livre… qui vous saoule d'informations inutiles et vous endort en quelques lignes." Signé Marabout.
Merci de ta gentille carte et du marque-page Miro.

Journal Entry 4 by wingsouramwing at Genève, Genève Switzerland on Sunday, March 10, 2019
La taxonomie des mollusques est une parodie du discours savant, remplie de noms scientifiques. Tellement drôle.
Drôles d'infos sur les canaux dans le monde également.

Le mouton en couverture illustre l'expression "compter les moutons", d'ailleurs une double page remplie de représentations de moutons s'intitule "compter les moutons":
compter les moutons, selon Wikipédia, n'aiderait pas à s'endormir, au contraire. Les sujets n'ayant reçu aucune instruction de l'expérimentateur se sont endormis plus vite que ceux à qui on avait dit de compter des moutons.

Journal Entry 5 by wingsouramwing at Genève, Genève Switzerland on Monday, March 11, 2019
La classification des animaux marins inclut bien les "vetigastropoda", verbatim les vieux escargots (préhistoriques): vetigastropoda, une belle brochette de bestioles marines. Dans ce vaste ensemble, les Bathyphytophilidae occupent une place à part, il y en a eu dans les sombres abysses des océans... J'ai le soupçon que certains naturalistes, jadis, qui portaient des perruques, et qui avaient étudié latin ET grec ancien, se sont amusés avec des préfixes, suffixes et racines latines et helléniques pour nous pondre des appellations aussi tarabiscotées que les Bathyphytophilidae, donc... euh... les parents de ceux qui aimaient les plantes des profondeurs... (Super-ordre des "cocculiniformia", quand même !) L'article en anglais sur W. au sujet des bathy-etc précise: "This family has no subfamilies." (Sauf surprises)

Journal Entry 6 by wingsouramwing at Genève, Genève Switzerland on Tuesday, March 12, 2019
Tellement drôle, avec ces articles composés avec ce sérieux qui ajoute encore à leur cocasserie. Et soudain un chap. sur les curiosités du français: le mot le plus long ayant le moins de voyelles = le pluriel borchtchs, alors que dyschromatique contient toutes les voyelles du français.
Les insulaires de North Ronaldsay doivent sans trêve participer à la consolidation d'un mur protecteur en pierres sèches… mais c'est sûrement une blague sur ces îliens du nord-ouest de l'Ecosse ! (ça ferait un effet énorme à la radio; une voix prenant un air ultra-sérieux débitant un discours sur la taille des briques du Royaume-Uni devrait faire rire)

Qui aurait imaginé écrire sur la taille et la couleur des briques en Grande-Bretagne ? Eh bien eux oui ils l'ont fait...
Génial.
(en plus il y a un pronom dans le titre)

North Ronaldsay abrite une race peu commune de mouton, selon Wiki. Qui précise qu'un nouveau phare a pris la relève en 1854 d'un ancien signal maritime !
En anglais, l'article de Wiki sur Ronaldsay (rien du fast food) précise que l'île est la plus boréale des Orcades (Orkney) et que là-haut vit "the unique local sheep which eats seaweed", le super-mouton qui mange des algues ! Sheep ? Yes, but they're unique !

Journal Entry 7 by wingsouramwing at Genève, Genève Switzerland on Tuesday, March 12, 2019
Comment regarder une brique comme avant ? Ou un escargot ? Le chap. sur la pose d'un nouveau carrelage mural est sidérant.

Journal Entry 8 by wingsouramwing at Genève, Genève Switzerland on Wednesday, March 27, 2019
La classification des tubercules des Andes est un morceau d'anthologie. L'article explique le plus sérieusement du monde que si certains tubercules cuisent des heures durant, ils finiront dans une soupe presque sans goût... Testé hier soir, pour m'endormir :)

Journal Entry 9 by wingsouramwing at Genève, Genève Switzerland on Thursday, April 25, 2019
La "chronologie précise du dévonien" (p. 86) crève le plafond, c'est tout l'art de raconter un bout du temps géologique (drôlement ancien) sans en avoir l'air. "Le Drepanaspis… figure parmi les exemples de la faune marine ayant vécu à cette époque". C'était un "poisson agnathe", donc agnathe=sans mâchoires. (Il se débrouillait autrement pour manger; peut-être avalait-il d'inquiétants vers marins en les aspirant ?)
On a tenté de dessiner la bête:
Drepanaspis

Are you sure you want to delete this item? It cannot be undone.