Le jour où j’ai ouvert les yeux

by Anand Dilvar | Religion & Spirituality |
ISBN: 2889055868 Global Overview for this book
Registered by wingjemlirewing of Pau, Aquitaine France on 12/18/2018
Buy from one of these Booksellers:
Amazon.com | Amazon UK | Amazon CA | Amazon DE | Amazon FR | Amazon IT | Bol.com
2 journalers for this copy...
Journal Entry 1 by wingjemlirewing from Pau, Aquitaine France on Tuesday, December 18, 2018
Trouvé dans une boîte à livres.

Journal Entry 2 by wingjemlirewing at Pau, Aquitaine France on Friday, December 28, 2018

Released 1 yr ago (12/28/2018 UTC) at Pau, Aquitaine France

CONTROLLED RELEASE NOTES:

Un livre, c'est fait pour être partagé, et c'est la saison des cadeaux. Alors, bonne lecture, et bonne année!

Vous avez trouvé un livre voyageur, lisez-le ou non et re-déposez-le où vous le souhaitez ensuite. Amusez-vous !
Find me! Make a journal entry to follow my travels!






Journal Entry 3 by wingaméthystewing at Rémelfing, Lorraine France on Tuesday, January 01, 2019
Quelle belle surprise Jemlire ! Merci beaucoup pour ce RABCK de Noël arrivé hier dans ma BAL !
Genre de lecture que j'affectionne....je suis certaine que ce récit me plaira ;)
Je te souhaite une douce et lumineuse Année 2019

Journal Entry 4 by wingaméthystewing at Rémelfing, Lorraine France on Saturday, March 09, 2019
2 mots : sagesse et réflexions ! J'ai adoré ! Un livre à garder à porté de main pour pouvoir à tout moment "piocher" une phrase, une citation, y réfléchir intensément et l'appliquer !

Page 16
La douleur physique n'était rien comparée à la torture mentale que m'infligeait mon esprit. L'impuissance, la culpabilité, la colère, la peur et l'impossibilité d'exprimer n'importe laquelle de ces émotions peuplant mon esprit et me rendant dingue.

Page 20
Tes sentiments proviennent et peuvent uniquement provenir de tes pensées. Voici comment ça fonctionne : tu penses à quelque chose de triste et tu te sens triste. Tu penses à quelque chose qui t'agace et tu éprouves de la colère. Tu penses que les autres peuvent te blesser, te décevoir ou faire que tu te sentes mal, mais personne ne peut entrer dans ton esprit pour te faire penser ou éprouver quelque chose. Même en ce moment, alors que les autres pourraient déplacer ton corps et en faire ce qu'ils veulent ou débrancher la machine qui te maintient en vie, ti contrôles toujours ton esprit.

Page 32

Cela confirme mon point de vue. La culpabilité est un sentiment qui ne sert à rien, car malgré son existence, les gens continuent de s'entretuer. Là où les gens ont échoué, c'est dans le fait d'assumer leurs responsabilités et leur liberté.
Une personne qui assume ses responsabilités dans vie prend conscience qu'elle décide de son destin et sait que chaque décision prise façonne son avenir. Elle assume la responsabilité de tous ses actes mais comprend que, n'étant pas parfaite, il est possible qu'elle commette des erreurs...et quand cela arrive, elle ne se fait pas de reproches. S'il est possible de régler le problème, elle trouve une solution. Dans le cas contraire, elle sait qu'éprouver de la culpabilité n'y changera rien.
Malgré tous les traumatismes, malgré toutes les blessures, les gens ont toujours le choix de rendre leur existence meilleur ou de se détruire.

Page 47
Ok, écoute : tout ce que tu vois, sens, entends ou vis est vrai à tes yeux, mais pas forcément pour l'autre. Tu vis ce qu'il t'arrive différemment des autres. Nous avons tous notre manière de voir la vie.

Page 50
Nous oublions que nous n'emporteront rien lorsque nous partirons et que toutes nos réussites sont vaines si nous n'avons personne avec qui les partager. Tu vois à quel point nos actes reposent sur des croyances erronées ?

Page 59
La vie est un miracle, tu as raison. La plupart des gens l'oublient. Ils se focalisent sur les problèmes, les manques, les tentatives vaines, les préoccupations stupides. Les gens s'habituent à se réveiller chaque matin, à sentir battre leur cœur, au phénomène merveilleux de leurs sens, à la possibilité d'exprimer leurs idées, leur amour, leur individualité. Et ils oublient que chacun de ces cadeaux est un miracle en soi. Ils prennent ce cadeau qu'est la vie et le gâchent.

Page 75/76
La douleur et différente de la souffrance. La douleur fait partie de la vie et a pour origine la perte d'une chose que nous aimons. La souffrance est issue du refus d'accepter ce qu'il se passe, vient du principe selon lequel la situation pourrait être différente, viens de la tendance à penser que les choses devraient se dérouler comme NOUS le souhaitons.

Alors, nous sommes responsable de notre vie, ou non ? Tu m'as d'abord dit que nous avons le pouvoir de faire ce que nous voulons de notre existence, puis tu affirmes que nous devons accepter les situations.

Tu es responsable de TA vie, pas de la vie au sens large. Voici un autre paradoxe : tu n'as absolument aucun pouvoir et tu possèdes pourtant tous les pouvoirs.

Je pourrais continuer à écrire des dizaines de citations …… mais je vous laisse découvrir par vous même…..
Et pour terminer, un GRAND MERCI Jemlire pour cette découverte !

Are you sure you want to delete this item? It cannot be undone.