La femme au carnet rouge

by Antoine Laurain | Literature & Fiction |
ISBN: 2081295946 Global Overview for this book
Registered by Victor-Schmara of Lille, Nord-Pas-de-Calais France on 5/29/2014
Buy from one of these Booksellers:
Amazon.com | Amazon UK | Amazon CA | Amazon DE | Amazon FR | Amazon IT | Bol.com
4 journalers for this copy...
Journal Entry 1 by Victor-Schmara from Lille, Nord-Pas-de-Calais France on Thursday, May 29, 2014
Achat impulsé par le souvenir du très bon moment de son premier livre.
Cette fois ce n'est pas un chapeau mais un carnet qui est au centre du jeu de pistes ; un carnet rouge, tombé d'un sac à main volé (100.000 chaque année en France), et retrouvé par Laurent le libraire qui, sous le charme et désireux d'en retrouver la propriétaire, s'improvise détective.

Flammarion 2014, 230 p.

Journal Entry 2 by Victor-Schmara at Lille, Nord-Pas-de-Calais France on Sunday, June 01, 2014
Enchanté par cette histoire.
Il trouve le sac, regarde ce qu'il contient, se prend au jeu, et bien vite on meurt d'envie que ces deux-là se rencontrent.
C'est bien amené, en douceur, par petites touches les affinités se révèlent, les convergences s'imposent, terreau à une belle idylle, avec suffisamment de contrariétés pour que tout ça n'aille pas trop vite. Le tout avec l'extrême bon goût d'inviter Modiano dans l'histoire, et citer mot à mot l'une des perles de Villa Triste, qui vient se poser dans le roman comme sur une monture d'or fin :

"Il y a des êtres mystérieux, toujours les mêmes, qui se tiennent en sentinelles à chaque carrefour de notre vie."

En refermant ce beau livre, on peine à croire qu'une telle idée n'ait jamais été exploitée, tant elle est simple et efficace : elle perd son sac, il le retrouve, dedans quelques indices, incomplets, ce qu'il apprend d'elle lui plaît, il la cherche, il s'approche, va-t-il la trouver ? Va-t-il lui plaire ? Vont-ils s'aimer ?

Peut-être que ça a déjà été fait. Peut-être un auteur méconnu, ou qui eût son heure de gloire puis retomba dans l'oubli, a écrit une histoire comparable, en 1954, en 1946, en 1932. Avec une langue un peu plus lourde, des tournures compassées aujourd'hui flêtries, et d'autres seconds rôles que le téléphone portable ou Internet. Un contemporain d'Anatole France, de Marcel Aymé. Ça aurait pu commencer ainsi, comme dans Le passe-Muraille : "Il y avait à Montmartre, au troisième étage du 75 bis de la rue d'Orchampt, un excellent homme nommé Letellier, qui possédait le don singulier de passer des heures à rechercher une inconnue sans en être incommodé."

C'est tout l'éclat de ce livre, et pour quoi il fera un excellent scénario : l'histoire est universelle. Chacun peut s'y projeter. Ça peut arriver à tout le monde, n'importe quand, n'importe où.

Journal Entry 3 by Victor-Schmara at by mail, A Bookray -- Controlled Releases on Tuesday, September 02, 2014

Released 5 yrs ago (9/2/2014 UTC) at by mail, A Bookray -- Controlled Releases

CONTROLLED RELEASE NOTES:

Ray vers Croquignolle (Suisse) et Mamoune (France).

Journal Entry 4 by wingCroquignollewing at Sierre, Valais / Wallis Switzerland on Monday, September 08, 2014
La femme au carnet rouge fait une escale sous le soleil valaisan. Elle prend place sur ma table de chevet. Merci Victor !

20 septembre 2014 : Je sais que je peux te faire confiance Victor-Schmara. Les livres qui ont reçu tes faveurs ne m'ont jamais déçue. hihihi

Cette fois encore, je ressors de cette lecture, émerveillée. L'histoire est d'une simplicité folle. Une femme, un homme, un sac à main volé et une chasse au trésor. J'aurais pu être blasée ou déçue. Pourtant, les mots de Laurain ont su toucher en moi la corde sensible du Beau et du Souriant.

J'ai dégusté ces pages lentement, retardant le plus possible la chute et la séparation de ces personnages attachants. Au coeur d'une période un peu compliquée et stressante, les rendez-vous quotidiens avec "La femme au carnet rouge" furent lumineux, tels un phare bienveillant, m'invitant au voyage et à l'approche prudente des côtes du Possible.

Un petit bijou !


p. 53 : « Allez, viens, il est tard, dit-elle en se dirigeant vers la chambre. Lorsqu’il l’enlaça sur le lit, Laurent ne put s’empêcher de tourner la tête vers la penderie où il avait dissimulé le sac, et tandis que Dominique l’embrassait, la phrase « J’ai peur des fourmis rouges » s’imprima dans son esprit pour ne plus en sortir.

p. 146 : « L’appartement de Laure était un délicieux cocon, avec son salon au canapé profond, son parquet recouvert de tapis et ses éclairages soigneusement disposés. Un ficus était posé devant l’une des fenêtres et ses branches allaient jusqu’à la cheminée. Belphégor avait adopté son visiteur du soir, après avoir mangé ses croquettes au canard, il s’était couché d’autorité sur ses genoux, immobilisant Laurent sur le canapé. C’était un honneur que les chats vous faisaient, il en savait quelque chose, le Poutine de sa fille n’avait jamais daigné s’asseoir sur qui que ce soit – dans le meilleur des cas, il se posait face à vous et vous fixait d’un regard intense qui n’était pas sans rappeler celui de son homonyme du Kremlin. »

p. 184 :
« Avez-vous La nostalgie du possible ?
Oui, je l’ai, répondit Laurent. Puis comme il le regadait fixement, le client lui sourit avec embarras. Pardon, se reprit Laurent, je vais vous le chercher. Le texte d’Antonio Tabucchi sur Pessoa. Pourtant ce n’était pas le titre du livre qu’il avait entendu mais une vraie question, posée par un inconnu. Une question à laquelle il avait répondu avec sincérité : Oui, je l’ai. Et lorsque ce client de hasard fut reparti avec son livre, Laurent se demanda si cet homme n’avait pas poussé la porte de la librairie uniquement pour mettre les mots exacts sur le sentiment qui l’habitait.
Peut-on éprouver la nostalgie de ce qui n’a pas eu lieu ? Ce que nous nommons « regrets » et qui concerne les séquences de nos vies où nous avons la quasi-certitude de ne pas avoir pris la bonne décision comporterait une variante plus singulière, qui nous envelopperait dans une ivresse mystérieuse et douce : la nostalgie du possible."

Journal Entry 5 by wingCroquignollewing at Sierre, Valais / Wallis Switzerland on Saturday, September 20, 2014

Released 5 yrs ago (9/22/2014 UTC) at Sierre, Valais / Wallis Switzerland

CONTROLLED RELEASE NOTES:

La femme au carnet rouge s'en va rejoindre Mamoune pour la suite des ses aventures. Bonne lecture ! :-)

Journal Entry 6 by mamoune at Sainte-Foy-lès-Lyon, Rhône-Alpes France on Friday, September 26, 2014
MERCI la femme au carnet rouge est bien arrivée :)

Journal Entry 7 by mamoune at Sainte-Foy-lès-Lyon, Rhône-Alpes France on Saturday, November 01, 2014
"A quelque chose malheur est bon" ou "le hasard fait bien les choses" :)
On lui vole son sac, il le retrouve et ensuite...
Laurent (celui qui retrouve le sac) est libraire et alors ça, c'est vraiment bien car tout au long de ma lecture j'ai ainsi noter dans mon petit carnet rouge à moi des titres de livres, ce qui est moins bien pour mon porte-monnaie et Pile à Lire ;-)
J'ai vraiment beaucoup aimé ce livre.

Journal Entry 8 by mamoune at Sainte-Foy-lès-Lyon, Rhône-Alpes France on Friday, November 21, 2014
Ce livre va poursuivre sa route pour un petit cadeau juste comme ça pour faire plaisir et dire merci :)

Journal Entry 9 by wingTicianounettewing at La Grave, Provence-Alpes-Côte d'Azur France on Wednesday, November 26, 2014
Bien reçu ce jour, merci beaucoup Mamoune!!! Ma pàl n'en peux plus, elle monte monte, s'entortille, jusqu'à peut être se transformer en quelque chose de gélatineux ;-)

Are you sure you want to delete this item? It cannot be undone.