Les films vus en 2019

Forum » French - Français | Refresh | Search

Sort Options 

Complete Thread
Titre polonais original : "Popiół i diament".
Un film en noir et blanc de 1959, d'après le roman de Jerzy Andrzejewski.
Présentation du programme :
1945, jour de l'Armistice dans une petite ville polonaise, au cœur des combats entre communistes et nationalistes. Maciek, jeune mais aguerri par la lutte armée, reçoit l'ordre de tuer le nouveau secrétaire général du Parti. Mais un mauvais renseignement lui fait assassiner des innocents… Alors qu'il attend un nouvel ordre lui permettant d'achever sa mission, il va vivre une liaison fulgurante avec une serveuse de bar.
Commentaire :
Je ne connaissais que le roman, lu il y a de nombreuses années. Le film m'a bien plu, mais je me demande ce que peuvent en saisir les spectateurs qui ne connaissent pas les péripéties de l'histoire polonaise.

Mais c' est du cinema sans doute.!!!Selon moi ce film est tres classique et quand je l' aivu pour la premiere fois, une fois rentree chez moi j' ai commence a lire l' histoire polonaise
de cette periode.Wajda n' a fait que des chef d' oeuvres!!!!

 

mamoune 4 mos ago
Yesterday
Très drôle! une comédie qui fait du bien. Et d’entendre à nouveau le répertoire des Beatles c'est vraiment sympa!

 

Bien aimé aussi.

 

Très drôle! une comédie qui fait du bien. Et d’entendre à nouveau le répertoire des Beatles c'est vraiment sympa!

Il faudrait que j'aille le voir, tiens !

 

Les années 20 en Angleterre, rien que pour l'ambiance et les costumes j'ai adoré!
Ensuite cette partie de la vie de Virginia Woolf est très intéressante!

 

Un film chypriote qui, sous un faux air de comédie, nous fait découvrir le quotidien des habitants de cette île qu'une frontière partage. Bien apprécié, malgré une bande son abominable dans un cinéma en plein air.

 

U n film documentaire sur le cinema allemand de cette periode ecrit par Siegfried Kracauer.Une etude pour le cinema de la Democratie de Weimar entre la premiere guerre mondiale et celle de la seconde

 

Un film argentin ayant pour thème l'amitié unissant un vieux peintre acariâtre et un galeriste peu scrupuleux. Une belle histoire.

 

Un film argentin ayant pour thème l'amitié unissant un vieux peintre acariâtre et un galeriste peu scrupuleux. Une belle histoire.

Je l'ai vu aussi et il m'a fait passer un bon moment.

 

Le thème :
Une troupe s'apprête à jouer le ballet "Noces de sang" dont la trame suit l'intrigue d'une pièce de Garcia Lorca. Le jour de la cérémonie nuptiale, Leonardo ravit le cœur de la jeune épouse.
Commentaire :
C'est très beau.

 

Disons que dans son genre, on a fait bien pire.

 

Présentation :
En 1986, dans la province de Gyunggi, le corps d'une jeune femme violée puis assassinée est retrouvé dans la campagne. Deux mois plus tard, d'autres crimes similaires ont lieu. La rumeur d'actes commis par un serial killer grandissant, une unité spéciale de la police est créée afin de trouver le coupable. Elle est placée sous les ordres d'un policier local et d'un détective spécialement envoyé de Séoul. Devant l'absence de preuves concrètes, les deux hommes sombrent peu à peu dans le doute…
Commentaire :
Visible mais sans être génial.

 

Présentation :
En 1986, dans la province de Gyunggi, le corps d'une jeune femme violée puis assassinée est retrouvé dans la campagne. Deux mois plus tard, d'autres crimes similaires ont lieu. La rumeur d'actes commis par un serial killer grandissant, une unité spéciale de la police est créée afin de trouver le coupable. Elle est placée sous les ordres d'un policier local et d'un détective spécialement envoyé de Séoul. Devant l'absence de preuves concrètes, les deux hommes sombrent peu à peu dans le doute…
Commentaire :
Visible mais sans être génial.

Lu dans le journal d'aujourd'hui :
"Memories of murder" : le vrai suspect des meurtres identifié 30 ans après.
Entre 1986 et 1991, plusieurs femmes avaient été violées et assassinées de manière particulièrement atroce au sud de Séoul. Plus de 30 ans après, un suspect pour au moins trois meurtres a été interpellé grâce à son ADN. Cet homme, un Sud-Coréen de 56 ans, est actuellement en prison après avoir été condamné à la perpétuité pour le viol et le meurtre de sa belle-soeur. Il nie toute implication. Cette histoire avait inspiré le film "Memories of murder", réalisé en 2003 par Bong Joon Ho.

 

pas tout-à-fait aussi génial que ne le laisse entendre la critique. S'il est vrai que la reconstitution du Los Angeles de 1969 est stupéfiante, le film ronronne doucement pendant presque 2H30. C'est une compil de clins d'oeil au cinéma et à la télé . Il faut être cinéphile ou connaître les vielles séries télé pour les apprécier. Seules les 10-15 dernières minutes sont du pur Tarantino.

 

Je l'ai vu ce 20 août 2019 et moi qui ne suis pas une amatrice de Tarantino, j'ai aimé, même beaucoup. Un film n'a pas toujours besoin de nous inonder d'action pour être bien. Bien sûr je suis une fan de Leonardo Dicaprio et s'il n'avait pas joué dans ce film je ne l'aurais pas vu ni au cinéma ni d'ailleurs et heureusement être fan à vraiment du bon. J'ai été touchée par cette reconstitution de 1969. Cet hommage a Hollywood mais aussi aux acteurs oubliés et touchée encore plus par Sharon Tate qui pour une fois ne passe pas au second plan face à Manson (beaucoup trop de films sur l'assassin et pas sur les victimes !! ).
Je ne vais rien spoiler mais tout est dans le titre... Laissez vous emmener par ce conte de fées ...
Vivement le prochain Leonardo Dicaprio ...

 

S'il est vrai que la reconstitution du Los Angeles de 1969 est stupéfiante, le film ronronne doucement pendant presque 2H30. C'est une compil de clins d'oeil au cinéma et à la télé .

D'accord avec toi Tamsine, mais il faut aussi lui reconnaître une façon vraiment unique de filmer, de découper les plans, de surprendre, de raconter plusieurs histoires en une...
Et la bande-son ! Et quels acteurs ! Brad Pitt sur le toit réparant une antenne torse nu, ou Caprio capable de pleurer en deux secondes... on dira ce qu'on voudra, c'est du très haut niveau.

 

S'il est vrai que la reconstitution du Los Angeles de 1969 est stupéfiante, le film ronronne doucement pendant presque 2H30. C'est une compil de clins d'oeil au cinéma et à la télé .

D'accord avec toi Tamsine, mais il faut aussi lui reconnaître une façon vraiment unique de filmer, de découper les plans, de surprendre, de raconter plusieurs histoires en une...
Et la bande-son ! Et quels acteurs ! Brad Pitt sur le toit réparant une antenne torse nu, ou Caprio capable de pleurer en deux secondes... on dira ce qu'on voudra, c'est du très haut niveau.

Autant la violence des films de Tarantino me rebute, autant je ne peux qu'être d'accord avec toi, Victor-Schmara, surtout quand on voit la façon dont le film américain moyen est filmée aujourd'hui...

 

Film de Bong Joon-ho
Avec Song Kang-ho, Lee Sun-Kyun, Cho Yeo-Jeong

Toute la famille de Ki-taek est au chômage, et s’intéresse fortement au train de vie de la richissime famille Park. Un jour, leur fils réussit à se faire recommander pour donner des cours particuliers d’anglais chez les Park. C’est le début d’un engrenage incontrôlable, dont personne ne sortira véritablement indemne.

Palme d'or au dernier festival de Cannes !!!!! Ça m'a bien plu, on dirait un Ken Loach coréen!

https://youtu.be/_YD8WKEZaPo

 

Film de Bong Joon-ho
Avec Song Kang-ho, Lee Sun-Kyun, Cho Yeo-Jeong

Toute la famille de Ki-taek est au chômage, et s’intéresse fortement au train de vie de la richissime famille Park. Un jour, leur fils réussit à se faire recommander pour donner des cours particuliers d’anglais chez les Park. C’est le début d’un engrenage incontrôlable, dont personne ne sortira véritablement indemne.

Palme d'or au dernier festival de Cannes !!!!! Ça m'a bien plu, on dirait un Ken Loach coréen!

https://youtu.be/_YD8WKEZaPo

Je l' ai vu moi aussi sans pouvoir dire que je l' ai aime pour La Palme d' or de Cannes meme si je suis une fan du cinema coreen!!!!

 

Film de Bong Joon-ho
Avec Song Kang-ho, Lee Sun-Kyun, Cho Yeo-Jeong

Toute la famille de Ki-taek est au chômage, et s’intéresse fortement au train de vie de la richissime famille Park. Un jour, leur fils réussit à se faire recommander pour donner des cours particuliers d’anglais chez les Park. C’est le début d’un engrenage incontrôlable, dont personne ne sortira véritablement indemne.

Palme d'or au dernier festival de Cannes !!!!! Ça m'a bien plu, on dirait un Ken Loach coréen!

https://youtu.be/_YD8WKEZaPo

Je l' ai vu moi aussi sans pouvoir dire que je l' ai aime pour La Palme d' or de Cannes meme si je suis une fan du cinema coreen!!!!


Palme d'or je n'en sais rien. Ça me parait bien politique tout ça mais comme je l'ai déjà dit, ainsi que Mamoune, j'ai beaucoup aimé. Dommage que le public soit allergique à la V.O.

 

GLAROS 2 mos ago
@Icila
Film de Bong Joon-ho
Avec Song Kang-ho, Lee Sun-Kyun, Cho Yeo-Jeong

Toute la famille de Ki-taek est au chômage, et s’intéresse fortement au train de vie de la richissime famille Park. Un jour, leur fils réussit à se faire recommander pour donner des cours particuliers d’anglais chez les Park. C’est le début d’un engrenage incontrôlable, dont personne ne sortira véritablement indemne.

Palme d'or au dernier festival de Cannes !!!!! Ça m'a bien plu, on dirait un Ken Loach coréen!

https://youtu.be/_YD8WKEZaPo

Je l' ai vu moi aussi sans pouvoir dire que je l' ai aime pour La Palme d' or de Cannes meme si je suis une fan du cinema coreen!!!!


Palme d'or je n'en sais rien. Ça me parait bien politique tout ça mais comme je l'ai déjà dit, ainsi que Mamoune, j'ai beaucoup aimé. Dommage que le public soit allergique à la V.O.


Je l'ai vu en VO avec des sous-titres en grec et tout comme toi j'ai beaucoup aimé❤

 

Film de Bong Joon-ho
Avec Song Kang-ho, Lee Sun-Kyun, Cho Yeo-Jeong

Toute la famille de Ki-taek est au chômage, et s’intéresse fortement au train de vie de la richissime famille Park. Un jour, leur fils réussit à se faire recommander pour donner des cours particuliers d’anglais chez les Park. C’est le début d’un engrenage incontrôlable, dont personne ne sortira véritablement indemne.

Palme d'or au dernier festival de Cannes !!!!! Ça m'a bien plu, on dirait un Ken Loach coréen!

https://youtu.be/_YD8WKEZaPo

Je l' ai vu moi aussi sans pouvoir dire que je l' ai aime pour La Palme d' or de Cannes meme si je suis une fan du cinema coreen!!!!


Palme d'or je n'en sais rien. Ça me parait bien politique tout ça mais comme je l'ai déjà dit, ainsi que Mamoune, j'ai beaucoup aimé. Dommage que le public soit allergique à la V.O.

J'ai adoré!

 

Film de Bong Joon-ho
Avec Song Kang-ho, Lee Sun-Kyun, Cho Yeo-Jeong

Toute la famille de Ki-taek est au chômage, et s’intéresse fortement au train de vie de la richissime famille Park. Un jour, leur fils réussit à se faire recommander pour donner des cours particuliers d’anglais chez les Park. C’est le début d’un engrenage incontrôlable, dont personne ne sortira véritablement indemne.

Palme d'or au dernier festival de Cannes !!!!! Ça m'a bien plu, on dirait un Ken Loach coréen!

https://youtu.be/_YD8WKEZaPo

Je l' ai vu moi aussi sans pouvoir dire que je l' ai aime pour La Palme d' or de Cannes meme si je suis une fan du cinema coreen!!!!


Palme d'or je n'en sais rien. Ça me parait bien politique tout ça mais comme je l'ai déjà dit, ainsi que Mamoune, j'ai beaucoup aimé. Dommage que le public soit allergique à la V.O.

J'ai adoré!


Moi aussi Jemlire ❤

 

Film de Bong Joon-ho
Avec Song Kang-ho, Lee Sun-Kyun, Cho Yeo-Jeong

Toute la famille de Ki-taek est au chômage, et s’intéresse fortement au train de vie de la richissime famille Park. Un jour, leur fils réussit à se faire recommander pour donner des cours particuliers d’anglais chez les Park. C’est le début d’un engrenage incontrôlable, dont personne ne sortira véritablement indemne.

Palme d'or au dernier festival de Cannes !!!!! Ça m'a bien plu, on dirait un Ken Loach coréen!

https://youtu.be/_YD8WKEZaPo

Je l' ai vu moi aussi sans pouvoir dire que je l' ai aime pour La Palme d' or de Cannes meme si je suis une fan du cinema coreen!!!!


Palme d'or je n'en sais rien. Ça me parait bien politique tout ça mais comme je l'ai déjà dit, ainsi que Mamoune, j'ai beaucoup aimé. Dommage que le public soit allergique à la V.O.

J'ai adoré!


Moi aussi Jemlire ❤

j'avoue ne pas comprendre cette allergie aux films en VO. je regarde des films en japonais, chinois, suédois, espagnol .... ça ne me dérange pas du tout. J'ai une amie qui refuse. Elle dit que ça la fatigue de lire les sous-titres .

 

Film de Bong Joon-ho
Avec Song Kang-ho, Lee Sun-Kyun, Cho Yeo-Jeong

Toute la famille de Ki-taek est au chômage, et s’intéresse fortement au train de vie de la richissime famille Park. Un jour, leur fils réussit à se faire recommander pour donner des cours particuliers d’anglais chez les Park. C’est le début d’un engrenage incontrôlable, dont personne ne sortira véritablement indemne.

Palme d'or au dernier festival de Cannes !!!!! Ça m'a bien plu, on dirait un Ken Loach coréen!

https://youtu.be/_YD8WKEZaPo

Je l' ai vu moi aussi sans pouvoir dire que je l' ai aime pour La Palme d' or de Cannes meme si je suis une fan du cinema coreen!!!!


Palme d'or je n'en sais rien. Ça me parait bien politique tout ça mais comme je l'ai déjà dit, ainsi que Mamoune, j'ai beaucoup aimé. Dommage que le public soit allergique à la V.O.

J'ai adoré!


Moi aussi Jemlire ❤

j'avoue ne pas comprendre cette allergie aux films en VO. je regarde des films en japonais, chinois, suédois, espagnol .... ça ne me dérange pas du tout. J'ai une amie qui refuse. Elle dit que ça la fatigue de lire les sous-titres .


En Grèce tous les films étrangers passent en VO avec des sous-titres en grec! Ainsi on entend aussi les voix des acteurs !

 

Film de Bong Joon-ho
Avec Song Kang-ho, Lee Sun-Kyun, Cho Yeo-Jeong

Toute la famille de Ki-taek est au chômage, et s’intéresse fortement au train de vie de la richissime famille Park. Un jour, leur fils réussit à se faire recommander pour donner des cours particuliers d’anglais chez les Park. C’est le début d’un engrenage incontrôlable, dont personne ne sortira véritablement indemne.

Palme d'or au dernier festival de Cannes !!!!! Ça m'a bien plu, on dirait un Ken Loach coréen!

https://youtu.be/_YD8WKEZaPo

Je l' ai vu moi aussi sans pouvoir dire que je l' ai aime pour La Palme d' or de Cannes meme si je suis une fan du cinema coreen!!!!


Palme d'or je n'en sais rien. Ça me parait bien politique tout ça mais comme je l'ai déjà dit, ainsi que Mamoune, j'ai beaucoup aimé. Dommage que le public soit allergique à la V.O.

J'ai adoré!


Moi aussi Jemlire ❤

j'avoue ne pas comprendre cette allergie aux films en VO. je regarde des films en japonais, chinois, suédois, espagnol .... ça ne me dérange pas du tout. J'ai une amie qui refuse. Elle dit que ça la fatigue de lire les sous-titres .


En Grèce tous les films étrangers passent en VO avec des sous-titres en grec! Ainsi on entend aussi les voix des acteurs !


Et ainsi vous êtes meilleurs en langues étrangères.

 

Vu en v.o. aussi. J'avoue m'être bien amusée pendant une grande partie du film, l'humour est très présent. Puis suspens et inquiétude. C'est tellement agréable de laisser le scénario nous mener par le bout du nez. Nous n'avons pas vu le temps passer.

 

j'avoue ne pas comprendre cette allergie aux films en VO.

D'abord le sous-titre mange une partie de l'image. Que l'on comprenne ou non la langue il attire l'œil au détriment de l'image.
Et pour les gens qui ne lisent pas très vite, comme moi, on passe totalement à côté des images.
Or les images n'est-ce pas l'essentiel au cinéma ?
Pour moi, je ne vais pas voir de film qui ne soient pas en français et comme il y a de moins en moins de films doublés, je ne vais plus au cinéma.

 

j'avoue ne pas comprendre cette allergie aux films en VO.

D'abord le sous-titre mange une partie de l'image. Que l'on comprenne ou non la langue il attire l'œil au détriment de l'image.
Et pour les gens qui ne lisent pas très vite, comme moi, on passe totalement à côté des images.
Or les images n'est-ce pas l'essentiel au cinéma ?
Pour moi, je ne vais pas voir de film qui ne soient pas en français et comme il y a de moins en moins de films doublés, je ne vais plus au cinéma.

Je comprends tes arguments C-Maupin. Mais je pense que la musique d'une langue, même une langue qu'on ne comprend pas, fait partie du film aussi, comme les images.

 

la musique d'une langue,

Malheureusement c'est un argument qui ne me touche pas.
L'argument me paraît encore plus pertinent pour les livres, pour apprécier le style de l'auteur (et là aucune image n'est abimée). Mais nous ne connaissons que peu de langues dans lesquelles nous pouvons apprécier le style d'un auteur. Pour moi là encore je me contente du français, et je me réjouis qu'il y ait des traductions.

 

la musique d'une langue,

Malheureusement c'est un argument qui ne me touche pas.
L'argument me paraît encore plus pertinent pour les livres, pour apprécier le style de l'auteur (et là aucune image n'est abimée). Mais nous ne connaissons que peu de langues dans les quelles nous pouvons apprécier le style d'un auteur. Pour moi là encore je me contente du français, et je me réjouis qu'il y ait des traductions.

Je ne puis juger qu'en anglais et je te jure qu'il y a des traductions qui gâchent tout. D'où la reconnaissance des traducteurs qui ont maintenant leurs propres prix.
J'avais commencé en français le cycle des sept soeurs de Lucinda Riley, les deux premiers étaient très agréables à lire. Au troisième je ne m'y suis pas retrouvée et j'ai vérifié le traducteur : bingo ce n'était pas la même personne. J'ai continué le cycle en anglais.
J'ai toujours mon interrogation quant aux traductions d'auteur à la prose particulière tels que Fred Vargas, par exemple.

 

et je te jure qu'il y a des traductions qui gâchent tout.

Je suis d'accord avec toi, mais qu'y faire ?
Je pense qu'il faut arrêter cette discussion, car nous polluons un fil consacré au cinéma.

 

et je te jure qu'il y a des traductions qui gâchent tout.

Je suis d'accord avec toi, mais qu'y faire ?
Je pense qu'il faut arrêter cette discussion, car nous polluons un fil consacré au cinéma.

J'ai écrit à l'auteur, qui avait vendu les droits et plus aucun pouvoir.
L'éditeur m'affirmé que sa traductrice était très bonne, mais j'ai eu droit à choisir un livre dans la collection.
OK maintenant j'arrête.

 

la musique d'une langue,


Et nous ne parlerons pas de la musique, musique, n'est-ce pas ?
Il paraît qu'elle est essentielle ...

 

J'aime Disney, c'est facile à deviner alors parmi les derniers films que j'ai vu, j'ai surtout envie de parler de Jean-Christophe et Winnie. Il s'en dégage une nostalgie de l'enfance touchante. En plus de la magnifique technique qui rend Winnie plus vrai que jamais, le choix des couleurs et de la musique, j'ai ressentit cette part d'enfance que nous avons perdu...
J'ai hâte de le revoir ... Je vous le conseille ...

 

https://youtu.be/D16xtEgaPRU

Basé sur le livre - biographie de Christine Angot .

Grand film romanesque qui m'a bouleversée........


À la fin des années 50 à Châteauroux, Rachel, modeste employée de bureau, rencontre Philippe, brillant jeune homme issu d'une famille bourgeoise. De cette liaison passionnelle mais brève naîtra une petite fille, Chantal. Philippe refuse de se marier en dehors de sa classe sociale. Rachel devra élever sa fille seule. Peu importe, pour elle Chantal est son grand bonheur, c'est pourquoi elle se bat pour qu'à défaut de l'élever, Philippe lui donne son nom. Une bataille de plus de dix ans qui finira par briser sa vie et celle de sa fille.

 

Thème :
Le général Jack Ripper, convaincu que les Russes ont décidé d'empoisonner l'eau potable des États-Unis, lance sur l'URSS des bombardiers B-52 après avoir isolé la base aérienne de Burpelson du reste du monde. Pendant ce temps, Muffley, le président des États-Unis, tente de rétablir la situation.
Commentaire :
Le film date de 1964, mais cette satire féroce n'a pas perdu sa raison d'être.

 

Le film date de 1964, mais cette satire féroce n'a pas perdu sa raison d'être.

en effet, c'est un film qui arrive à la fois à donner des sueurs froides et à faire mourir de rire!

 

Je me souviens qu'il avait été au programme du ciné-club du Lycée.

 

Thème donné par le programme :
Candelas ne peut oublier son amant, Diego, abattu dans une rixe.Antonio, qui l'aime, cherche à la débarrasser de ses obsessions. Alors que Candelas danse avec passion, Diego lui apparaît. Sa mort est un simulacre. Un combat à mort s'engage entre les deux hommes.
Commentaire :
Comme les autres films de Saura que j'ai déjà vus, celui-ci m'a beaucoup plu.

 

"Εl juego de la silla" un film d' Argentine dans le cadre de l' hommage au cinema argentin..
et metteur en scene Ana Katz.

 

Le thème tel que présenté par le programme :
Dans la nuit du 2 mars 1953, un homme se meurt, anéanti par une terrible attaque. Cet homme, dictateur, tyran, tortionnaire, c'est Joseph Staline. Et si chaque membre de sa garde rapprochée - Béria, Khrouchtchev, ou encore Malenkov - la joue fine, le poste suprême de Secrétaire Général de l'URSS est à portée de main. (inspiré de faits réels)
Commentaire :
Tourné comme un film de gangsters, mais en nettement moins bien, et pour tout dire, décevant. Préférez "Les affranchis" de Scorcese.

 

Je l'ai trouvé meilleur que la première partie sortie l'an dernier. Et un cameo (apparition) du maître Stefan King, en prime.

 

On a passé un bon moment, c'est drôle et chaque personnage a sa petite histoire.

 

On a passé un bon moment, c'est drôle et chaque personnage a sa petite histoire.

Il sort mercredi prochain en France, je compte bien aller le voir...

 

On a passé un bon moment, c'est drôle et chaque personnage a sa petite histoire.

Il sort mercredi prochain en France, je compte bien aller le voir...


Pareil pour moi, ma Maman et moi avons hâte d'aller le voir. Nous avons adoré la série. Je viendrais mettre un avis dès que je l'aurais vu. Vivement ...

 

Vraiment magnifique ! j'ai adoré.

 

Vraiment magnifique ! j'ai adoré.

Je l'ai vu et trouvé très beau aussi.

 

Est-ce que quelqu'un la vu ? J'ai aimé le Seigneur des Anneaux à la folie et ce film m'attire forcément. La bande annonce me donne des frissons donc j'aimerais savoir ce que vous en pensez...
https://www.youtube.com/watch?...

 

Tamsine 1 mo ago
RE: Tolkien
Est-ce que quelqu'un la vu ? J'ai aimé le Seigneur des Anneaux à la folie et ce film m'attire forcément. La bande annonce me donne des frissons donc j'aimerais savoir ce que vous en pensez...
https://www.youtube.com/watch?...

Le film parle surtout de son enfance, puis de sa vie d'étudiant , de son intérêt pour les langues anciennes qu'il exploitera dans «le seigneur des anneaux». Il se termine au moment où Tolkien se met à écrire. C'est très académique.

 

Et voilà, j'ai pu voir Downton Abbey. J'ai été heureuse de retrouver les personnages de la série. J'ai beaucoup ri aux merveilleux dialogues de Maggie Smith. Tom Branson a une belle partition aussi et Thomas également.

C'était une belle manière, remplie d'émotions, pour dire au revoir à Downton Abbey. Et j'ai pu le partager avec ma Maman et ça n'a pas de prix...

 

Vu également hier après-midi. J'ai beaucoup aimé également cet épisode final. Maggie Smith est géniale !

 

Vu également hier après-midi. J'ai beaucoup aimé également cet épisode final. Maggie Smith est géniale !


Il a passé aussi à Larissa , pendant une semaine , mais je n'ai pas pu aller le voir à mon regret........
J'étais une fan de la série ❤

 

Vu également hier après-midi. J'ai beaucoup aimé également cet épisode final. Maggie Smith est géniale !

Vu hier soir pour mon plus grand plaisir :)

 

Un film bavard, sans rythne , et quelquefois je peux dire ennuyeux .En plus deux heures et demie!!!!

 

Un film bavard, sans rythne , et quelquefois je peux dire ennuyeux .En plus deux heures et demie!!!!

Je n'ai pas réussi à aller au delà de la vingtième page du roman de Donna Tart, donc je n'irai pas voir le film...

 

Magritte du meilleur 1er film belge.
Lina, jeune chinoise, mariée et mère d'un enfant, a de grands rêves : ouvrir son restaurant. Pour cela elle va émigrer à Paris,où on lui a dit qu'en étant nounou elle pourra gagner 2000€/mois... A l'arrivée la réalité est tout autre...Elle dort dans la buanderie et gagne difficilement 500€ en ayant 2 jours de congés dans le mois. Cela ne suffit même pas à rembourser les usuriers qui ont prêté l'argent pour son voyage. Elle quitte cet emploi de rage et rencontre une de ses compatriotes dans un restaurant. Une nouvelle alternative pour gagner de l'argent s'offre à elle..

J'ai beaucoup aimé ce film qui traite de la prostitution des migrantes en faisant un superbe portrait de femmes solidaires dans l'adversité.


Sinon 2 semaines avant je suis allée voir Liberté mais ça ne compte presque pas puisque, pour la 2e fois de ma vie, je suis sortie avant la fin du film : lent, incompréhensible, pas d'"histoire", pas de jeu d'acteur, aucune émotion dans les rares dialogues, plat et sans intérêt.

 

Le dernier film de Woody Allen et le dernier que j'irais voir de ce réalisateur!

Ce film enfin son histoire est aussi fade qu'un mauvais Lévy....bon ok allez y pour voir de belles prises de vue de New-York et Manhattan. Je lui ç : il sait mettre chaque ville dans laquelle est tournée son film en valeur ;-)

 

Le film donne effectivement envie de réserver tout de suite un billet pour New-York. De ce côté là, il n'a pas perdu son talent. Les dialogues aussi sont plutôt bons. Je crois que le problème réside dans le fait qu'il oblige les jeunes acteurs à jouer exactement de la même façon que ses acteurs fétiches et lui le faisaient dans les années 80. Mais si Mia Farrow était parfaite en nunuche, Elle Fanning est simplement ridicule.

 

Le film donne effectivement envie de réserver tout de suite un billet pour New-York. De ce côté là, il n'a pas perdu son talent. Les dialogues aussi sont plutôt bons. Je crois que le problème réside dans le fait qu'il oblige les jeunes acteurs à jouer exactement de la même façon que ses acteurs fétiches et lui le faisaient dans les années 80. Mais si Mia Farrow était parfaite en nunuche, Elle Fanning est simplement ridicule.

Trop hâte de le voir.

 

Les dialogues aussi sont plutôt bons

J'aurais dû aller le voir en version française car en effet les dialogues sont bons mais en sous titré cela va trop vite pour en saisir les jeux de mots!
Je crois que le problème réside dans le fait qu'il oblige les jeunes acteurs à jouer exactement de la même façon que ses acteurs fétiches et lui le faisaient dans les années 80. Mais si Mia Farrow était parfaite en nunuche, Elle Fanning est simplement ridicule.

tu exprimes exactement ce que j'ai ressenti :)



 

Sous le charme. Woody Allen for ever.
Contrairement à beaucoup de critiques nous avons trouvé Elle Fanning (inconnue pour nous jusque là, il faut bien avouer) très bonne dans son rôle de cruche.
Un seul regret : pas assez de Manhattan.

 

Sous le charme. Woody Allen for ever.
Contrairement à beaucoup de critiques nous avons trouvé Elle Fanning (inconnue pour nous jusque là, il faut bien avouer) très bonne dans son rôle de cruche.
Un seul regret : pas assez de Manhattan.

Pour voir Elle Fanning dans un rôle très différent, je conseille "20th century women" (je ne sais pas quel est le titre en français), où Annette Bening est aussi très bien.

 

: il sait mettre chaque ville dans laquelle est tournée son film en valeur ;-)


Quelle belle lumière!

 

: il sait mettre chaque ville dans laquelle est tournée son film en valeur ;-)


Quelle belle lumière!

J' ai bien aime le film .Je crois que c' etait grace a New York parce que cette ville me surprend toujours.

 

Lubiette 1 mo ago
Joker
Comment Joker, le célèbre méchant de la BD Batman, est devenu Joker. Le rôle est joué à la perfection par Joaquin Phoenix. Mais c'est violent, très violent.

 

Comment Joker, le célèbre méchant de la BD Batman, est devenu Joker. Le rôle est joué à la perfection par Joaquin Phoenix. Mais c'est violent, très violent.

Je crois que Joaquin Phoenix a garde tout le film dans ses mains!!!Mais la violence!!Pire que Tarantino.

 

Je ne l'avais pas vu à sa sortie (2001)
Séance unique, programmée par Hervé Le Corre, parrain du festival "Un aller retour dans le Noir", de même que "Frozen river" de Courtney Hunt, ( 2009), très noir avec 2 magnifiques portraits de femmes ( de mères). Très bien!

 

Un film muet culte du cinéma expressionniste allemand de 1920... et pourtant d'une étonnante modernité. Accompagné de musique électronique et de percussions en live, qui ne faisaient que renforcer le côté angoissant et dément de l'histoire. Un très bon moment.

 

Un film de Tarantino que j'ai vu hier soir,avec un peu de retard, un soudtrack des annees 60 merveilleux et avec un Tarantinoqui nous a surpris ,et dont les scenes de violence etaient tres courts et presque a la fin du film.Bon ,le film est correct mais je n' etais pas
prise.

 

Et oui!!!!!Un film de Sergio Leone des annees 60 ,un western presque spaghetti,mais dans un endroit ,un site archeologique,l au centre de Larissa qu' on l' a decouvert en creusant les fondations d' un immeuble et ils sont tombes a la citerne de Doclitianus du 3e siecle avant J.C.et la , on est alle voir ce film.C' etait la premiere fois qu'on a organise un evenement sur cet endroit.

 

Personne ici n'a donc vu cette petite merveille ?
Tourné par Grand Corps Malade, le film nous plonge dans un collège de Saint-Denis, au sein justement de l' équipe "Vie Scolaire", et spécialement aux côtés de sa Conseillère Principale d'Éducation, dont on suit le travail et l'impact.
C'est simple, léger et grave, pas manichéen, et très touchant.

 

Oui, oui, je l'ai vu et apprécié. De bons sentiments, j'ai retrouvé globalement la réalité que je connais, alors que je ne suis pas dans les " quartiers".

 

C'est un plaisir de retrouver les personnages de la série. Je suis admirative devant la prestation de Maggie Smith que j'aime beaucoup. Tout comme Judy Dench, soit dit en passant ! Elle est un des chats dans le film qui reprend la comédie musicale "Cats" .

 

C'est un plaisir de retrouver les personnages de la série. Je suis admirative devant la prestation de Maggie Smith que j'aime beaucoup. Tout comme Judy Dench, soit dit en passant ! Elle est un des chats dans le film qui reprend la comédie musicale "Cats" .

J'y suis allée ce soir avec mon mari

 

Thème donné par le programme du cinéma :
Anna, la femme du capitaine d'un régiment des Uhlans, ne peut se résoudre à l'idée qu'il ait été assassiné par les Russes. En avrl 1943, l'épouse d'un général apprend la mort de son mari quand les Allemands découvrent l'existence de charniers dans la forêt de Katyń, contenant des milliers d'officiers polonais. Silence et mensonges brisent le coeur d'Agnieszka, la soeur d'un pilote qui a connu le même sort. Quel sens les mots patrie et liberté ont-ils dans un État polonais d'après-guerre tombé sous la dépendance de l'Union Soviétique ?
Commentaire :
Un film sans surprise pour qui connaît l'histoire européenne du XXe siècle.

 

Présentation du programme :
Un soldat polonais, Franciszek Dolas, à la suite de coïncidences comiques, est convaincu d'être à l'origine de la Seconde Guerre mondiale. En essayant de se racheter à tout prix, il accumule de nouveaux ennuis. Ce faisant, il se retrouve sur les différents fronts de guerre avant de retourner en Pologne.
Commentaire :
Ça ne vole pas très haut, mais ce n'est pas non plus prévu pour. Le problème est que le générique annonce très clairement un film en deux parties, dont le spectateur ne peut voir ici que la première. Ce qui est plutôt frustrant.

 

Présentation du programme :
L'histoire de Hurricane Squadron 303, un groupe de braves pilotes qui ont combattu dans les cieux au-dessus de l'Angleterre pendant la Seconde Guerre mondiale, pour garder la Grande-Bretagne à l'abri des nazis, et maintenir en vie l'idée même de leur pays. Équipée de machines presque obsolètes et de l'uniforme bleu de la RAF, la Pologne vivait tant qu'elle se battait.
Commentaire :
Film de guerre sans rien de particulier, si ce n'est le destin d'après-guerre des hommes réels qui en ont constitué la source. Mais je ne veux ici rien dévoiler.

 

mamoune 1 mo ago
Chambre 212
Chiara Mastroianni a eu le pris d'interprétation féminine pour ce rôle à Cannes je crois! il est mérité! sinon l'histoire est assez loufoque! :D
Faut aimer être dans l'imaginaire et la tête des gens.....

 

Tournée à Lyon puisqu'il s'agit du maire de la ville de Lyon (une fiction évidemment). Un peu trop de passages et dialogues politique à mon gout. Mais La jeune Anais Demoustier est parfaite et très mignonne et Luchinni ne fait pas du "Luchini" il est sobre voire modeste!!

 

Je l' ai vu hier soir,c' est une adaptation selon le livre de Varoufakis sur la crise grecque.
Un film tres bien fait et ca ne joue aucun role si on est d' accord avec la ligne Varoufakis
ou pas. L' acteur Loulis qui interpretait Varoufakis l' ex - ministre etait formidable!!!!!
Un brave acteur a la scene theatrale grecque .

 

Un film américain sorti en 1916, farfelu et débridé.
Vu en ciné-concert, avec pour musiciens un duo jazzistique peu courant : saxophone et... violoncelle.
Vous pouvez le voir en suivant ce lien, mais la musique n'est pas la même :
https://www.youtube.com/watch?...

 

Hier, nous avions quelques heures à tuer.
Nous avons cherché un film. Le cinéma et l'horaire étaient imposés, je voulais un film en français : seule possibilité qui nous tentât un peu : portrait de la jeune fille en feu.
Salle 35. Nous y allons. Subissons toutes les pubs. Le film commence. Il est en italien (zut alors, pour la VF c'est raté)
Mais bien pire, quel intérêt a ce film ? Que je m'y suis ennuyée ! (et Gérard aussi). Presque autant (mais quand même pas autant) qu'au film qui m'a paru distiller le plus d'ennui : Caro Diaro de Nanni Moretti -nous étions quatre, Gérard nos deux filles et moi- et chacun est resté pour les autres. En sortant, nous avons bien regretté de ne pas nous être échappés plus tôt !
Hier c'était différent : il fallait attendre le rendez-vous avec Indy, au moins nous étions assis au chaud.
L'explication : il y avait deux salles 35, 35 haut et 35 bas. Nous sommes allés en haut, il fallait aller en bas !

 


quel intérêt a ce film ? Que je m'y suis ennuyée ! (et Gérard aussi).

Et moi aussi!
"Si j'avais su, j'aurais pas v'nu!"

 

On a passe a la tele "Le bouton de nacre",un film de Guzman ,un film formidable ,tres,tres interessant sur l' eau en Chile a l' ocean Pacifique,sur les Cordellieres.J' avais vu ce film il y a trois ans et je me suis beaucoup contemplee a l' avoir vu

 

Dans le programme imprimé :
Suède, années 70. Le commissaire Nyman, fugure controversée de la police suédoise, malade, est retrouvé égorgé dans sa chambre d'hôpital. Le commissaire Beck est chargé de l'enquête. Il apparaît progressivement que Nyman fut un policier particulièrement odieux, mais couvert par sa hiérarchie. Et il se fit également des ennemis au sein même de l'institution policière.
Commentaire :
Aussi glauque que le roman de Maj Sjöwall et Per Wahlöö dont il constitue l'adaptation cinématographique. J'ai bien aimé ce film, sorti en 1977.

 

Magnifique film d'animation, tout en aquarelles. Une œuvre d'art !
Pas tout à fait fidèle au texte de Khadra mais tellement beau que c'est pardonné !

 

Sofia c' est l' histoire d' une jeune marocaine de 20 ans a Casablanca qui vient d' accoucher hors mariage -soit illegalement- un bebe.
Au Maroc , 150 femmes accouchent hors marisge chaque jour,elles encourent la prison ,elles sont stigmatisees et leurs enfants aussi.
Finalement que de mensonges!!Que des intrigues!!Que des vies perdues!!

 

Sofia c' est l' histoire d' une jeune marocaine de 20 ans a Casablanca qui vient d' accoucher hors mariage -soit illegalement- un bebe.
Au Maroc , 150 femmes accouchent hors marisge chaque jour,elles encourent la prison ,elles sont stigmatisees et leurs enfants aussi.
Finalement que de mensonges!!Que des intrigues!!Que des vies perdues!!


Le trailer :
https://youtu.be/QUYlYD-hGtM

 

Toute la famille Ki-taek est au chomage. Un jour, le fils réussit à se faire engager par la richissime famille Park. C'est le doigt mis dans un engrenage incontrôlable ...
Vu en V.O. , j'ai beaucoup aimé ce film coréen.

 

Toute la famille Ki-taek est au chomage. Un jour, le fils réussit à se faire engager par la richissime famille Park. C'est le doigt mis dans un engrenage incontrôlable ...
Vu en V.O. , j'ai beaucoup aimé ce film coréen.



Moi aussi ❤

 

Retour sur l'affaire Katharina Gun, employée des services secrets britanniques, qui avait communiqué des informations hautement confidentielles à la presse dans le but d'empêcher la guerre contre l'Irak en 2003. Le rôle principal est joué par Keira Knightley. Intéressant.

 

Retour sur l'affaire Katharina Gun, employée des services secrets britanniques, qui avait communiqué des informations hautement confidentielles à la presse dans le but d'empêcher la guerre contre l'Irak en 2003. Le rôle principal est joué par Keira Knightley. Intéressant.



Moi aussi je suis allee voir ce film .Pas mal du tout ,tres interessant!!!!

 

L'intrigue :
Dans un endroit isolé, en plein cœur de la plaine du Pô, Bragana tient une petite station-service avec son épouse, la jeune et séduisante Giovanna. Un jour arrive Gino, un vagabond, que le couple accueille pour quelques jours en échange de menus travaux. Gino ne tarde pas à s'éprendre de la belle Giovanna. Les amants échafaudent un plan machiavélique pour se débarrasser du mari, devenu gênant. Ensemble, ils l'assassinent en faisant croire à un accident de voiture et parviennent à échapper à la justice. Lentement mais sûrement, le remors s'insinue dans leurs esprits.
Commentaire :
Un film en noir et blanc de 1942, qui se regarde toujours avec plaisir.

 

Danny Torrance, le fils de Jack Torrance dans Shinning, s' allie avec une adolescente, Abra, pour retrouver et mettre hors d'état de nuire, un groupe de personnes qui se nourrissent des âmes des humains.

 

Présentation dans le programme du cinéma :
Pendant la guerre froide, entre la Pologne stalinienne et le Paris bohème des années 1950, un musicien épris de liberté et une jeune chanteuse passionnée vivent un amour impossible dans une époque impossible.
Commentaire :
C'est en noir et blanc (comme déjà "Ida" du même réalisateur), c'est rempli de musique et c'est magnifique. Ce film a été nominé à maintes reprises et a obtenu plusieurs récompenses. Pour moi, un coup de cœur.
https://www.telerama.fr/---/comment-les-chansons-de-cold-war-servent-au-recit-de-pawel-pawlikowski,n5867347.php

 

Ce film a été nominé à maintes reprises et a obtenu plusieurs récompenses. Pour moi, un coup de cœur.

Pareil pour moi, pour Ida comme pour Cold War.

 

Ce film a été nominé à maintes reprises et a obtenu plusieurs récompenses. Pour moi, un coup de cœur.

Pareil pour moi, pour Ida comme pour Cold War.]

Je l' ai vu moi aussi et encore une fois j' ai dit que Palikowski sait montrer
des choses innteressantes.Deux pays ,deux mondes differentes,un amour impossible!!!!

 

Guillaume Canet s'est investi dans le rôle de Christian Bergeon, le père du réalisateur qui s'est suicidé après la faillite de son exploitation agricole en 1999.
Une démonstration implacable de la manière dont les paysans se sont laissés piéger par les emprunts.

 

Partie 1 :
À Dresde en 1937, le tout jeune Kurt Barnet visite l'exposition sur "l'art dégénéré" organisée par le régime nazi et découvre sa vocation de peintre. Dix ans plus tard en RDA, étudiant aux beaux-arts, Kurt peine à s'adapter aux diktats du "réalisme socialiste". Tandis qu'il cherche sa voie, il tombe amoureux d'Ellie. Mais Kurt ignore que le père de celle-ci, le professeur Seeband, médecin influent, est lié à lui par un terrible passé. Épris d'amour et de liberté, ils décident de passer à l'Ouest...
Partie 2 :
Désormais installés en RFA, Kurt et Ellie tentent de se reconstruire loin de leur famille, tout en découvrant les joies de la liberté à l'Ouest. Accepté dans une prestigieuse école d'art de Düsseldorf où il n'est plus contraints aux diktats du "réalisme socialiste", Kurt s'épanouit et affirme son style. Mais la pratique de son art fait remonter en lui des souvenirs d'enfance longtemps enfouis qui lui révèlent le terrible passé qui le lie au père d'Ellie.
Commentaire :
Pas mal, mais la division en deux films (1h31 + 1h39) oblige le spectateur à acheter deux billets, alors qu'une séance de 3h10 aurait été parfaitement concevable. Et certaines scènes de la 2e partie sont peu parlantes, voire incompréhensibles, pour qui n'a pas vu la première.

 

Are you sure you want to delete this item? It cannot be undone.