Paris insolite

by Jean-Paul Clébert | Travel |
ISBN: 2757821555 Global Overview for this book
Registered by baboul333 of Toulouse, Midi-Pyrénées France on 9/29/2018
Buy from one of these Booksellers:
Amazon.com | Amazon UK | Amazon CA | Amazon DE | Amazon FR | Amazon IT | Bol.com
This book is in the wild! This Book is Currently in the Wild!
2 journalers for this copy...
Journal Entry 1 by baboul333 from Toulouse, Midi-Pyrénées France on Saturday, September 29, 2018
**

Journal Entry 2 by baboul333 at Toulouse, Midi-Pyrénées France on Sunday, September 30, 2018

Released 2 yrs ago (9/30/2018 UTC) at Toulouse, Midi-Pyrénées France

CONTROLLED RELEASE NOTES:

donné en mains propres à Souram

Journal Entry 3 by wingsouramwing at Genève, Genève Switzerland on Sunday, September 30, 2018
Merci beaucoup, Baboul333, un hasard du calendrier fait que je réceptionne Paris insolite quand je viens de lire Chroniques de Floréal de Louis Guilloux. Cet écrivain est un peu comme le précurseur de "Paris insolite", même si Guilloux a publié des articles et n'en a pas fait un livre.

23 voire 24° C. à Toulouse, le Jardin des Plantes sous le soleil, et maintenant, à Genève, il fait très moche et il pleut.

Journal Entry 4 by wingsouramwing at Genève, Genève Switzerland on Friday, October 12, 2018
La presse. Clébert l'aura connue (p. 32) bien différente de celle de 2018. Il a vendu des journaux dans la rue: crieur de journaux à Paris. Il vendait L'Intransigeant, qu'on appelait L'Intran.
D'autres commentaires suivront, selon le temps.
"Le Paris à l'envers", c'est ce que veut raconter JPC.

P. 21, "... les aîtres petits et grands bourgeois".
https://fr.wiktionary.org/wiki/aître
(ancien mot pour "bâtiment")

Journal Entry 5 by wingsouramwing at Genève, Genève Switzerland on Friday, October 19, 2018
Sur ces chantiers qui remodèlent les villes. Paris pas en reste p. 45: "Saint-Paul, ce chantier surréaliste, image type du fantastique social d'après-guerre au cœur de la Cité, s'en va morceaux par morceaux, pans de murs encore debout, mais que rien ne retient, pas même les solives en arc-boutants, plantés au milieu du sol blanc et des gravats. Le vieux quartier des juifs et des chiffonniers est rasé pour faire place à des HBM (encore) mais en attendant, les gosses du lycée Charlemagne jouent aux billes sur l'esplanade."

Alors là… Arcs-boutants au pluriel, Clébert ou l'éditeur se sont plantés, ils ont oublié le s à arcs, car ce sont les arcs qui "boutent" :) Mais ce qui me surprend ce sont les lycéens qui jouent aux billes.
On jouait aux billes à l'âge du lycée ??? Les temps ont drôlement changé. Mystère. Bon, j'ai vu des collègues collectionner des autocollants Panini de joueurs de foot (je ne citerai aucun nom). Tout reste possible, ergo gluc :) Lenorman pourrait chanter Michèle souviens-toi quand nous jouions aux billes… Le positionnement social de la bille a pu évoluer.

Journal Entry 6 by wingsouramwing at Genève, Genève Switzerland on Friday, November 02, 2018
p. 97: C'est la nuit que la faim prend en traître.
Clébert explique que la journée on est distrait par la rue mais la nuit, on se retrouve seul… les rues se vident… (Ce n'est pas joyeux.)

Journal Entry 7 by wingsouramwing at Genève, Genève Switzerland on Sunday, December 16, 2018
P. 70, JPC n'écrit pas foldingue mais "follingue". (D'ailleurs, le logiciel ne me le souligne pas en rouge.) "Quantité inquiétante de follingues se baladant au clair de lune. Non pas fous méchants… mais êtres humains maigres à faire peur, marchant en silence, voletant pour ainsi dire à un ou deux centimètres au-dessus du macadam, le col relevé en pleine canicule, la mèche fuyante…"
Folingue avec un "l", le logiciel me l'accorde également.

p. 106: "Dire que les Halles sont le ventre de Paris est un cliché…" Ici JPC raconte les anciennes Halles avec les vagabonds, les forts des Halles etc.

p. 128 "le peintre brésilien Bandera" qui fuit à cause des visites supposées d'un fantôme. Je ne trouve pas qui c'était ce Bandera. Son nom donc Bandera, je ne l'ai pas sur W. dans la catégorie peintre brésilien.

Journal Entry 8 by wingsouramwing at Genève, Genève Switzerland on Sunday, December 16, 2018
P. 119: "Quoique je prenne garde à ce qu'on appelle l'hérédité, mes père et mère étaient d'ascendance paysanne, et c'est ce qui m'a donné l'amour passionné et le grand respect de la soupe dont la privation est une catastrophe...

Journal Entry 9 by wingsouramwing at Genève, Genève Switzerland on Monday, March 01, 2021
Pour la réunion du 2 mars.

Journal Entry 10 by wingsouramwing at Genève, Genève Switzerland on Tuesday, March 02, 2021
.

Journal Entry 11 by wingsouramwing at Rue du Vieux Canal in Carouge, Genève Switzerland on Wednesday, March 03, 2021

Released 1 mo ago (3/4/2021 UTC) at Rue du Vieux Canal in Carouge, Genève Switzerland

WILD RELEASE NOTES:

Il ne t'est jamais donné de rêve sans le pouvoir de le réaliser. (Richard Bach)







Are you sure you want to delete this item? It cannot be undone.