PEDRO PARAMO (en français)

Lisez !
by Juan Rulfo | Literature & Fiction |
ISBN: Global Overview for this book
Registered by wingsouramwing of Genève, Genève Switzerland on 3/16/2019
Buy from one of these Booksellers:
Amazon.com | Amazon UK | Amazon CA | Amazon DE | Amazon FR | Amazon IT | Bol.com
2 journalers for this copy...
Journal Entry 1 by wingsouramwing from Genève, Genève Switzerland on Saturday, March 16, 2019
Un livre, une découverte. La lecture, la liberté.
Le bookcrossing vous fera (re)découvrir le monde...

J'ai acheté Pedro Páramo parce que j'ai appris l'existence de ce roman en en lisant un autre, en l'occurrence Llano en flammes du même Juan Rulfo.
Journée pré-printanière aujourd'hui, ensoleillée.

Ce roman démarre à Comala dans l'Etat mexicain de Jalisco. Ici, un article sur Pedro Paramo en espagnol. - L'article en français ici Pedro Paramo (fr) est moins fouillé. Nettement moins développé que la version espagnole, laquelle inclut, en outre, un découpage des événements dans l'ordre chronologique (pas seulement dans l'ordre narratif), on comprend alors que le moment où la mère de Juan Preciado, Dolores Preciado, fait promettre à Juan de se rendre à Comala se situe assez loin dans la chronologie des événements…

When she dies the church bells toll incessantly, provoking a fiesta in Comala. Pedro buries his only true love, and angry at the indifference of the town, swears vengeance. As the most politically and economically influential person in the town, Pedro crosses his arms and refuses to continue working, and the town dies of hunger. This is why in Juan's narration, we see a dead, dry Comala instead of the luscious place it was when Pedro Páramo was a boy. (autre éclairage d'après la version en anglais de l'article sur Pedro Paramo, atteignable via mon hyperlien ci-dessus).

Journal Entry 2 by wingsouramwing at Genève, Genève Switzerland on Saturday, March 16, 2019
Un homme se rend à Comala, loin de tout, au fin fond du Mexique, pour rendre visite à son père. A un moment, des morts parlent, conversent dans le cimetière. Abundio, villageois apprécié, aimait raconter des histoires, mais un pétard a explosé et l'a rendu sourd; à moins qu'il n'ait juste vieilli, perdu l'acuité auditive autant que le goût de raconter… "Il nous racontait comment allaient les choses de l'autre côté du monde" (p. 28)

P. 64: "Oui, ce village est plein d'échos, a répété Damiana Cisneros. Ils ne me font plus peur." Page 65, elle raconte que lors d'un convoi funèbre, elle a vu arriver… sa sœur Sixtina, laquelle, pourtant, était déjà morte depuis quelque temps ! - "Elle a dénoué son châle et j'ai reconnu ma sœur… Je lui ai demandé ce qu'elle faisait là…"

Le père Rentería (curé) aurait aimé répondre "C'est moi qui suis mort…" à qui lui demandait (p. 106): - Quelqu'un est mort à Contla, mon père ?

P. 116: "Une voix de femme ? Tu as cru que c'était moi ?" Car en ce petit patelin mexicain, les mortes, les défunts n'ont pas toujours bouche close. Sans doute était-ce Susana de San Juan, celle qui, quand elle vivait, suait et se retournait dans son sommeil. Doña Susanita. - P. 119, Pedro Paramo a tué plusieurs fois après qu'on avait tué...

Journal Entry 3 by wingsouramwing at Genève, Genève Switzerland on Saturday, March 16, 2019
P. 172: Susanita (Susana) expire. On sonne des cloches. Des gens affluent des environs, plusieurs églises carillonnent. De quoi donner l'impression - fausse - d'une fête ! Le village se mue en cirque, en "jour de fête" !
Les vivants, les morts, les uns comme les autres sont susceptibles de donner de la voix. J'ai beaucoup aimé. Drôle de "pèlerinage" de Juan Preciado à Comala. Résurgence de secrets. Sommeil agité. Traces de la guerre civile des années 1923-1929 lors du soulèvement cristero.

Journal Entry 4 by wingsouramwing at Genève, Genève Switzerland on Saturday, March 16, 2019
Deux narrations en ce 1er et seul roman de Rulfo: 1. celle de Juan Preciado qui arrive au village pour retrouver son père Pedro Paramo 2. celle de Pedro lui-même.

(le titre s'affiche en majuscules, systématiquement; qu'importe; j'ai utilisé l'ortho simplifiée Paramo sans l'accent aigu espagnol pour faciliter le repérage sur le site…)

Journal Entry 5 by wingsouramwing at Quelque part sur l'île in Île-aux-Moines, Bretagne France on Wednesday, May 29, 2019

Released 10 mos ago (6/1/2019 UTC) at Quelque part sur l'île in Île-aux-Moines, Bretagne France

WILD RELEASE NOTES:

Il ne t'est jamais donné de rêve sans le pouvoir de le réaliser. (Richard Bach)

Eh bien, vous avez découvert quelque chose...
Un livre abandonné exprès !
N'ayez pas d'hésitation: donnez votre avis, ou racontez votre découverte, cela nous plaît de savoir ce que deviennent les livres "libérés" ainsi.


Petit livre, léger en grammes, mais dense.


Journal Entry 6 by wingPascale973wing at Île-aux-Moines, Bretagne France on Sunday, June 02, 2019
Ce livre aura su me séduire avant d’être relâché totalement dans la nature.

Are you sure you want to delete this item? It cannot be undone.