Comment je suis devenu stupide

by Martin Page | Humor |
ISBN: 2290319872 Global Overview for this book
Registered by FlicFlac of Namur, Namur / Namen Belgium on 12/8/2003
Buy from one of these Booksellers:
Amazon.com | Amazon UK | Amazon CA | Amazon DE | Amazon FR | Amazon IT | Bol.com
7 journalers for this copy...
Journal Entry 1 by FlicFlac from Namur, Namur / Namen Belgium on Monday, December 08, 2003
Quatrième de couverture:
"- Tu veux dire, prononça lentement Ganja en mâchant des graines médicinales, tu veux dire que tu as été stupide d'essayer d'être si intelligent, que c'était à côté de la plaque, et que devenir un peu stupide, c'est ça qui serait intelligent..." Antoine a beau être diplômé d'araméen, de biologie et de cinéma, iI n'en est pas plus heureux. Et, selon lui, ce sont précisément son intelligence et sa lucidité qui lui gâchent l'existence. Aussi décice-t-il d'arrêter de penser. II envisage d'abord de devenir alcoolique, mais, dès le premier verre, il sombre dans un coma éthylique. II s'intéresse ensuite au suicide, mais la mort ne l'attire décidément pas. Reste l'acte ultime : la crétinisation. Loin de tout moralisme, avec humour et détachement, Martin Page pointe les contradicrions contre lesquelles nous nous battons tous, pour peu que nous tentions de réfléchir.

Journal Entry 2 by FlicFlac at n/a in n/a, Bookring -- Controlled Releases on Tuesday, December 09, 2003
Release planned for Wednesday, December 10, 2003 at n/a in n/a, Bookring Controlled Releases.


Et voilà, ça y est! J'ai entamé mon périple...




BOOKRING:
  • Auguri (F)
  • Artic (F)
  • Pask (F)
  • Tit-vinz (F)
  • Scruinize (F)
  • Indinette (F)
  • Eirinn (F)<=
  • Marie-Tatance (F)
  • Darwinara
  • TiteSouris
  • Deathdemona
  • Plumedelapin
  • Wiesx (Lux)
  • CHAPARAL (B)


  • Journal Entry 3 by Auguri from Tours, Centre France on Monday, December 15, 2003
    Bien reçu ce matin!
    Je m'y mets sans tarder..

    Journal Entry 4 by Auguri from Tours, Centre France on Friday, December 19, 2003
    Bonne surprise! C'est féroce, drôle et bien vu. L'écriture est plutôt habile. On passe un bon moment, mais un peu trop court, l'idée de départ est vraiment bonne mais pas suffisamment exploitée, certaines situations auraient pû être développées d'avantage.
    En tout cas de bons passages avec des réflexions interessantes sur notre société de consommation....

    Au suivant!
    Bonne lecture Artic!!!

    - Posté le 26 décembre-

    Journal Entry 5 by Artic from Paris, Ile-de-France France on Saturday, January 03, 2004
    merci bien, et désolé pour le retard (j'étais allé voir comment se porte la montagne!) .
    Je dévore ça vite et je le fais passer à Pask!

    Journal Entry 6 by Artic from Paris, Ile-de-France France on Sunday, January 25, 2004
    Un petit peu déçu... L'idée est pas mal et les situations exploitées bien trouvées mais c'est finalement assez superficiel comme vision des choses, et surtout la fin est baclée!
    Mais on passe tout de même un bon moment...

    Journal Entry 7 by pask from Paris, Ile-de-France France on Sunday, February 08, 2004
    Récupéré hier soir au PC... Oups, je n'aurais pas dû lire vos commentaires avant lexture...

    Et hop, sur la pile "bookrings" (mais je vais le faire passer avant HP4, sinon on ne va pas s'en sortir....)

    Journal Entry 8 by pask from Paris, Ile-de-France France on Saturday, March 06, 2004
    Je l'ai abordé un peu échaudée par vos commentaires... Ai trouvé un peu longue l'introduction, ait bien aimé à partir du moment où Antoine devient réellement stupide, et ai été assez déçue par la fin...

    Effectivement, l'idée de départ était assez bonne, dommage qu'elle soit traitée avec autant de "désinvolture"...

    Je le donne à Tit-Vinz mardi au PC.

    Journal Entry 9 by tit-vinz on Friday, March 12, 2004
    Récupéré au Petit Chatelet mardi soir lors du meet up. Je n'avais pas lu vos commentaires avant de commencer ma lecture, et je suis assez d'accord avec vous. L'idée est très bonne, il y a plein de moments bien trouvés mais la fin (et la morale derrière) sont assez moyennes.

    Dans l'ensemble quand même, un livre bien agréable.
    Je le fais passer à scruinize le plus vite possible

    Journal Entry 10 by tit-vinz on Monday, March 15, 2004
    Bon et bien vous me croirez si vous voulez, mais visiblement le courrier s'est égaré lors de son transit au sein de la poste interne de notre chère entreprise. Pour être plus précis, Scruinize n'a recu qu'une enveloppe vide.

    Donc, ce soir, opération, j'achète un volume, je remets le BCID dessus et il repart plus vite que l'éclair. Désolé Flicflac, je pensais que la poste interne était plus sûre que ca.

    Journal Entry 11 by scruinize from Paris, Ile-de-France France on Tuesday, April 13, 2004
    Récupéré au PC, décidement beaucoup plus sûr que le service courrier de la Sg ...

    Je l'ai commencé sur le trajet du retour, cet Antoine commence déjà à me plaire !

    15/04 - je me suis lancée dans cette lecture avec beaucoup d'enthousiasme : une idée très drôle, une écriture fluide, je dévore ... mais il faut bien avouer que tout cela s'essouffle et que la fin est des plus poussives.
    Je retiendrai le fou rire grâce au passage sur le fantôme de D.B. ;-)

    je le passe à Ind' ce midi

    Journal Entry 12 by indinette from Paris, Ile-de-France France on Tuesday, June 29, 2004
    Je l'ai lu tres vite, et j'ai globalement bien aimé.
    Il y a des idées vraiment droles, comme le coma éthylique au bout d'un demi verre de bière. Heureusement qu'il ne fréquente pas le PC, ce garçon...
    Je crois que je suis la seule a voire trouvé cette lecture un peu déprimante. Sans déconner, ce type ressemble à beaucoup de gens, y compris moi. D'un côté, l'analyse est souvent juste et il atteint son but. D'un autre côté, on a l'impression que l'auteur décrit de loin un monde qu'il ne connait pas et qu'il imagine, ce qui l'empeche de pousser tres loin son analyse.
    Du coup, je n'ai pas trop aimé ni compris la fin.

    Merci Flic Flac, je vais à présent le confier à la Poste.

    Are you sure you want to delete this item? It cannot be undone.