En mars, que lisez-vous ?

Forum » French - Français | Refresh | Search

Sort Options 

Complete Thread
J'avance dans un récit romanesque inspiré de l'affaire Fourniret, "La mésange et l'ogresse" d'Harold Cobet.
C'est bien sombre.

Lien vers le fil des lectures de février:
https://www.bookcrossing.com/---/549547

 



Reçu en audio, je n'ai pas été convaincue par la voix pompeuse de Marie-Christine Barrault, je l'ai donc terminé en livre ;-)

 

Si je n'ai rien compris à l'histoire, je l'ai pourtout lu en entier car j'aime le style d'écriture.
Deux histoires qui se chevauchent et se complètent dans l'entrelacement de deux époques, G. Josse met au coeur de son roman l'aveuglement amoureux et ses jeux d'ombre qui varient à l'infini.

 

Il raconte l'ouverture d'une librairie, maison d'éditions, lieu d'échange et de rencontres autour des auteurs de la Méditerranée dans un Alger des années 1930. J'aime beaucoup le style de l'auteur, que je découvre avec ce livre.

 

Je termine mes lectures commencées fin février :
Le premier de Lorraine Fouchet, traite d'une jeune femme, maman d'une pré-adolescente de onze ans. On lui diagnostique un cancer du sein, et elle trouve appui sur une communauté de voisins qui lui apporte soutien et réconfort dans cette épreuve. Le premier de cet auteur que je lis et mon second coup de cœur de cette année 2018 : j'aime beaucoup, c'est le même univers qu'Agnès Ledig (que j'adore !). Bientôt terminé ensuite je le remettrais à une bookcrosseuse qui vient à la convention de Bordeaux et qui l'a sur sa liste de souhaits.
Le second est un thriller, d'Elly Griffiths, le premier d'une série pour laquelle je suis déjà accro : une anthropologue qui va enquêter sur des disparitions d'enfants suspectes (je n'en suis qu'au début). Il partira chez Icila après lecture.
Enfin, le troisième, que je lis plus lentement parce qu'il est en anglais : Liane Moriarty, dont j'ai beaucoup aimé "Le secret du mari" et "What Alice Forgot", traite de voisins invités à un barbecue où il s'est passé quelque chose de pas clair. Là aussi je n'en suis qu'au début. Il partira dans quelques semaines pour une contrée européenne, chez une bookcrosseuse qui l'a sur sa wishlist.

 

Un roman alternant deux histoires, le récit de l'expédition de Franklin en Arctique au 19e siècle et l'histoire actuelle d'une journaliste et d'un archéologue. Ça se lit bien.

 

Un roman alternant deux histoires, le récit de l'expédition de Franklin en Arctique au 19e siècle et l'histoire actuelle d'une journaliste et d'un archéologue. Ça se lit bien.


Sur la seule expédition Franklin, j'ai lu "Deep Frozen". Impressionnant.

 

qui pour l'instant ne me passionne pas vraiment ( j'aime pourtant beaucoup la série des Vera Stanhope) et " deux remords de Claude Monet " de Michel Bernard, un charmant roman mettant en scène les impressionistes.

 

"La dernière des Stanfield" : en grand format donc pas pratique à emmener avec moi lors de mes déplacements quotidiens.
La vie d'Eleanor Rigby change lorsqu'elle recoit une lettre anonyme lui apprenant que sa mère, décédée le printemps précédant, a commis un crime 35 ans auparavant. Encore un livre à glisser dans ma valise pour la convention de Bordeaux, pour Baboul cette fois-ci.

 

Luke McCallin situe dans les Balkans en guerre, en 1944, ce roman policier. Cinq hommes sont retrouvés sans vie dans une maison éventrée par un raid aérien à Sarajevo. Gregor Reinhardt, antinazi secret membre d'une branche de la police militaire, cherche à garder en main l'enquête dans un contexte de rivalité avec l'Etat croate de l'époque. C'est sanglant, forcément, néanmoins je trouve ce polar au contexte inhabituel intéressant.

 

Un roman qui part d'un fait réel: la découverte à Paris en 2010 d'un appartement de la Belle Époque intact, parfaitement conservé...comme une capsule du temps...plein d'objets personnels, lettres soigneusement gardées etc...un vrai mystère.

 

"Laxisme de la justice, concours de circonstances, preuves oubliées ou perdues par les enquêteurs : en France, chaque année, plusieurs dizaines d'affaires criminelles importantes sont non classées, des innocents sont emprisonnés tandis que les coupables restent en liberté. Les dossiers criminels dévoilés dans ce document sont exemplaires des dysfonctionnements de la justice ou de la police. Ces 15 grandes affaires ont souvent défrayé la chronique et passionné le grand public : l'auteur les fait revivre de manière à la fois rigoureuse et haletante..."

 

"Laxisme de la justice, concours de circonstances, preuves oubliées ou perdues par les enquêteurs : en France, chaque année, plusieurs dizaines d'affaires criminelles importantes sont non classées, des innocents sont emprisonnés tandis que les coupables restent en liberté. Les dossiers criminels dévoilés dans ce document sont exemplaires des dysfonctionnements de la justice ou de la police. Ces 15 grandes affaires ont souvent défrayé la chronique et passionné le grand public : l'auteur les fait revivre de manière à la fois rigoureuse et haletante..."


Ce n'est pas rassurant...

 

"Laxisme de la justice, concours de circonstances, preuves oubliées ou perdues par les enquêteurs : en France, chaque année, plusieurs dizaines d'affaires criminelles importantes sont non classées, des innocents sont emprisonnés tandis que les coupables restent en liberté. Les dossiers criminels dévoilés dans ce document sont exemplaires des dysfonctionnements de la justice ou de la police. Ces 15 grandes affaires ont souvent défrayé la chronique et passionné le grand public : l'auteur les fait revivre de manière à la fois rigoureuse et haletante..."


Ce n'est pas rassurant...


Je confirme, je viens de le terminer, ça fait froid dans le dos!

 

C’est un Ring de SandritaHolland.
J’en suis au tout début, mais j’apprécie déjà de me retrouver dans le milieu des montagnes et de Chamonix.

 

Lu très rapidement et, cependant, je n'ai pas aimé les personnages de ce roman (qui se passe en Suisse).

 

Des personnages obscurs au passé trouble, une cérémonie nocturne dans un cimetière, le corps d'une jeune femme noyée, un charmant inconnu débarqué de nulle part. Et au milieu la fille du taxidermiste qui, entre deux empaillages, essaie d'éluder le mystère. Qualifié roman gothique, un genre que je découvre.

 

Des personnages obscurs au passé trouble, une cérémonie nocturne dans un cimetière, le corps d'une jeune femme noyée, un charmant inconnu débarqué de nulle part. Et au milieu la fille du taxidermiste qui, entre deux empaillages, essaie d'éluder le mystère. Qualifié roman gothique, un genre que je découvre.

Je l'ai dans ma PAL. J'aime beaucoup Kate Mosse

 

Des personnages obscurs au passé trouble, une cérémonie nocturne dans un cimetière, le corps d'une jeune femme noyée, un charmant inconnu débarqué de nulle part. Et au milieu la fille du taxidermiste qui, entre deux empaillages, essaie d'éluder le mystère. Qualifié roman gothique, un genre que je découvre.

Je l'ai dans ma PAL. J'aime beaucoup Kate Moss.


Pareil! ;)

 

ce livre va vous aider à vous accepter et à vous aimer, même imparfaits. Non pour vous résigner, mais pour mieux évoluer.

 

ce livre va vous aider à vous accepter et à vous aimer, même imparfaits. Non pour vous résigner, mais pour mieux évoluer.


Une amie m'a parlé de cet auteur, elle l'apprécie vraiment beaucoup.

 

 

Je continue d'épuiser les ring qui se suivent.
Tome 3 des enquêtes d'Helen Grace. ring initié par Florence 71.
Une jeune femme se réveille, désorientée. Elle n'est pas dans son lit mais dans une cave. Prisonnière d'un simulacre. La panique monte. Comment a-t'elle atterri là ? Pourquoi ?
J'en suis aux 2/3 et j'adore. Du suspens comme d'habitude.

 

Fleur de tonnerre de Jean Teulé. Juste commencé...

 

Fleur de tonnerre de Jean Teulé. Juste commencé...

Un des meilleurs de cet auteur, selon moi.

 

Fleur de tonnerre de Jean Teulé. Juste commencé...

Un des meilleurs de cet auteur, selon moi.


Un Teulé que je n'ai pas lu.
A propos, cette année, Jean Teulé publie "Entrez dans la danse". Il s'inspire de la folie dansante de 1518 (curieux fait divers) Je l'ai mais je ne l'ai pas lu encore.

 

Fleur de tonnerre de Jean Teulé. Juste commencé...

Un des meilleurs de cet auteur, selon moi.


Un Teulé que je n'ai pas lu.
A propos, cette année, Jean Teulé publie "Entrez dans la danse". Il s'inspire de la folie dansante de 1518 (curieux fait divers) Je l'ai mais je ne l'ai pas lu encore.

Ah j'aimerais bien le lire celui-ci depuis que Jean Teule en a parlé à "La grande librairie" il y'a deux semaines.

 

Fleur de tonnerre de Jean Teulé. Juste commencé...

Un des meilleurs de cet auteur, selon moi.


Un Teulé que je n'ai pas lu.
A propos, cette année, Jean Teulé publie "Entrez dans la danse". Il s'inspire de la folie dansante de 1518 (curieux fait divers) Je l'ai mais je ne l'ai pas lu encore.

Ah j'aimerais bien le lire celui-ci depuis que Jean Teule en a parlé à "La grande librairie" il y'a deux semaines.


Dès que je l'aurai lu, je te l'enverrai, florence71.
Jean Teulé s'inspire de ces étranges événements d'il y a cinq cents ans:
https://fr.wikipedia.org/---/%C3%89pid%C3%A9mie_dansante_de_1518

 

Fleur de tonnerre de Jean Teulé. Juste commencé...

Un des meilleurs de cet auteur, selon moi.


Un Teulé que je n'ai pas lu.
A propos, cette année, Jean Teulé publie "Entrez dans la danse". Il s'inspire de la folie dansante de 1518 (curieux fait divers) Je l'ai mais je ne l'ai pas lu encore.

Ah j'aimerais bien le lire celui-ci depuis que Jean Teule en a parlé à "La grande librairie" il y'a deux semaines.


Dès que je l'aurai lu, je te l'enverrai, florence71.
Jean Teulé s'inspire de ces étranges événements d'il y a cinq cents ans:
https://fr.wikipedia.org/---/%C3%89pid%C3%A9mie_dansante_de_1518

Merci beaucoup Souram ! Rien ne presse toutefois.

 

Moins fin que la cigogne, plus près du sol. L'écrivain des Balkans Ivo Andritch situe ce roman dans sa ville de Travnik (actuelle BiH, Bosnie-Herzégovine) Mélange d'humour, de merveilleux et de despotisme. J'aime bien.

 

Ce petit livre est une approche de la Communication Non Violente par son créateur. Il donne une autre perspective de situations rencontrées avec les enfants et cela donne envie de la pratiquer car elle semble apporter bienveillance et sérénité dans les échanges avec l'autre (et pas seulement avec les enfants).

 

Encore un livre qui va rentrer dans une des catégories du bingo :
"Feel good book".
Un homme et une femme, septuagénaires, ayant tout deux perdus leurs conjoints respectifs se rencontrent, et commence pour eux une deuxième vie. Il rejoindra ensuite la Suisse pour une bookcrosseuse qui l'a sur sa liste de souhaits.

 

Difficile au commencement mais on s'y fait.

 

Un point de vue intéressant.

 

Je ne sais pas qui est l'auteur au juste : le nom semble courant, car plusieurs homonymes se présentent.
En tout cas ce n'est pas celui qui est né en 1904 à Odessa et mort en Israël en 1998 (le seul sur lequel j'ai trouvé des informations en ligne), car le livre, publié en 2009, mentionne dans sa bibliographie sélective mais conséquente (p.317-330) des ouvrages parus jusqu'en 2008.
La seule indication de couverture est qu'il s'agit d'un historien.

Il s'agit d'une critique très vive du sionisme, menée en défense du judaïsme et de ses valeurs éthiques.

 

Après une catastrophe planétaire, l'héroïne se retrouve seule dans un chalet en pleine forêt autrichienne, séparée du reste du monde par un mur invisible au-delà duquel toute vie semble s'être pétrifiée durant la nuit...

 

Après une catastrophe planétaire, l'héroïne se retrouve seule dans un chalet en pleine forêt autrichienne, séparée du reste du monde par un mur invisible au-delà duquel toute vie semble s'être pétrifiée durant la nuit...


Je crois avoir entendu parler de ce roman il y a des années, à l'école. Un exposé d'élève de ma classe ? Peut-être.

 

Oui, c'est un classique. J'avais bien aimé. La femme se retrouve seule avec sa vache, son chien, son chat et se débrouille au milieu de la nature autrichienne. J'ai apprécié les descriptions de paysages et les liens avec ses animaux, la vache lui est précieuse car elle lui donne du lait.
1963 : Prix Arthur Schnitzler. Un film en 2012.

 

Oui, c'est un classique. J'avais bien aimé. La femme se retrouve seule avec sa vache, son chien, son chat et se débrouille au milieu de la nature autrichienne. J'ai apprécié les descriptions de paysages et les liens avec ses animaux, la vache lui est précieuse car elle lui donne du lait.
1963 : Prix Arthur Schnitzler. Un film en 2012.


Comme sur une île...

 

C'est donc un recueil de nouvelles. Andric nous fait voyager. Un narrateur converse avec Goya 100 ans après la disparition du peintre espagnol. Le protagoniste d'une autre nouvelle croit voir Elena, un spectre qu'il ne craint pas, puisque cette femme inexistante le motive au jour le jour.
Illusions, rumeurs, extravagances rythment cet intéressant recueil qui ne se situe pas seulement dans la péninsule des Balkans.

 

Sitôt reçu , sitôt lu
Il a doublé " Celle qui fuit et celle qui reste "...Le tome 3 de L'amie prodigieuse ne me passionne pas autant que les 2 premiers

 

Second livre que je lis de cette auteur découverte avec "Dear you". Normalement c'est New romance, mais là ça commence comme une comédie : une attachée de presse vient récupérer une starlette en vogue au commissariat, avant que les paparazzis à l'affût ne prenne des photos compromettantes (en l'occurrence ladite starlette à passé une soirée arrosée et elle est ivre).

 

Ma collègue prof a pensé à moi et m'a prêté ce livre...
Je suis sceptique... On verra bien.
J'espère que cette lecture ne me fera pas trop penser au boulot hihihi

 

Pour ne pas laisser de ring en rade. ...

 

Son premier roman, initialement publié dans la Série Noire. Situé dans l'Outback australien. On est glacé à 45°c.

 

Noté sur ma liste. ça a l'air bien.

 

Noté sur ma liste. ça a l'air bien.

Nous n'avons pas du tout aimé :
http://www.bookcrossing.com/---/13732032/

 

Noté sur ma liste. ça a l'air bien.

Nous n'avons pas du tout aimé :
http://www.bookcrossing.com/---/13732032/


Style vulgaire : tout à fait. J'ai vraiment failli ne pas continuer mais c'est adapté au contexte, tout au moins à l'époque.

Edit après lecture : le style change et je n'ai pas trouvé l'histoire ridicule.
Je vois que le traducteur a changé en même temps que le titre (beaucoup moins bon), peut-être que ma version chez Gallimard était meilleure ?

 

J'adore ! Polars suédois de Camilla Läckberg.
L'inspecteur Patrik Hedström est sur les dents. Il voudrait participer davantage aux préparatifs de son mariage avec Erica Falck, mais il n'a pas une minute à lui.
Dans ce quatrième volet des aventures d'Erica Falck est tissé une intrigue palpitante. Cueilli par un dénouvement saisissant, le lecteur en redemande (et moi aussi...)

 

Un excellent livre sur la (pauvre) condition féminine au village/en ville.
il y a des similitudes avec le livre congolais "L'or des femmes".

 

1 ode à la différence à travers la vie d'1 famille de lesbiennes au Japon.
1 ode à inventer sa vie en fonction de ce que l'on est et de ses aspirations.

 

Une feuille d'érable découpée dans la couverture m'a donné envie d'acheter ce livre sans autre motivation. Je découvre un roman bien écrit par un auteur qui a reçu le prix Pulitzer de littérature pour une autre de ses oeuvres. Deux adolescents d'une famille américaine sans histoire voient leur vie bouleversée lorsque leurs parents sont inculpés pour braquage de banque en 1960. Original et prenant.

 

Lu à sa sortie pour notre club de lecture.

 

Un recueil de nouvelles très courtes à l'humour grinçant.

 

Dans un pays semi-aride, un homme vieillissant noue une relation amoureuse avec une prisonnière "barbare". Accusé d'entente avec l'ennemi (avec ces "barbares" qui inquiètent l'Etat, appelé "L'Empire") l'homme attend d'être jugé.
Atmosphère de veille de guerre, mélange de crainte d'une vaste invasion et de vigilance armée. Un écho du temps de l'apartheid sans doute.

Le titre rappelle par ailleurs un poème de Constantin Cavafy.

 

Alfred Hitchcock a réuni des nouvelles sombres, comme "Le cadavre incomplet" de Douglas Farr.
J'en suis au début, l'ambiance est trouble, voire inquiétante. Un homme qui découvre que sa femme le trompe se venge de façon inhabituelle et cruelle...

 

Les Français aussi ont un accent
Encore un ring qui doit poursuivre son chemin

 

ainsi que " Titanic et autres contes juifs de Bosnie" , Ivo Andric. J'ai particulièrement aimé Mordo Atias et je continue ma lecture avec plaisir.

 

Ca fait longtemps qu'il attend sur ma pile.

Bon dimanche !

 

"Dans ce livre plein de grâce, acclamé dans le monde entier, le forestier Peter Wohlleben nous apprend comment s’organise la société des arbres. Les forêts ressemblent à des communautés humaines. Les parents vivent avec leurs enfants, et les aident à grandir. Les arbres répondent avec ingéniosité aux dangers. Leur système radiculaire, semblable à un réseau internet végétal, leur permet de partager des nutriments avec les arbres malades mais aussi de communiquer entre eux. Et leurs racines peuvent perdurer plus de dix mille ans…

Prodigieux conteur, Wohlleben s’appuie sur les dernières connaissances scientifiques et multiplie les anecdotes fascinantes pour nous faire partager sa passion des arbres.
Après avoir découvert les secrets de ces géants terrestres, par bien des côtés plus résistants et plus inventifs que les humains, votre promenade dans les bois ne sera plus jamais la même."

J'ai vu que plusieurs personnes l'ont sur leur liste de souhaits, je le proposerai en ring après lecture. :)

 

"Dans ce livre plein de grâce, acclamé dans le monde entier, le forestier Peter Wohlleben nous apprend comment s’organise la société des arbres. Les forêts ressemblent à des communautés humaines. Les parents vivent avec leurs enfants, et les aident à grandir. Les arbres répondent avec ingéniosité aux dangers. Leur système radiculaire, semblable à un réseau internet végétal, leur permet de partager des nutriments avec les arbres malades mais aussi de communiquer entre eux. Et leurs racines peuvent perdurer plus de dix mille ans…

Prodigieux conteur, Wohlleben s’appuie sur les dernières connaissances scientifiques et multiplie les anecdotes fascinantes pour nous faire partager sa passion des arbres.
Après avoir découvert les secrets de ces géants terrestres, par bien des côtés plus résistants et plus inventifs que les humains, votre promenade dans les bois ne sera plus jamais la même."

J'ai vu que plusieurs personnes l'ont sur leur liste de souhaits, je le proposerai en ring après lecture. :)


Oh oui !

 

"Dans ce livre plein de grâce, acclamé dans le monde entier, le forestier Peter Wohlleben nous apprend comment s’organise la société des arbres. Les forêts ressemblent à des communautés humaines. Les parents vivent avec leurs enfants, et les aident à grandir. Les arbres répondent avec ingéniosité aux dangers. Leur système radiculaire, semblable à un réseau internet végétal, leur permet de partager des nutriments avec les arbres malades mais aussi de communiquer entre eux. Et leurs racines peuvent perdurer plus de dix mille ans…

Prodigieux conteur, Wohlleben s’appuie sur les dernières connaissances scientifiques et multiplie les anecdotes fascinantes pour nous faire partager sa passion des arbres.
Après avoir découvert les secrets de ces géants terrestres, par bien des côtés plus résistants et plus inventifs que les humains, votre promenade dans les bois ne sera plus jamais la même."

J'ai vu que plusieurs personnes l'ont sur leur liste de souhaits, je le proposerai en ring après lecture. :)


Oh oui !

Super ! J'en suis !

 

J'ai vu que plusieurs personnes l'ont sur leur liste de souhaits, je le proposerai en ring après lecture. :)

j'aimerais bien en être aussi (à côté de Florence, si possible, car nous nous rencontrons aux meet-up et cela permet des passages de livre de la main à la main)

 

J'ai vu que plusieurs personnes l'ont sur leur liste de souhaits, je le proposerai en ring après lecture. :)

j'aimerais bien en être aussi (à côté de Florence, si possible, car nous nous rencontrons aux meet-up et cela permet des passages de livre de la main à la main)


Je vais créer le post maintenant, ce sera fait, et je vous inscris, Icila, Florence et C-Maupin.

 

"The women of Freesia Court are convinced that there is nothing good coffee, delectable desserts, and a strong shoulder can’t fix. Laughter is the glue that holds them together—the foundation of a book group they call AHEB (Angry Housewives Eating Bon Bons), an unofficial “club” that becomes much more. It becomes a lifeline. Holding on through forty eventful years, there’s Faith, a lonely mother of twins who harbors a terrible secret that has condemned her to living a lie; big, beautiful Audrey, the resident sex queen who knows that with good posture and an attitude you can get away with anything; Merit, the shy doctor’s wife with the face of an angel and the private hell of an abusive husband; Kari, a wise woman with a wonderful laugh who knows the greatest gifts appear after life’s fiercest storms; and finally, Slip, a tiny spitfire of a woman who isn’t afraid to look trouble straight in the eye.

This stalwart group of friends depicts a special slice of American life, of stay-at-home days and new careers, of children and grandchildren, of bold beginnings and second chances, in which the power of forgiveness, understanding, and the perfectly timed giggle fit is the CPR that mends broken hearts and shattered dreams. "

 

encore un ring...
Mais qu'est ce qu'il m'a pris de m'inscrire à tous ces alléchants échanges !!!
Beaucoup de mal à entrer dans l'histoire de ces deux petites filles.
J'en suis à 70 pages, je vais persévérer encore quelques pages et je verrai si je poursuis ou non.

 

encore un ring...
Mais qu'est ce qu'il m'a pris de m'inscrire à tous ces alléchants échanges !!!
Beaucoup de mal à entrer dans l'histoire de ces deux petites filles.
J'en suis à 70 pages, je vais persévérer encore quelques pages et je verrai si je poursuis ou non.

Ah, laisse tomber Loulette si tu n'aimes pas ! Tu n'es pas toute seule. J'avance bien l'Emily Blaine, je devrais pouvoir le poster en fin de semaine. .. (dès mardi, comme je l'ai fini ce matin dans le métro).

 

encore un ring...
Mais qu'est ce qu'il m'a pris de m'inscrire à tous ces alléchants échanges !!!
Beaucoup de mal à entrer dans l'histoire de ces deux petites filles.
J'en suis à 70 pages, je vais persévérer encore quelques pages et je verrai si je poursuis ou non.

Ah, laisse tomber Loulette si tu n'aimes pas ! Tu n'es pas toute seule. J'avance bien l'Emily Blaine, je devrais pouvoir le poster en fin de semaine. .. (dès mardi, comme je l'ai fini ce matin dans le métro).

je vais finalement continuer la lecture de ce livre, je commence à entrer dans la vie de ces petites filles qui deviennent ados.
Je ne suis pas sûre par contre de lire la suite...

 

Bon, j'avais commencé deux livres en anglais mais je n'arrivais pas à me mettre dedans. Donc, le remède fut Agatha, et ça repart ! Le tome 7 des aventures d'Agatha et je ne m'en lasse pas !. Et je vais bientôt démarrer ula serie des Hamish Mc Beth, qui est paraît il, encore mieux !

 

Bon, j'avais commencé deux livres en anglais mais je n'arrivais pas à me mettre dedans. Donc, le remède fut Agatha, et ça repart ! Le tome 7 des aventures d'Agatha et je ne m'en lasse pas !. Et je vais bientôt démarrer ula serie des Hamish Mc Beth, qui est paraît il, encore mieux !

moi je viens d'en lire un en français( subtilisé avant une bourse aux livres...je suis incorrigible!) et ça me titille d'en lire d'autres...

 

Tom Harlem est embauché afin de retrouver une touriste disparue, Émilie.
J'ai aimé l'ambiance de course intercontinentale et la dimension satirique. Un sauveteur d'une touriste plutôt.

 

L'auteur écrit une fois de plus au féminin, dans la peau d'une grande reporter Américaine implantée soudainement à Londres. Il insiste beaucoup sur la différence de comportement entre les Américains et les Anglais et leurs conséquences.

 

Merci florence71 de m'y avoir fait penser.

 

Merci florence71 de m'y avoir fait penser.

Prends tout ton temps, j'essaye de les lire dans l'ordre : j'ai les 8-9-10 à lire avant.

 

Merci florence71 de m'y avoir fait penser.

Prends tout ton temps, j'essaye de les lire dans l'ordre : j'ai les 8-9-10 à lire avant.


Je suis perdue là. Dis-moi si j'en ai de réservés pour toi. Je viens de lire le 1 et le 3. Je ne vais pas arriver à les lire dans l'ordre mais ça n'est pas bien grave pour cette série loufoque.

 

Merci florence71 de m'y avoir fait penser.

Prends tout ton temps, j'essaye de les lire dans l'ordre : j'ai les 8-9-10 à lire avant.


Je suis perdue là. Dis-moi si j'en ai de réservés pour toi. Je viens de lire le 1 et le 3. Je ne vais pas arriver à les lire dans l'ordre mais ça n'est pas bien grave pour cette série loufoque.

Quelle coïncidence, moi aussi je les ai lu dans le désordre au début. Non, je ne crois pas que tu m'en ai réservé, mais je veux bien le n13 "The curious Curate" pour continuer dans l'ordre. Moi je termine le 7 "Wellspring of the death", je te l'envoie après si tu veux.

 

Merci florence71 de m'y avoir fait penser.

Prends tout ton temps, j'essaye de les lire dans l'ordre : j'ai les 8-9-10 à lire avant.


Je suis perdue là. Dis-moi si j'en ai de réservés pour toi. Je viens de lire le 1 et le 3. Je ne vais pas arriver à les lire dans l'ordre mais ça n'est pas bien grave pour cette série loufoque.

Quelle coïncidence, moi aussi je les ai lu dans le désordre au début. Non, je ne crois pas que tu m'en ai réservé, mais je veux bien le n13 "The curious Curate" pour continuer dans l'ordre. Moi je termine le 7 "Wellspring of the death", je te l'envoie après si tu veux.


Non merci, je l'ai en attente celui-ci. :)
Je te réserve The Curious Curate.

 

Merci florence71 de m'y avoir fait penser.

Prends tout ton temps, j'essaye de les lire dans l'ordre : j'ai les 8-9-10 à lire avant.


Je suis perdue là. Dis-moi si j'en ai de réservés pour toi. Je viens de lire le 1 et le 3. Je ne vais pas arriver à les lire dans l'ordre mais ça n'est pas bien grave pour cette série loufoque.

Quelle coïncidence, moi aussi je les ai lu dans le désordre au début. Non, je ne crois pas que tu m'en ai réservé, mais je veux bien le n13 "The curious Curate" pour continuer dans l'ordre. Moi je termine le 7 "Wellspring of the death", je te l'envoie après si tu veux.


Non merci, je l'ai en attente celui-ci. :)
Je te réserve The Curious Curate.

Merci beaucoup. Dis-moi si tu es intéressé par : Something borrow someone dead, Wizard of Evesham, Love from Hell ou day the flood came. Sachant que Wizard of Evesham est celui d'après Wellspring of the death, donc je vais le lire rapidement.

 

Merci florence71 de m'y avoir fait penser.

Prends tout ton temps, j'essaye de les lire dans l'ordre : j'ai les 8-9-10 à lire avant.


Je suis perdue là. Dis-moi si j'en ai de réservés pour toi. Je viens de lire le 1 et le 3. Je ne vais pas arriver à les lire dans l'ordre mais ça n'est pas bien grave pour cette série loufoque.

Quelle coïncidence, moi aussi je les ai lu dans le désordre au début. Non, je ne crois pas que tu m'en ai réservé, mais je veux bien le n13 "The curious Curate" pour continuer dans l'ordre. Moi je termine le 7 "Wellspring of the death", je te l'envoie après si tu veux.


Non merci, je l'ai en attente celui-ci. :)
Je te réserve The Curious Curate.

Merci beaucoup. Dis-moi si tu es intéressé par : Something borrow someone dead, Wizard of Evesham, Love from Hell ou day the flood came. Sachant que Wizard of Evesham est celui d'après Wellspring of the death, donc je vais le lire rapidement.


J'ai aussi Wizard of Evesham et Love from Hell mais les 2 autres je veux bien que tu me les réserves.

 

Merci florence71 de m'y avoir fait penser.

Prends tout ton temps, j'essaye de les lire dans l'ordre : j'ai les 8-9-10 à lire avant.


Je suis perdue là. Dis-moi si j'en ai de réservés pour toi. Je viens de lire le 1 et le 3. Je ne vais pas arriver à les lire dans l'ordre mais ça n'est pas bien grave pour cette série loufoque.

Quelle coïncidence, moi aussi je les ai lu dans le désordre au début. Non, je ne crois pas que tu m'en ai réservé, mais je veux bien le n13 "The curious Curate" pour continuer dans l'ordre. Moi je termine le 7 "Wellspring of the death", je te l'envoie après si tu veux.


Non merci, je l'ai en attente celui-ci. :)
Je te réserve The Curious Curate.

Merci beaucoup. Dis-moi si tu es intéressé par : Something borrow someone dead, Wizard of Evesham, Love from Hell ou day the flood came. Sachant que Wizard of Evesham est celui d'après Wellspring of the death, donc je vais le lire rapidement.


J'ai aussi Wizard of Evesham et Love from Hell mais les 2 autres je veux bien que tu me les réserves.

Ok.

 

C’est très (trop) émouvant, mais pas vraiment le livre idéal au vu de mon état d’esprit du moment.

 

Sous-titre: « Repenser l’éducation à la lumière des dernières découvertes sur le cerveau ».

Intéressant, mais je commence à saturer au niveau lectures sur l’éducation. Je pense que je mettrai en stand-by la lecture du cinquième livre que j’avais acheté lors de ma folie acheteuse de livres sur ce sujet.

Sinon c’est le premier livre de l’année que je ne parviendrai pas à faire rentrer dans le Bingo; il fallait bien que cela arrive!

 

Je me plonge dans un livre se passant durant la 2eme guerre mondiale : 1943 : Sarah Lindbergh est arrêtée à Paris avec son mari et ses jumeaux. Convoi 55 direction Auschwitz. Survivre pour Hannah sa fille de six mois, cachée in-extrémis avant la rafle. Joseph Meyer, psychiatre du camp, est un de ceux à qui la guerre à tout pris : femme, enfant et avenir. De sa rencontre avec Sarah, renaîtra l'espoir : celui de retrouver Hannah. Il fera un petit voyage en Espagne dès que je l'aurai terminé.

 

Nous allons suivre Elena de 1950 à 2006. Elle nous raconte sa vie. Elle est née en Roumanie, elle va épouser un Juif dont la famille habite en Israël. Pour quitter la Roumanie communiste et antisémite de Ceausescu Elena, Jacob et leur fils Alexandru vont tout laisser et émigrer en Israël et enfin aux État Unis. Elena est une jeune fille qui doit affronter ses parents qui ne veulent pas qu'elle épouse un juif, Elena est ensuite une jeune et brillante étudiante puis une épouse et une mère et enfin une belle et une grand-mère. Tout au long de cette saga nous suivons avec beaucoup d'émotion cette femme qui se bat pour sa liberté, qui se bat pour sa famille. Le couple d'Elena et Jacob m'a beaucoup émue ainsi que les rapports de belle-mère et belle fille qui sont si bien décrit :) Une très beau roman sur la vie d'une famille. Mais également sur l'immigration, et les différents pays traversés par Elena et les siens.

 

Philosophie personnelle de la nature. Contempler le monde, comprendre ses mystères et les leçons qu'il nous livre, ressaisir les intuitions fondatrices du temps, de la vie, de la nature, qui renoue avec l'idéal païen d'une sagesse humaine en harmonie avec le monde.

Je cite : "Il y eut une grande et belle civilisation orale tzigane pendant des siècles. Elle témoigne de ce que furent probablement les relations des hommes simples avec le cosmos aux premiers temps de l'humanité. Leur conception du temps n'est pas cérébrale, intellectuelle, théorique, livresque, mais expérimentale : gens de route et d'errance, les nomades ont besoin de lire le ciel, la course du soleil, sa hauteur dans l'éther, son tracé, les heures changeantes de son lever et de son coucher, les étoiles, les constellations, leurs mouvements, leurs cartres. Le temps météorologique est la matrice du temps ontologique. Le temps qu'il fait, c'est le temps qu'il est. Pas de montre au poignet, il suffit de lever le nez, de rederesser la tête, de regarder le monde, qui répond immédiatement."

 

J'aime beaucoup l'histoire et le style. Ce livre se joue beaucoup des préjugés.

 

Un recueil de nouvelles qui a la particularité de nous faire voyager car elles ont tous un lien avec un pays étranger et la Grèce. J'y retrouve avec plaisir le style particulier d'Amanda Michalopoulou (invitée à la convention BC d'Athènes en 2016 où elle avait justement lu la première nouvelle de ce recueil dans sa traduction anglaise).

 

"Décalé, drôle et très documenté, ce témoignage nous invite à des prises de conscience aussi inattendues qu’essentielles. Il nous plonge dans la vague végane actuelle, un mouvement de plus en plus populaire en Europe et en Amérique du Nord, qui a pour but d’éviter la souffrance animale et de mettre un terme à l’exploitation des animaux par l’espèce humaine.

Il fut un temps où l’esclavage, qui nous horrifie aujourd’hui, paraissait naturel ; de même, soutiennent les véganes, un jour viendra où il nous semblera inadmissible de tuer des animaux pour les manger.

Bruno Blum, qui a depuis longtemps cessé de « consommer de l’alcool, du tabac, des drogues, des animaux et autres produits donnant prise à l’addiction », nous fait ici le récit de sa transformation, dans le style effronté et affûté qui lui est propre. Il nous explique par ailleurs pourquoi il est important de manger autre chose que des animaux, et comme il est facile de passer aux délices véganes."

 

J'avais mis ce livre dans ma liste de souhaits pour une catégorie d'un bingo d'une année précédente (lire un western). Souhait réalisé à l'issue du défi "combien de livres de plus de 500 pages lus en 2017" de T02S03B11D20. Trop tard pour le bingo en question mais néanmoins un bon moment de lecture, d'autant plus que je n'ai pas vu l'adaption au cinéma par les frères Coen.

 

Louise Laboine est retrouvée sans vie en plein Paris. Cette mort suspecte va permettre de remonter une piste curieuse, où émergent une femme à moitié folle qui fréquente un casino, et un patron de bar intéressé...

Ce Simenon-là a été adapté plus d'une fois au cinéma*.

L'ambiance est celle d'il y a plus de soixante ans, néanmoins j'ai bien aimé. Il faut arriver aux dernières pages pour comprendre l'importance d'un petit détail technique qui a tout changé.

*il peut donc servir au Bingo pour qui n'aurait pas encore cette catégorie, une oeuvre adaptée

 

J'ai récupéré deux Maigret dans une armoire à livres au début de l'année, j'ai entamé "La patience de Maigret" après avoir terminé "Maigret et la jeune morte".
Un homme est tué d'une balle dans la nuque. Il était invalide, en chaise roulante, et gérait le bar restaurant Le Clou Doré, à Paris.
Sa compagne Aline est interrogée à plus d'une reprise. Maigret la soupçonne d'en savoir davantage qu'elle n'en dit.

 

wingYdam21wing 9 mos ago
Un ring
Pique-nique à Hanging Rock. (Australie)

 

J'ai adoré retrouver les personnages de "Les gens heureux lisent et boivent du café" et ainsi connaître la suite (logique) de leurs aventures :)

 

J'ai adoré retrouver les personnages de "Les gens heureux lisent et boivent du café" et ainsi connaître la suite (logique) de leurs aventures :)

J'adore cet auteur ! Et je sais par Loulette que Bibounine a pré-commande son prochain qui sort à la fin du mois. Ring en vue...

 

Un projet de biographie abandonné, puis repris et transformé en un récit biographique inclassable, dit la 4e de couverture.
Étrange. Et qui donne envie d'en savoir plus.

Page 277 : "... ce livre est sans doute aussi le récit d'un échec : celui d'une génération, la mienne, qui voulait changer le monde".

 

Livre offert par Amethyste lors de notre meet up exceptionnel à Paris en novembre dernier. Maggie, vient d'être licenciée de sa start-up, et elle passe ses journées au Dragonfly, la pittoresque librairie d'occasion. Son meilleur ami lui propose de participer à un club de lecture : au programme "L'amant de Lady Chatterley". Dans l'édition ancienne qu'elle déniche, elle découvre une mystérieuse correspondance amoureuse. Cette découverte va bouleverser la vie de la jeune femme et celle de la petite librairie menacée de fermeture par la concurrence. J'aime beaucoup le style de ce premier roman. Comme d'habitude, après lecture, le livre ira chez une bookcrosseuse qui l'a sur sa wishlist.

 

Une fois lancée, j'ai été tenue par ce livre plein d'histoires et de personnages

 

Une lecture intéressante, même si mon rythme de lecture a baissé ces derniers temps. À cause de journées harassantes.

 

Un livre qui attend de reprendre son voyage, déjà bien international !

 

 

Are you sure you want to delete this item? It cannot be undone.