A l'ouest

by Olivier Adam | Literature & Fiction |
ISBN: 9782266177863 Global Overview for this book
Registered by wingCroquignollewing of Sierre, Valais / Wallis Switzerland on 6/21/2015
Buy from one of these Booksellers:
Amazon.com | Amazon UK | Amazon CA | Amazon DE | Amazon FR | Amazon IT | Bol.com
This book is in the wild! This Book is Currently in the Wild!
1 journaler for this copy...
Journal Entry 1 by wingCroquignollewing from Sierre, Valais / Wallis Switzerland on Sunday, June 21, 2015
Quatrième de couverture : "Antoine a presque dix-neuf ans. Fragile, rêveur, il sèche le lycée, erre dans le centre commercial de son quartier, ne fait rien de sa vie.Camille veille sur son grand frère autant qu'elle le peut, et calme ses angoisses en se réfugiant dans la prière.Quant à Marie, leur mère, c'est elle, qui, un beau matin, déclenche l'explosion et les conduit à l'ouest, cet état second où rien n'a plus d'importance..."

La plume d'Olivier Adam est toujours aussi efficace. En l'espace de quelques minutes, elle m'a plongée au coeur du quart monde émotionnel de cette famille monoparentale. Tout part à la dérive. J'assiste désespérée à la plongée de chacun. Marie, la maman, désemparée, incapable d'aider ses enfants à grandir dans un cadre sécurisant. Antoine, passant ses journées entre alcool et joints, qui tente d'oublier un quotidien trop triste et des dérives amicales et amoureuses trop violentes. Camille, portant à bout de ses bras d'enfant son frère désoeuvré et sa mère fatiguée, qui s'accroche à force de prières à un Dieu qui rassure ses angoisses . L'ambiance est pesante. L'air frais manque. Le temps s'arrête.
Heureusement, le roman touche à sa fin, laissant les côtes bretonnes panser les plaies et les douleurs. Un espace de liberté s'ouvre... Dorénavant tout ne sera peut-être plus si sombre...

p. 30 : "C'était le dimanche, on s'emmerdait, on parlait des filles ou du foot, avec toujours cette odeur de mouillé et de terre, de bois et de fumée. On s'asseyait sur les barrières pour bouffer des chewing-gums. On parlait sans fin. On se disait qu'on s'aimait bien. On parlait de l'avenir avec emphase. On testait sur chacun des discours et des idées trop longtemps mûris au fond des crânes. On n'avait pas peur d'être sentimental."

p. 108 : "Et puis à Quiberon, ici, à la sortie du train, sur le quai où personne ne m'attend, il y a dans l'air quelque chose de maritime, un vent plus vif. Comme une réserve nouvelle de souffle dans mes poumons, quelque chose de détergent qui vous nettoie la carcasse."


Journal Entry 2 by wingCroquignollewing at Tea-room Le Délice - rue de Bourg in Lausanne, Vaud Switzerland on Saturday, October 10, 2015

Released 3 yrs ago (10/10/2015 UTC) at Tea-room Le Délice - rue de Bourg in Lausanne, Vaud Switzerland

WILD RELEASE NOTES:

Libéré lors du meet-up lausannois.

***********

Bonjour ! Vous venez de retrouver un livre voyageur...

Ici vous pourrez indiquer :
- l’endroit où vous avez trouvé ce livre
- si vous l'avez lu, la note que vous lui donneriez, vos impressions de lecture,
- et ce que vous comptez faire de lui (le donner à quelqu’un, le libérer dans un lieu public...à vous de choisir !).

En vous inscrivant sur le site du Bookcrossing (gratuit et anonyme), vous pourrez être prévenu par message électronique dès que le livre sera à nouveau trouvé et commenté.

Bienvenue dans le monde des livres en liberté ! :-)

Are you sure you want to delete this item? It cannot be undone.