Henri IV Le roi bienveillant

by editions atlas | History | This book has not been rated.
ISBN: Global Overview for this book
Registered by bibliothequedevalenciennes of Valenciennes, Nord-Pas-de-Calais France on 6/21/2017
Buy from one of these Booksellers:
Amazon.com | Amazon UK | Amazon CA | Amazon DE | Amazon FR | Amazon IT | Bol.com
1 journaler for this copy...
Journal Entry 1 by bibliothequedevalenciennes from Valenciennes, Nord-Pas-de-Calais France on Wednesday, June 21, 2017


Il est le roi de France et de Navarre qui a voulu dépasser les clivages et faire vivre ensemble catholiques et protestants. Et il en est mort. Le vendredi 14 mai 1610, Jean-François Ravaillac, catholique exalté originaire d'Angoulême, poignarde le souverain dans son carrosse, rue de la Ferronnerie. Il voulait en finir avec "cet hérétique paillard, parjure et renégat" dont la conversion n'était que façade.
Dans un texte haletant, Max Gallo dresse le portrait d'Henri IV, ce Béarnais vigoureux, grand amateur de chasse, imbattable au jeu de paume, fou de femmes, et qui n'aura de cesse de consolider l'Etat, d'administrer une saine justice et d'éviter que la France sombre dans la guerre civile. Pour les ligues catholiques, Henri IV sera, jusqu'au bout, un "voleur d'âmes". Mais l'Histoire retiendra de ce grand roi qu'il était celui de tous les Français, apôtre infatigable d Il est le roi de France et de Navarre qui a voulu dépasser les clivages et faire vivre ensemble catholiques et protestants. Et il en est mort. Le vendredi 14 mai 1610, Jean-François Ravaillac, catholique exalté originaire d'Angoulême, poignarde le souverain dans son carrosse, rue de la Ferronnerie. Il voulait en finir avec "cet hérétique paillard, parjure et renégat" dont la conversion n'était que façade.
Dans un texte haletant, Max Gallo dresse le portrait d'Henri IV, ce Béarnais vigoureux, grand amateur de chasse, imbattable au jeu de paume, fou de femmes, et qui n'aura de cesse de consolider l'Etat, d'administrer une saine justice et d'éviter que la France sombre dans la guerre civile. Pour les ligues catholiques, Henri IV sera, jusqu'au bout, un "voleur d'âmes". Mais l'Histoire retiendra de ce grand roi qu'il était celui de tous les Français, apôtre infatigable de la tolérance et de la concorde.






Are you sure you want to delete this item? It cannot be undone.