Les oubliés du dimanche

by Valérie PERRIN | Romance |
ISBN: 2226375252 Global Overview for this book
Registered by wingFlorence71wing of Fontenay-sous-Bois, Ile-de-France France on 2/15/2018
Buy from one of these Booksellers:
Amazon.com | Amazon UK | Amazon CA | Amazon DE | Amazon FR | Amazon IT | Bol.com
3 journalers for this copy...
Journal Entry 1 by wingFlorence71wing from Fontenay-sous-Bois, Ile-de-France France on Thursday, February 15, 2018
Faute de connaître son histoire, Justine, 20 ans, se passionne pour celle d'Hélène, pensionnaire, presque centenaire, de la maison de retraite où la jeune femme est aide-soignante. Sa vie est un roman : sa rencontre avec Lucien en 1933, leur amour, la guerre, le juif Simon planqué dans la cave, la trahison, la Gestapo.... Justine extorque peu à peu à la vieille dame de lourds secrets et finit par affronter ceux de sa propre famille.
Bingo 2018 - Avec un secret de famille
J'ai adoré cette histoire de secrets de famille : les deux héroïnes, Justine et Hélène sont très émouvantes.

Journal Entry 2 by wingFlorence71wing at RABCK, -- By post or by hand/ in person -- France on Sunday, May 13, 2018

Released 1 yr ago (5/19/2018 UTC) at RABCK, -- By post or by hand/ in person -- France

CONTROLLED RELEASE NOTES:

Tu as failli gagner à mon jeu des 4 ans, mais j'avais quelque chose sous le coude pour toi ! Bonne découverte Améthyste !

Journal Entry 3 by wingaméthystewing at Rémelfing, Lorraine France on Tuesday, May 22, 2018
Oh merciiii beaucoup pour cette gentille attention !!!
Un livre de ma liste de souhaits, accompagné d'un superbe marque page en bois que tu as ramené de Toulouse, ainsi qu'une sublime carte avec un message fort sympathique !!!
Encore un grand merciiii Florence !!!

Journal Entry 4 by wingaméthystewing at Rémelfing, Lorraine France on Saturday, September 08, 2018
J'ai entamé Les oubliés du Dimanche et je mets déjà quelques extraits :)

" Bien qu'ils s'appellent pépé et mémé, mes grands-parents sont plus jeunes que la plupart des résidents des Hortensias. Mais je ne sais pas à partir de quand on est vieux."

" Depuis quelques mois, elle parle moins, comme si la chanson de sa vie arrivait à la fin d'un disque et que le volume baissait."

" Juju. Elle a dit ça, Juju. C'est nul. Quand on est face à quelqu'un qui nous plaît, on en arrive toujours à détester ceux qu'on adore. À cause de cette proximité qu'ils ont et qu'on n'a pas envie qu'ils aient, surtout quand ce n'est pas le moment."

" Charles Baudelaire a décrit un asile de fous qui devient angoissant quand la nuit tombe, à cause des cris qui s'en échappent. Dans les maisons de retraite; c'est quand le jour se lève que les esprits s'échauffent."

" Je crois qu'à un moment nos vieux prennent trop d'avance sur nous. Ils attaquent des sprints que plus personne n'est en mesure de suivre."

" Le dimanche, c'est le jour des visites. Pas pour tout le monde. Alors j'ai bu cinq cafés pour pouvoir m'occuper de ceux qui n'en ont pas. Le dimanche est un jour "à prendre avec des pincettes". Il est chargé de chagrin. Ici, on pourrait croire que c'est tous les jours dimanche mais rien à faire. C'est comme une horloge biologique. Chaque dimanche, les anciens savent que c'est dimanche."

" On est tous le Michel-Ange de quelqu'un, le problème, c'est qu'il faut le rencontrer."

" Lucien a eu beau lui expliquer que le mariage empêchait le sang de circuler jusqu'au coeur et qu'il rendait les hommes et les femmes esclaves de promesses impossibles à tenir, il n'a jamais compris."

" Je ne vais jamais aux enterrements des résidents. Je m'occupe d'eux pendant la vie, mais je m'arrête sur le pas de la porte quand ils passent de "l'autre côté"."

Journal Entry 5 by wingaméthystewing at Rémelfing, Lorraine France on Sunday, September 16, 2018
J'ai beaucoup aimé cette histoire où se mélange deux destins, celui de Justine et d'Hélène. Il y a également ce lourd secret de famille qui fait son apparition vers le milieu du roman et qui instaure au fur et à mesure un climat d'oppression. On comprend mieux ainsi le comportement de mémé (Eugénie) et la dépression de pépé (Armand).

Encore des extraits :)
" Le silence qui m'entoure est terrifiant. Puis, je ne sais pas ce qui se passe dans ma tête, je me mets à penser à mon père. Je ne pense pas à lui comme on pense au jumeau d'un jumeau, à une personne dans un cadre sur le buffet, à un fait divers, à une tombe fleurie. Non. Je me mets à penser à lui comme on pense à un être humain qui s'est tué sur la route à l'âge de quarante ans en abandonnant une petite fille derrière lui, chez ses parents un dimanche matin. Une petite fille qui avait peur d'un vide-ordures. Est-ce que les gens qui ont un père mesurent leur chance ? "

" On peut tout imaginer des cruautés de la guerre. Que son homme revienne mort, blessé, amputé, paralysé, fou, méchant, violent, alcoolique, jaloux, invivable, traumatisé, défiguré, mais jamais on ne peut imaginer qu'on va le retrouver dans une autre maison, dans une autre vie, avec une autre femme."

Journal Entry 6 by wingaméthystewing at RABCK, Envoyé par la poste -- Controlled Releases on Monday, May 13, 2019

Released 1 wk ago (5/13/2019 UTC) at RABCK, Envoyé par la poste -- Controlled Releases

CONTROLLED RELEASE NOTES:

Dans la liste de souhaits de Fidlect1 :)
Bonne réception et lecture !

La lecture met en ébullition, dissipe la sécheresse, active les facultés, déchrysalide l'intelligence et met en liberté l'imagination. Antoine Albalat

Chacune de nos lectures laisse une graine qui germe. Jules Renard


Bienvenue dans le monde du BookCrossing !

Merci d'avoir emporter ce livre ! Merci de laisser un commentaire (ou Journal Entry) ici pour m'indiquer qu'il a bien été trouvé.

Vous pouvez décider de rester anonyme ou nous rejoindre (c'est gratuit). Vous ne serez connu qu'au travers de votre pseudo (votre adresse mail n'est jamais dévoilée) et vous pourrez suivre le voyage du livre.

J'espère que vous l'apprécierez ! Quand vous aurez fini de le lire (si vous décidez de le lire) merci de laisser un nouveau commentaire pour me donner vos impressions et ce que vous aurez décidé d'en faire : le garder ou le relâcher !

Journal Entry 7 by fidlect1 at Fléron, Liège / Luik Belgium on Thursday, May 16, 2019
Merci à Améthyste pour cet envoi, livre que j'avais sur ma liste de souhaits.

Are you sure you want to delete this item? It cannot be undone.