corner corner Ces années-là

Medium

Ces années-là
by André KLOPMANN | Other
Registered by wingsouramwing of Genève, Genève Switzerland on 8/3/2017
Average 8 star rating by BookCrossing Members 

status (set by souram): travelling


This book is in the wild! This Book is Currently in the Wild!

1 journaler for this copy...

Journal Entry 1 by wingsouramwing from Genève, Genève Switzerland on Thursday, August 03, 2017

8 out of 10

Retour sur le passé genevois. 


Journal Entry 2 by wingsouramwing at Rue du Vélodrome in Genève, Genève Switzerland on Thursday, August 03, 2017

8 out of 10

Released 2 mos ago (8/3/2017 UTC) at Rue du Vélodrome in Genève, Genève Switzerland

WILD RELEASE NOTES:

Il ne t'est jamais donné de rêve sans le pouvoir de le réaliser. (Richard Bach)

Eh bien, vous avez découvert quelque chose...
Un livre abandonné exprès !
N'ayez pas d'hésitation: donnez votre avis, ou racontez votre découverte, cela nous plaît de savoir ce que deviennent les livres "libérés" ainsi.


A présent, j’aborde le chant XX de «L’Odyssée» d’Homère, une œuvre beaucoup plus accessible que ce qu’on en croit… Il ne faut pas en avoir peur. Méfie-toi plutôt de "tes" propres prétendants, ces oppresseurs qui bouffent tes ressources.

La nuit est tombée. L’île d’Ithaque (dans l’ouest grec, voir sur la carte, Iles Ioniennes) dort dans les bras de Morphée ou d'Hypnos ("sommeil", frère de la Mort qui est masculine en grec, Thanatos). Sauf Ulysse, qui demeure éveillé, inquiet, ne tenant pas en place. Car cette nuit ne ressemble pas aux autres. Pourquoi se distingue-t-elle des autres nuits ?
Ulysse observe les domestiques, les employées de maison. Il voit lesquelles lui sont potentiellement fidèles, lesquelles ont passé du côté des prétendants. Facile de les détecter, ces dernières, elles s’amusent avec Antinoos et les autres fils de notables qui dilapident les biens de la maison laèrtide.
Patience… se dit Ulysse.
(Ithaque sommeille. On ronfle à Vathy, à Rachi, Kioni, Frikes, Anoyi, Phorkys, quels qu'aient pu être les noms des patelins insulaires. De nos jours, Vathy, plus grand bourg d'Ithaque, a un club de plongée Odyssey et un Hotel Mentor ! Une rue Pénélope, une rue Télémaque, une rue Euryclée, la fidèle domestique qui a reconnu Ulysse en lui lavant les pieds... Une rue Ulysse... Sans oublier une rue Laerte, une rue Eumée, et même une rue Olivier Reverdin ! Ce dernier a enseigné le grec ancien à Genève, j'ai suivi son cours sur Hésiode, "Les Travaux et les Jours", en 1986-1987)
Athéna lui apparaît et lui dit de dormir un peu. Après tout, la nuit est calme, pas de tempête dans le ciel. Sauf la foudre soudaine ! Eh bien, la foudre, pourquoi tombe-t-elle ? Elle ne tombe pas vraiment, disons qu’un éclair zèbre le ciel nocturne parce que Zeus l’a suscité afin d’adresser un message de soutien à une Pénélope qui s’est réveillée en pleurant. Ulysse a entendu pleurer son épouse (qui ne sait toujours pas qui il est, je le rappelle mais on ne le soulignera jamais assez dans ce poème épique où dissimuler son identité revêt un caractère essentiel, vital) Et donc Ulysse a prié Zeus de la rassurer. D’où l’espèce de signal lumi-neux subit.
Mauvaise nuit pour Ulysse et Pénélope. Deux divinités doivent intervenir dans un service olympien de nuit, mais enfin, les dieux immortels ne dorment jamais.

SMS reçu par «Zeus» (pseudo hellène) d’ «Odysseus» (pseudo hellène)
Penelope pleure grave rassure-la Od.

SMS retour de «Zeus»
J’envoie joli éclair sans impact Z.

(SMS, Sébastos Meyistos Soter, Très vénérable très grand sauveur)

Au matin, le énième banquet des prétendants commence. (Si tôt… Ils mangent trop, même s’ils consom-maient uniquement bio, du grec bios, vie.) Ulysse y apparaît, on se moque de lui. Théoclymène prédit une triste fin aux prétendants qui le congédient en rigolant. Ulysse et le maître des porchers Eumée – dont on a vu qu’il occupe une position dirigeante proche de celle d’un intendant, puisqu’il a du personnel sous ses ordres - rencontrent le bouvier Philoétios demeuré loyal à Pénélope, la «reine». Les prétendants évoquent encore l’idée de supprimer Télémaque, mais un présage défavorable les retient d’agir. Ils sont supersti-tieux, tout le monde l’était dans l’Antiquité, avec une constance qui ne se retrouvera que dans le monde «moderne», seule époque où l’Occident s’en remet à des croyances astrologiques exotiques (Chine) voire éteintes (horoscope celte) en plus des siennes (toucher du bois, manœuvres d’évitement traditionnelles…) A croire que les croyances maison ne suffisent plus. Les prétendants, eux, s’appuient sur leur seule culture hellénique. L’Antiquité nous hante encore. Le système astrologique à sept planètes vient de Mésopotamie.

Pour lire depuis le début de "L'Odyssée", aller sur ma page de profil bookcrossing sur ce même site, dans Membres (Livres et Gens) entrer mon pseudo, souram, minuscules sans guillemets nues comme ça, et on arrive sur ma page murale avec les hyperliens fonctionnels pour lire mes résumés morceau par morceau...
C'est en français seulement. Je n'ai pas cité de grec ancien. La langue homérique grecque antique ne correspond pas à une version qui aurait été parlée, c'est une construction poétique, une liberté artistique, comme "le monde d'Homère" résulte d'une composition et ne reflète pas une époque précise semble-t-il, tout comme la "géographie" de "L'Odyssée" est une construction composite et poétique, globalement.


 


Are you sure you want to delete this item? It cannot be undone.