corner corner Bref aperçu des âges de la vie

Medium

Bref aperçu des âges de la vie
by Jean-françois Duval | Philosophy
Registered by wingsouramwing of Genève, Genève Switzerland on 7/29/2017
This book has not been rated. 

status (set by souram): travelling


This book is in the wild! This Book is Currently in the Wild!

1 journaler for this copy...

Journal Entry 1 by wingsouramwing from Genève, Genève Switzerland on Saturday, July 29, 2017

This book has not been rated.


Journal Entry 2 by wingsouramwing at Chemin des Mollies in Bellevue, Genève Switzerland on Saturday, July 29, 2017

This book has not been rated.

Released 3 mos ago (7/29/2017 UTC) at Chemin des Mollies in Bellevue, Genève Switzerland

WILD RELEASE NOTES:

Il ne t'est jamais donné de rêve sans le pouvoir de le réaliser. (Richard Bach)

Eh bien, vous avez découvert quelque chose...
Un livre abandonné exprès !
N'ayez pas d'hésitation: donnez votre avis, ou racontez votre découverte, cela nous plaît de savoir ce que deviennent les livres "libérés" ainsi.


Je passe à présent au chant X de "L'Odyssée" d'Homère... Comme promis, et je ne trahirai pas en chemin, à chaque libération de livre (sauf à Vaduz et Sargans parce que les livres étaient en allemand, et je ne vais pas changer de langue en cours d'opération) un résumé d'un nouveau chant de "L'Odyssée". Leconte de Lisle, traducteur au XIXe siècle du poème, appelle les chants des rhapsodies.
Ulysse et ses marins, appelés "compagnons", parviennent ensuite sur l'île d'Eole, dieu des vents.
Le dieu des vents offre à Ulysse une outre qui renferme tous les vents contraires qui pourraient empêcher l'intéressé d'arriver à Ithaque rapidement. D'ailleurs, Eole fait souffler une légère brise qui porte la flotte d'Ulysse vers Ithaque. Tout paraît dès lors se dérouler pour le mieux. Pas d'orage, pas de péril, et bientôt, on voit à l'horizon les côtes d'Ithaque.
Alors ?
Ulysse, exténué, s'est endormi. Ses marins en profitent pour ouvrir l'outre d'Eole. Ils croient qu'elle contient de l'or. Et ce geste interdit déchaîne les vents contraires, lesquels repoussent la flotte d'Ulysse loin d'Ithaque ! Catastrophe absolue... De retour chez Eole, Ulysse se fait mal voir et Eole le chasse sans ménagement pour cette négligence.
Retour au large. Cette fois, la destination suivante, c'est le pays des rudes Lestrygons, anthropophages et agressifs. Ils lancent des blocs de roche sur la flotte d'Ulysse... Ce dernier parvient à s'enfuir. Mais il ne lui reste qu'un seul navire et une poignée de marins rescapés.
Le navire miraculé aborde ensuite l'île d'Aiaié, où réside une fille d'Hélios (Soleil), la magicienne et enchanteresse Circé. Des éclaireurs partent dans l'intérieur de l'île. Le palais de Circé est entouré de lions et de loups qui se comportent comme des animaux domestiques... Euryloque, membre de la troupe d'éclaireurs, méfiant, reste en arrière. Les autres explorateurs sont drogués par Circé qui les métamorphose en cochons à l'aide d'une potion de sa fabrication.
Euryloque raconte la disparition des éclaireurs à Ulysse. Celui-ci décide de partir sauver ses compagnons, et en route, il croise un jeune homme providentiel: il s'agit du dieu Hermès qui lui indique comment échapper aux pièges de Circé. Hermès remet à Ulysse une plante servant d'antidote, le "moly", peut-être une perce-neige... Cette fleur contient une substance qui neutralise l'effet de l'atropine contenue dans la jusquiame et la belladone, des plantes toxiques peut-être employées par Circé, qui sait ? "Moly" n'est pas un mot d'origine grecque.
Circé verse une drogue dans la boisson d'Ulysse mais elle demeure sans effet. Ulysse menace Circé de son épée, selon des instructions reçues d'Hermès. Circé propose de coucher avec Ulysse. Ce dernier refuse de manger tant que ses compagnons changés en porcs n'auront pas retrouvé leur apparence première. Circé redonne aux compagnons empoisonnés leur aspect humain et ensuite, elle se montre bienveillante, sans plus tromper personne, parce qu'Ulysse a obtenu d'elle qu'elle prête le grand serment des dieux, ce qui lui interdit de faire du mal à Ulysse et à ses hommes par la suite.
Un an passe. Après douze mois chez Circé, certains compagnons rappellent à Ulysse qu'il faut rentrer à Ithaque. Circé conseille à Ulysse d'aller consulter le devin Tirésias dans l'au-delà, car lui, l'expert, saura comment trouver le chemin du retour à Ithaque. Le matin du départ, un compagnon d'Ulysse appelé Elpénor se tue en tombant d'un toit où il avait dormi en état d'ivresse.

- Hermès tueur d'Argos me donna le remède qu'il arracha de terre... Sa racine est noire et sa fleur semblable à du lait. Les dieux la nomment moly... raconte Ulysse chez Alcinoos. ("Faut-il dire que le moly est inconnu des botanistes ?" commente Leconte de Lisle.)
"Si tu veux que je boive et mange, délivre mes compagnons et que je les voie." (C'est ce qu'Ulysse exige de Circé.)
- Il faut accomplir un autre voyage et entrer dans la demeure d'Hadès afin de consulter l'âme du devin Tirésias, dont l'esprit est toujours vivant... explique Circé à Ulysse.

Hermès s'occupe de magie, entre autres.
On a imaginé les marins "changés en porcs" atteints d'hallucinations. A cause des poisons de Circé.
Tirésias est un devin mythique thébain.
Les Lestrygons seraient localisables en Sardaigne, pays où "le berger appelle le berger".
Circé a été décrite comme la soeur de Médée.

(Ma première lecture de "L'Odyssée" date de mes 11 ou 12 ans, avec un livre réintitulé "Les Voyages d'Ulysse" venant de la bibliothèque publique de la Ville de Genève. Aucune trace de lubie dans cette lecture soudaine, seulement une découverte fortuite ! Sans le processus du vieux-pêcheur-à-la-ligne qui initie le petit jeune dans le marais. Nul ne m'a initié à Homère.)
Chant précédent, http://www.bookcrossing.com/journal/14651402
Episodes précédents, voir ici: https://www.bookcrossing.com/journal/14649705... L'hyperlien est inactif, donc copier coller.


 


Are you sure you want to delete this item? It cannot be undone.