A l'ouest rien de nouveau

by Erich Maria Remarque | Literature & Fiction |
ISBN: Global Overview for this book
Registered by bilbi of Chambéry, Rhône-Alpes France on 2/9/2004
Buy from one of these Booksellers:
Amazon.com | Amazon UK | Amazon CA | Amazon DE | Amazon FR | Amazon IT | Bol.com
6 journalers for this copy...
Journal Entry 1 by bilbi from Chambéry, Rhône-Alpes France on Monday, February 09, 2004
Témoignage réaliste et bouleversant d'un simple soldat allemand de la Guerre 1914-1918

Journal Entry 2 by bilbi at Bookrelay in n/a, Bookrelay -- Controlled Releases on Sunday, June 13, 2004
Release planned for Monday, June 14, 2004 at Bookrelay in n/a, Bookrelay Controlled Releases.

envoyé chez karinalyssa au Québec

Journal Entry 3 by KarinAlyssa on Friday, June 18, 2004
Grâce au relais Livres en français sur BookRelay, j'ai eu ce livre de Bilbi sur un simple soldat à la première Guerre Mondiale. J'espère bien combler mon ignorance sur cette guerre, mais en attendant il va se placer sur ma pile à lire. Merci encore Bilbi pour cette superbe photo de ton ombre.

Journal Entry 4 by KarinAlyssa on Thursday, August 05, 2004
Depuis quelques semaines, je lis ce livre et je l'adore. J'ai pris le temps de le savourer et j'ai vraiment dégusté chaque nuance, chaque bataille, chaque émotion. La guerre est une chose terrible et tant que pacifiste, je me sens très chanceuse de vivre dans un pays qui veut la paix et n'a eu que quelques batailles sur son territoire. La première guerre mondiale m'était inconnue, mais j'ai appris à la détester. La prose était simple et efficace, mais très songeuse. Le bon mot utilisé permettait au lecteur de voir toute l'horreur de ce conflit surtout lorsque le kaiser fait la revue de son armée.

Peut-être que ce n'est que moi, mais j'ai trouvé que La part de l'autre d'Éric-Emmanuel Schmitt ressemblait étrangement à certaines partie de ce récit. Autant j'aime EE Schmitt, autant j'ai l'impression que chacun de ses romans sont basés pour certains passages sur d'autres romans. J'ai eu cette impression avec le chien militaire entre autres et avec d'autres.

Merci bilbi de m'avoir fait découvert ce livre en le partageant sur BookRelay, peut-être en ferais-je un ring ?

Journal Entry 5 by KarinAlyssa on Sunday, August 15, 2004
C'est maintenant un bookray et il part en voyage au début de la semaine prochaine.

Il y a
1. Pouniette, Franche-Comté, France
(2. Ludymiss, Val-d’Oise, France) n'en veut pas
2. Manon-Nanie, France
3. Michmaarufa, Rhône, France
4. Ginaluna, Alsace, France
5. Bilken, Midi-Pyrénées, France

Journal Entry 6 by pouniette from Paris, Ile-de-France France on Monday, January 10, 2005
bien reçu , sain et sauf merci

Journal Entry 7 by pouniette from Paris, Ile-de-France France on Wednesday, July 27, 2005
ce livre est vraiment très très bien, il m'a fait prendre concience que la guerre n est pas que des ordres stratégiques mais également et surtout l enrollement de personnes qui s'en passeraient bien, et qui ne viront plus jamais comme avant, je sais que ça peut peut-être paraître bizarre mais je n'avais jamais réfléchi à l'invidualisme du soldat, et je crois que ce livre est vraiment pour ça une "merveille",
petit bémol, je trouve que c'est bien que ce soit le journal de bord d'un soldat allemand, mais s'il avait été français ça n'aurait pas changé grand chose à la force de ce livre....

euh pas de nouvelles de Ludymiss je la relance et j'attends un peu ou alors je le donne à michmaruffa ?

Journal Entry 8 by pouniette at chez un autre BCX in Bookring, France -- Controlled Releases on Monday, August 01, 2005

Released 13 yrs ago (8/1/2005 UTC) at chez un autre BCX in Bookring, France -- Controlled Releases

WILD RELEASE NOTES:

RELEASE NOTES:

déposé au pc pour ludymiss

Journal Entry 9 by manon-nanie from Malakoff, Ile-de-France France on Tuesday, October 11, 2005
récupéré ce soir au PC, je le remettrai dans une enveloppe au PC pour ludymiss ou je l'enverrai au suivant ... à suivre

Journal Entry 10 by manon-nanie from Malakoff, Ile-de-France France on Friday, October 21, 2005
La stupidité et l'horreur de la guerre... A lire d'urgence.
Ludymiss ayant déclaré forfait, je le passe à Michmaarufa.
Déposé au PC le 8 novembre 2005.

Journal Entry 11 by michmaarufa from Lyon, Rhône-Alpes France on Wednesday, December 14, 2005
Recuperé au PC hier lors du meet up.

PS (psychorigide) (pour pouniette (mais parce que je sais qu'elle le prendra bien)) : merci de ne pas ecorcher mon pseudo !! ^^


Journal Entry 12 by michmaarufa from Lyon, Rhône-Alpes France on Saturday, October 14, 2006
C'est superbe et affreux à la fois.
vivre dans la peau de ce poilu, qui plus est allemand (techniquement ennemi, en gros), c'est tout à coup comprendre beaucoup de choses ( et oui les poilus ont été jeunes un jour) et c'est très salutaire.
voilà un livre qui finit définitivement sur la liste des livre qu'il faut vraiment avoir lus.

ouh là là je ne pensais vraiment pas avoir ce livre depuis si longtemps...
toutes mes bafouilles et j'écris à Gina

Journal Entry 13 by Ginaluna from Paris, Ile-de-France France on Tuesday, November 07, 2006
Oups pardon Michma, voici un moment que j'ai reçu et terminé ce bookring.

Tout d'abord merci à Bilbi et à KarinAlyssa pour cette découverte.

Un texte de Christophe Miossec va me servir de JE, et exprimera tout ce que j'ai ressenti à la lecture de ce livre.

La Guerre

Là où je suis je n'ai plus vraiment le choix
Car sous les balles qui sifflent
Il y en a peut-être une pour moi
Alors je fais comme les autres
Je fais ce qu'il ne faut pas
J'en blesse plein par erreur
J'en achève même parfois
Leurs yeux sont pleins de peur
Leur yeux sont plein d'effrois
Alors je ne regarde que leur coeur
Qui explose au bout de mon bras
Ils voudraient avoir encore une heure
Ils voudraient croire encore une fois
Qu'ils rêvent que c'est l'horreur
Et que demain tout le monde se réveillera
Mais ici il n'y a plus d'heure
Ici le temps ne compte pas
Car chaque minute se bloque sous la peur
Comment te dire tu ne t'imagines pas
Ce qu'on pratique comme horreurs
Pour gagner une forêt, un lac, un bois
Ce qu'on pratique comme horreurs
Pour gagner un lac, un bois
Veux-tu que je te fredonne le bruit des canons qui tonnent
Veux-tu que je te chantonne tout cet amour qu'on dégomme
Parfois bien sûr
Je me révolte de l'intérieur
Car au dehors il ne faut pas
Dire qu'on a si peur
Dire qu'on ne peut plus, qu'on ne peut pas
Respirer toute cette puanteur
Qui vous secoue tout l'estomac
Parfois je pense à leurs frères, à leurs soeurs
A leurs pères, à leurs mères, et aux miens aussi parfois
Veux-tu que je te fredonne le bruit des canons qui tonnent
Veux-tu que je te chantonne tout cet amour qu'on dégomme

Christophe MIOSSEC

Are you sure you want to delete this item? It cannot be undone.