les mots

Forum » French - Français | Refresh | Search

Sort Options 

Complete Thread
Andromeda23 4 yrs ago
...
... Ses panégyristes expriment de façon dithyrambique l'admiration que leur inspire cet "incomparable surmâle", comme s'écrie Uzanne qui le proclame avec enthousiasme "champion imbattable des sports cythéréens" ....

Don Juan et le donjuanisme, de Gregorio Marañon

Un essai facile à lire et soudain.... cette phrase avec TROIS mots "extravagants"

panégyriste : Personne qui fait l'éloge, souvent de façon excessive, de quelqu'un, de quelque chose.

dithyrambique : Très élogieux

cythéréen : relatif à Cythère, à la patrie mythique de l'amour

 

wingsouramwing 4 yrs ago
RE: ...
... Ses panégyristes expriment de façon dithyrambique l'admiration que leur inspire cet "incomparable surmâle", comme s'écrie Uzanne qui le proclame avec enthousiasme "champion imbattable des sports cythéréens" ....

Don Juan et le donjuanisme, de Gregorio Marañon

Un essai facile à lire et soudain.... cette phrase avec TROIS mots "extravagants"

panégyriste : Personne qui fait l'éloge, souvent de façon excessive, de quelqu'un, de quelque chose.

dithyrambique : Très élogieux

cythéréen : relatif à Cythère, à la patrie mythique de l'amour



Cythère est une île grecque.

 

... Ses panégyristes expriment de façon dithyrambique l'admiration que leur inspire cet "incomparable surmâle", comme s'écrie Uzanne qui le proclame avec enthousiasme "champion imbattable des sports cythéréens" ....

Don Juan et le donjuanisme, de Gregorio Marañon

Un essai facile à lire et soudain.... cette phrase avec TROIS mots "extravagants"

panégyriste : Personne qui fait l'éloge, souvent de façon excessive, de quelqu'un, de quelque chose.

dithyrambique : Très élogieux

cythéréen : relatif à Cythère, à la patrie mythique de l'amour



Cythère est une île grecque.


oups, j'avais oublié de le préciser ...

http://www.lonelyplanet.fr/---/greece.gif

 

wingC-Maupinwing 4 yrs ago
RE: RE: ...
Cythère est une île grecque.

Mais dans l'expression du texte la référence à Cythère est davantage une référence aux plaisirs amoureux (Cythère avait un temple célèbre dédié à Aphrodite)
cf les tabeaux de Watteau, Embarquement pour Cythère, pélérinage à Cythère

 

Cythère est une île grecque.

Mais dans l'expression du texte la référence à Cythère est davantage une référence aux plaisirs amoureux (Cythère avait un temple célèbre dédié à Aphrodite)
cf les tabeaux de Watteau, Embarquement pour Cythère, pélérinage à Cythère


Et Homère parlant d'Aphrodite :

Le souffle du vent d’ouest l’a portée
De l’écume jaillissante et par-dessus la mer profonde
Jusqu’à Chypre, son île, aux rivages frangés de vagues.
Et les Heures, couronnées d’or,
L’ont accueillie avec joie.
Elles l’ont vêtue d’une robe immortelle...
Et l’ont présenté aux dieux,
Et tous furent émerveillés à la vue de Cythérée
Aux cheveux ceints de violettes.

 

wingC-Maupinwing 4 yrs ago
Hottu
je ne le trouve pas dans witionnaire, et dans le tlfi il n'a pas d'entrée mais apparaît dans une citation de Genevoix (Raboliot) :
http://www.cnrtl.fr/---/1
" − Regarde çui-là un peu, à gauche de la porte. − Le vieux hottu?"
Je le rencontre aujourd'hui dans "les croix de bois" de Dorgelès :
"les autres attendaient, le dos hottu, sans rien regarder, sans rien dire" (ce sont des soldats dans une tranchée de première ligne attendant d'attaquer)

 

wingsouramwing 4 yrs ago
RE: Hottu
http://www.normandie-heritage.com/spip.php?...

Hottu est un adjectif d'origine normande, selon Normandie-Héritage. Hottu, légèrement bossu, comme quelqu'un qui est courbé en portant une hotte.

 

http://www.normandie-heritage.com/spip.php?...

Hottu est un adjectif d'origine normande, selon Normandie-Héritage. Hottu, légèrement bossu, comme quelqu'un qui est courbé en portant une hotte.

C'est très imagé, j'aime bien :o)

 

http://www.normandie-heritage.com/spip.php?...

Hottu est un adjectif d'origine normande, selon Normandie-Héritage. Hottu, légèrement bossu, comme quelqu'un qui est courbé en portant une hotte.

C'est très imagé, j'aime bien :o)

Moi aussi, et merci à ce fil de me l'avoir fait noter, comme cela je le retiendrai.
Il est tellement imagé qu'on le comprend de suite, et qu'on l'oublie (j'ai lu Raboliot deux fois et je relis les croix de bois : c'est donc au moins la quatrième fois que je le rencontre !)

 

lu dans "l'ombre du prince : une enquête du mandarin Tân"

En théologie : qui ne suit pas strictement une doctrine religieuse en particulier dans ce qu’elle pourrait avoir de contraignant.
et par extension: toute personne d' opinions larges et complaisantes à l’excès.

 

lu dans "l'ombre du prince : une enquête du mandarin Tân"

En théologie : qui ne suit pas strictement une doctrine religieuse en particulier dans ce qu’elle pourrait avoir de contraignant.
et par extension: toute personne d' opinions larges et complaisantes à l’excès.

Bref, qui se laisse de la latitude, quoi...
Je ne connaissais pas.

 

Je ne connaissais pas non plus "latitudinaire".

 

wingMariesgwing 4 yrs ago
Hymnodie
Samedi, je suis allée au concert écouter une hymnodie. Je n'avais jamais entendu ce mot. Il est assez simple à comprendre en fait.
Hymnodie est un substantif féminin qui vient du grec et qui signifie « chant d'hymnes ».
http://fr.wikipedia.org/---/Hymnodie

 

Miss_K 4 yrs ago
2 mots
J'ai découvert 2 mots dans le dernier livre lu :
- fuligineux : qui a la couleur ou l'aspect de la suie
- géhenne : enfer en langage biblique

 

wingsouramwing 4 yrs ago
RE: 2 mots
J'ai découvert 2 mots dans le dernier livre lu :
- fuligineux : qui a la couleur ou l'aspect de la suie
- géhenne : enfer en langage biblique


Dans "Bénédiction" de Baudelaire:
...
Elle ravale ainsi l'écume de sa haine,
Et, ne comprenant pas les desseins éternels,
Elle-même prépare au fond de la Géhenne
Les bûchers consacrés aux crimes maternels.

 

J'ai découvert 2 mots dans le dernier livre lu :
- fuligineux : qui a la couleur ou l'aspect de la suie
- géhenne : enfer en langage biblique


Dans "Bénédiction" de Baudelaire:
...
Elle ravale ainsi l'écume de sa haine,
Et, ne comprenant pas les desseins éternels,
Elle-même prépare au fond de la Géhenne
Les bûchers consacrés aux crimes maternels.



jolie illustration :)

 

wingsouramwing 4 yrs ago
RE: les mots
Le farcin. Dans "Gaspard des montagnes", il est question d'un cheval qui est atteint du farcin. Je n'avais jamais lu ni entendu ce mot auparavant.
Le farcin est une maladie du cheval - transmissible aux humains - due à un bacille, qu'on appelle également "morve".
Du coup, cela me paraît étrange qu'un voisin de ma grand-mère, il y a de cela bien soixante ans, ait été surnommé "Le Farcin". Mais peut-être était-ce parce qu'il aimait faire des farces :)

 

wingsouramwing 4 yrs ago
RE: les mots
Egalement dans "Gaspard des montagnes" d'Henri Pourrat, j'ai découvert ce mot: le reversi. "... on faisait des parties de loto, de jeu de l'oie, de reversi avec des fèves en guise de jetons".
Le reversi, qui peut également s'écrire "reversis", est un: Jeu de cartes dans lequel le gagnant est celui qui fait le moins de points ou de levées, le valet de cœur étant la carte principale. Reversi signifie qu'on joue "à rebours".

 

wingMariesgwing 4 yrs ago
Tamia
C'est une sorte de petit rongeur de la famille des écureuils et c'est vraiment très mignon.
http://fr.wikipedia.org/---/Tamia

 

wingC-Maupinwing 4 yrs ago
Bringé
Rencontré aujourd'hui dans "des myrtilles dans la yourte" un mot que je connaissais depuis mon enfance (sans m'être jamais préoccupée de son sens) : c'est le titre d'un chapitre de "la fortune de Gaspard" de la comtesse de Ségur "la vache bringée".
Et dans la définition de wiktionnaire, on donne comme citation justement la comtesse de Ségur
http://fr.wiktionary.org/wiki/bringé
A part ça, le mot désigne une couleur de poil

 

Trouvé dans "une pomme oubliée" d'Anglade: "ce n'est pas de l'étartuelle", pour désigner quelque chose qui a de la valeur. Expression à priori utilisée dans la région de Thiers, Clermont, etc.

Dans le même livre j'ai aussi trouvé une expression qui m'a fait sourire et que je trouve très parlante: "s'embrenner les cotillons" (ce qui peut arriver en cas de gastro par ex. sans faire trop scato) :D

Un dernier: "synallagmatique", trouvé dans "tu montreras ma tête au peuple", un brin trop prétentieux à mon goût...

Cet adjectif qualifie les contrats qui contiennent une obligation réciproque entre les parties.

Voilà pour cette moisson!
Ça me fait plaisir de revenir sur ce fil...



 

wingMariesgwing 4 yrs ago
guivre
Dans le langage héraldique, il s'agit d'un serpent.
Sinon, ça peut être une gargouille ou un chenet en forme d'animal fabuleux.
Je n'avais jamais vu ce mot. J'ai pensé qu'il s'agissait d'une coquille, mais "cuivre" ou "givre", ça n'allait pas vraiment... J'ai vérifié, et voilà. Ce mot va parfaitement là où il est. Tant mieux :o)

 

wingsouramwing 4 yrs ago
RE: guivre
Le mot rappelle un peu "vouivre" (les sons "g" dur et "v" ou "w" étant proches), qui figure également sur certaines armoiries. Animal de légende, la vouivre tirerait son nom de "vipera" en latin.

 

Le mot rappelle un peu "vouivre" (les sons "g" dur et "v" ou "w" étant proches), qui figure également sur certaines armoiries. Animal de légende, la vouivre tirerait son nom de "vipera" en latin.

Tu as raison, je n'y avais pas pensé. :o)
Cf le film "La vouivre", avec Lambert Wilson, que j'avais bien aimé à l'époque de sa sortie, mais dont je ne me souviens pas tellement finalement.

 

wingsouramwing 4 yrs ago
RE: les mots
Un lougre. J'ai découvert ce mot dans "L'Auberge de la Jamaïque". Un lougre (lugger en anglais) est un bateau à voiles autrefois utilisé dans la Manche et dans l'Atlantique.

 

Je ne connaissais pas ce mot.
Cela signifie "du Vercors".
Les habitants du Vercors sont les Vartacomicoriens.
C'est un peu compliqué à retenir...

 

Je ne connaissais pas ce mot.
Cela signifie "du Vercors".
Les habitants du Vercors sont les Vartacomicoriens.
C'est un peu compliqué à retenir...


Je pensais que c'étaient des Vercoriens, eh bien, non, le gentilé est beaucoup plus long. En effet, c'est difficile à retenir.

 

wingsouramwing 4 yrs ago
Un malvat...
Auguste Villiers de l'Isle-Adam emploie un nom que je ne connais pas: "malvat". Dans ses "Contes cruels", je lis: "Vous êtes un écrivain et non pas un impudent malvat sans conscience ni pensée..."

Le Trésor de la Langue Française ignore le mot "malvat". A première vue, le mot évoque la mauve. Le malvat est sinon une maladie, une affection charbonneuse, mais qu'en déduire ? Être un malvat... Comme "mauvais" ? "qui va mal" ?

 

wingsouramwing 4 yrs ago
aegypan
A la p.31 du livre de Ferny Besson, "Alexandre Vialatte ou la complainte d'un enfant frivole" se trouve une citation d'A.V.:
"Nous défilions en file indienne, comme des oegypans sur les flancs des vases grecs..."

L' "oe" initial est étrange. On dit en fait "aegypan" ou "aegipan".
(Mythologie grecque) Divinité champêtre, satyre dont le corps est en partie d'un homme et en partie d'une chèvre (cornes, pieds) De "chèvre" et "Pan", déité grecque d'où vient le mot "panique" (peur suscitée par le dieu Pan).

 

Auguste Villiers de l'Isle-Adam emploie un nom que je ne connais pas: "malvat". Dans ses "Contes cruels", je lis: "Vous êtes un écrivain et non pas un impudent malvat sans conscience ni pensée..."

Le Trésor de la Langue Française ignore le mot "malvat". A première vue, le mot évoque la mauve. Le malvat est sinon une maladie, une affection charbonneuse, mais qu'en déduire ? Être un malvat... Comme "mauvais" ? "qui va mal" ?


exerce le mal avec intention

en catalan :
http://www.hyperdic.net/---/malvat

Dans le parler populaire des canadiens français on trouve aussi ce mot :
http://fr.wikisource.org/---/M

 

blue-orange 4 yrs ago
tsundoku
tsundoku:
"ce terme désigne le fait d'acheter des livres en si grand nombre qu'on ne les lit pas forcément, et qu'ils finissent par s'empiler aux quatre coins de la bibliothèque.
Etymologiquement, la formule est une contraction de deux termes japonais : « tsumu » qui veut dire empiler, et « doku » qui n'est autre que le verbe lire."

combien d'entre nous pensent être atteint de ce syndrome? ^^

 

wingMariesgwing 4 yrs ago
RE: tsundoku
tsundoku:
"ce terme désigne le fait d'acheter des livres en si grand nombre qu'on ne les lit pas forcément, et qu'ils finissent par s'empiler aux quatre coins de la bibliothèque.
Etymologiquement, la formule est une contraction de deux termes japonais : « tsumu » qui veut dire empiler, et « doku » qui n'est autre que le verbe lire."

combien d'entre nous pensent être atteint de ce syndrome? ^^

Moi, c'est sûr et archi sûr ! :o)

 

tsundoku:
"ce terme désigne le fait d'acheter des livres en si grand nombre qu'on ne les lit pas forcément, et qu'ils finissent par s'empiler aux quatre coins de la bibliothèque.
Etymologiquement, la formule est une contraction de deux termes japonais : « tsumu » qui veut dire empiler, et « doku » qui n'est autre que le verbe lire."

combien d'entre nous pensent être atteint de ce syndrome? ^^

Moi, c'est sûr et archi sûr ! :o)

Moi aussi !

 

wingsouramwing 4 yrs ago
RE: tsundoku
tsundoku:
"ce terme désigne le fait d'acheter des livres en si grand nombre qu'on ne les lit pas forcément, et qu'ils finissent par s'empiler aux quatre coins de la bibliothèque.
Etymologiquement, la formule est une contraction de deux termes japonais : « tsumu » qui veut dire empiler, et « doku » qui n'est autre que le verbe lire."

combien d'entre nous pensent être atteint de ce syndrome? ^^


Je découvre ce mot. En effet, je suis atteint du syndrome tsundoku.

 

Hélas... J'ai bien peur de faire, moi aussi, partie du club des Tsundokuguistes hihihi

 

Hélas... J'ai bien peur de faire, moi aussi, partie du club des Tsundokuguistes hihihi


tsundokuguiste, j'adore! ;D

 

tsundoku:
"ce terme désigne le fait d'acheter des livres en si grand nombre qu'on ne les lit pas forcément, et qu'ils finissent par s'empiler aux quatre coins de la bibliothèque.
Etymologiquement, la formule est une contraction de deux termes japonais : « tsumu » qui veut dire empiler, et « doku » qui n'est autre que le verbe lire."

combien d'entre nous pensent être atteint de ce syndrome? ^^

ohh oui, moi aussi! C'est grave docteur? ça se soigne?

 

tsundoku:
"ce terme désigne le fait d'acheter des livres en si grand nombre qu'on ne les lit pas forcément, et qu'ils finissent par s'empiler aux quatre coins de la bibliothèque.
Etymologiquement, la formule est une contraction de deux termes japonais : « tsumu » qui veut dire empiler, et « doku » qui n'est autre que le verbe lire."

combien d'entre nous pensent être atteint de ce syndrome? ^^

ohh oui, moi aussi! C'est grave docteur? ça se soigne?


Ça ne devient grave que quand :
1. Il n'est plus possible de circuler chez vous sans vous heurter à une pile de livres
2. Votre plancher menace de s'effondrer sous le poids du papier
Autrement, pas de souci, ça donne la pêche ! :o)
(C-Maupin, tu m'as fait trop rire, avec ta "peur de manquer"...).

 

Tsundoku....quoi??? je ne me sens pas du tout concerné! hihi et encore moins depuis que je fait du bookcrossing ;-)

 

"Le radiateur percé fuyait comme un geyser, et tout le monde cherchait le postiche du plénipotentiaire, qui avait volé au moment du carambolage."
(Horowitz et mon père, Alexis Salatko)

Un plénipotentiaire : représentant de l'État auprès d'un autre État, chargé de pleins pouvoirs pour accomplir une mission ; grade le plus élevé de la carrière diplomatique.

 

"Le radiateur percé fuyait comme un geyser, et tout le monde cherchait le postiche du plénipotentiaire, qui avait volé au moment du carambolage."
(Horowitz et mon père, Alexis Salatko)

Un plénipotentiaire : représentant de l'État auprès d'un autre État, chargé de pleins pouvoirs pour accomplir une mission ; grade le plus élevé de la carrière diplomatique.


Ce passage a l'air drôle. Est-ce que le livre l'est également ?

 

"Le radiateur percé fuyait comme un geyser, et tout le monde cherchait le postiche du plénipotentiaire, qui avait volé au moment du carambolage."
(Horowitz et mon père, Alexis Salatko)

Un plénipotentiaire : représentant de l'État auprès d'un autre État, chargé de pleins pouvoirs pour accomplir une mission ; grade le plus élevé de la carrière diplomatique.


Ce passage a l'air drôle. Est-ce que le livre l'est également ?


L'écriture y est teintée d'humour oui. L'histoire pourtant est sérieuse. Un doux mélange qui me plait beaucoup !

 

Dans un règlement intérieur, il est précisé qu'il y aura des sanctions (ce sont les parents qui sont visés dans ce paragraphe) pour "baguenaudage" . Mince, ça commence mal si je ne comprends pas une punition d'école maternelle!
Et donc j'apprends ce nouveau mot signifiant "flâner sans but précis". Oufh, vu que je cours toujours, ça ne risque pas de m'arriver!

 

Dans un règlement intérieur, il est précisé qu'il y aura des sanctions (ce sont les parents qui sont visés dans ce paragraphe) pour "baguenaudage" . Mince, ça commence mal si je ne comprends pas une punition d'école maternelle!
Et donc j'apprends ce nouveau mot signifiant "flâner sans but précis". Oufh, vu que je cours toujours, ça ne risque pas de m'arriver!


je connaissais le verbe "baguenauder" mais pas le substantif.
ça fait très littéraire et un peu ancien comme expression, c'est sûr qu'on ne s'attend pas à la trouver dans ce genre de règlement.
en même temps, j'ai remarqué que certains mots anciens de la langue française, un peu tombés en désuétude en France, sont encore utilisés dans d'autres pays francophones (je pense en particulier au Québec). je trouve ça chouette d'ailleurs qu'ils continuent à vivre leur vie ainsi :)
peut-être est-ce le cas pour ce mot, en français wallon? ou alors il s'agit d'un très vieux règlement qui n'a pas été remis à jour depuis longtemps. en tout cas, je trouve cela plutôt poétique finalement :)

alors les parents, vous avez bien compris? il est interdit de baguenauder dans les couloirs de l'école. ;)

 

alors les parents, vous avez bien compris? il est interdit de baguenauder dans les couloirs de l'école. ;)


je voulais juste rajouter que je comprends cette interdiction qui vise à protéger les enfants d'éventuelles personnes "malveillantes" qui seraient entrées dans l'école... et qu'on ne peut pas forcément distinguer de parents un peu flâneurs.

 

alors les parents, vous avez bien compris? il est interdit de baguenauder dans les couloirs de l'école. ;)

je voulais juste rajouter que je comprends cette interdiction qui vise à protéger les enfants d'éventuelles personnes "malveillantes" qui seraient entrées dans l'école... et qu'on ne peut pas forcément distinguer de parents un peu flâneurs.

Tu as raison: cette école ressemble parfois à une "place de marché", ce qui est charmant mais moyen pour les instits qui doivent gérer les enfants en prenant garde qu'il n'y a pas de "fugues" et que les adultes présents sont bien des parents. Même si je pense que ce serait difficile de sanctionner un parent car il discute, il est bon que ce soit mentionné (et en plus, ça m'apprend un mot chose non négligeable, promis, je le ressortirai!).


 

je connaissais le verbe "baguenauder" mais pas le substantif.
ça fait très littéraire et un peu ancien comme expression, c'est sûr qu'on ne s'attend pas à la trouver dans ce genre de règlement.
en même temps, j'ai remarqué que certains mots anciens de la langue française, un peu tombés en désuétude en France, sont encore utilisés dans d'autres pays francophones (je pense en particulier au Québec). je trouve ça chouette d'ailleurs qu'ils continuent à vivre leur vie ainsi :)
peut-être est-ce le cas pour ce mot, en français wallon? ou alors il s'agit d'un très vieux règlement qui n'a pas été remis à jour depuis longtemps. en tout cas, je trouve cela plutôt poétique finalement :)
alors les parents, vous avez bien compris? il est interdit de baguenauder dans les couloirs de l'école. ;)

Le règlement semble relativement récent car il évoque aussi les sanctions en cas de colportages notamment sur les réseaux sociaux. J'ai aussi remarqué qu'en Belgique, ils utilisent des mots anciens, j'aime bien aussi cette "survie" des mots :-)

 

Dans un règlement intérieur, il est précisé qu'il y aura des sanctions (ce sont les parents qui sont visés dans ce paragraphe) pour "baguenaudage" . Mince, ça commence mal si je ne comprends pas une punition d'école maternelle!
Et donc j'apprends ce nouveau mot signifiant "flâner sans but précis". Oufh, vu que je cours toujours, ça ne risque pas de m'arriver!

Baguenaudage. C'est l'injonction "no loitering" francisée ?

 

Baguenaudage. C'est l'injonction "no loitering" francisée ?

je cherche le mot utilisé en France... "délit de vagabondage" peut-être...?

 

Dans un règlement intérieur, il est précisé qu'il y aura des sanctions (ce sont les parents qui sont visés dans ce paragraphe) pour "baguenaudage" . Mince, ça commence mal si je ne comprends pas une punition d'école maternelle!
Et donc j'apprends ce nouveau mot signifiant "flâner sans but précis". Oufh, vu que je cours toujours, ça ne risque pas de m'arriver!


J'adore !!!!

 

wingsouramwing 4 yrs ago
Nô et ratire
Un "nô", dans le roman "L'Eclaircie" de Nicole Bressy, est un ruisseaux aux eaux lentes qui s'écoule vers des prés marécageux.
La "ratire", c'est le débarras.
Ce roman se déroule dans le Cotentin.

 

"anus" (avec un a bref) : la vieille femme.
A ne pas confondre avec le mot latin "anus" avec un a long, qui signifie anneau et est passé en français.

 

wingsouramwing 3 yrs ago
La queurce
C'est dans "Voyage du condottiere" qu'André Suarès emploie ce mot. p.450: "Près d'eux luit la vieille pierre cintrée à aiguiser, cet outil au nom étrange qu'en France on appelle la queurce."
La queurce, ou queurse, est en effet une pierre à aiguiser employée par les tanneurs pour ôter le poil des peaux. L'opération est appelée "queurçage".

 

Beaucoup de mots que je ne connaissais pas. Je ne les ai pas tous notés.

Phénicoptère : flamant rose

Hispide : Qui a une barbe, des cheveux raides, hirsutes, d’aspect repoussant.

 

Beaucoup de mots que je ne connaissais pas. Je ne les ai pas tous notés.

Phénicoptère : flamant rose

Hispide : Qui a une barbe, des cheveux raides, hirsutes, d’aspect repoussant.


Phénicoptère, je ne savais pas qu'on appelait comme ça les flamants roses en français, en revanche j'ai déjà entendu parler en italien des "fenicotteri".
Hispide, je ne connaissais pas du tout cet adjectif, je ne l'ai jamais vu nulle part.

 

une expression que je ne connaissais pas.
selon Littré :
découragé par une suite de revers, de mécomptes, etc. Locution tirée de la fauconnerie, qui désigne le gibier battu et finalement surmonté par l'oiseau de proie.

 

wingC-Maupinwing 3 yrs ago
Lophophore
Genre d’oiseaux de l’ordre des gallinacés, famille des phasianidés.
"coiffée d'une toque garnie de lophophore" dans le livre que je lis (le maitre de forges de G. Ohnet)

 

Habitant de Jérusalem (vu dans "Le palais des vases brisés" de David Shahar)

 

wingMenelwewing 3 yrs ago
Bigarade
Synonyme d'orange amère (lu dans "La forêt des renards pendus" d'Arto Paasilinna)

 

wingsouramwing 3 yrs ago
RE: Bigarade
Synonyme d'orange amère (lu dans "La forêt des renards pendus" d'Arto Paasilinna)


Bigre ! je ne connaissais pas :)

 

Paul Vialar, dans "La Rose de la Mer", l'orthographie "mocque". Le TLF, Trésor de la Langue Française Informatisé, reconnaît "moque", n.f.:
Région. (littoral de la Manche et de l'Atlantique). Petit pot de terre en forme de tasse avec anse, servant à boire, ou gobelet en fer-blanc servant à mesurer des denrées.

 

Sont ici, à Nantes, des bouffis ou des gendarmes.
Dixit notre poissonnier.
26 ans et l'on n'est toujours pas "fluent".

 

Krissa33 3 yrs ago
Fuligineux
lu dans "Berlin" de Sulitzer, sur la page deux:
"...elle était atterrée par la tristesse fuligineuse de son Berlin..." '(elle arrive d'un séjour de quatre semaines à Cuba)

Selon Wikipedia:
Du latin fuliginosus (« plein de suie, souillé de suie »), de fuligo (« suie »).
(Littéraire) De couleur noirâtre, qui a les apparences de la suie.

 

wingMeg615wing 3 yrs ago
tchiper
grâce à Krissa, j´ai appris que ce verbe signifie: " Exprimer sa désapprobation envers quelqu’un en émettant un son avec la bouche, son qui implique un mouvement de succion tout en mettant la langue en arrière."
J´ai aussi vu des tutos très drôles sur youtube pour apprendre et pratiquer :-)

 

Dans "Les heures souterraines", de Delphine de Vigan.

- "émétique" = vomitif (sympa)

- "grège" (que j'avais déjà entendu sans en connaître l'exacte signification) : "La couleur grège est celle de la soie à l'état brut. C'est un beige clair tirant sur le gris". (Dixit mon amie wikipédia).

- "psittacisme" : "Disposition d’esprit qui consiste à répéter les paroles d’autrui à la façon des perroquets." ou "(Par extension) Action consistant, pour des élèves, à se borner à plaquer dans leurs devoirs, des citations en grand nombre et parfois sans rapport avec l'idée développée ou le sujet proposé." ou enfin "(Psychologie) Trouble mental, proche de l'écholalie et de la stéréotypie, qui consiste à répéter des phrases sans les comprendre ni chercher à les comprendre."
(Merci wiktionnaire)

 

wingC-Maupinwing 3 yrs ago
tsoin-tsoin
je connaissais naturellement l'onomatopée, mais c'est aussi un adjectif invariable signifiant soigné
voir sur le Tlfi (Trésor de la langue française informatisé)
Le lien que j'essaie de mettre ne fonctionne pas. Voici la copie de l'article :

TSOIN-TSOIN, onomat. et adj. inv.
I. Onomat., plais. [À la fin d'un couplet, imitation comique du bruit d'un instrument de musique] Dans un amphithéâtre (bis) Dans un amphithéâtr', phithéâtr', phithéâtr', phithéâtr', Tsoin, Tsoin! (...) Y avait un macchabée (350 chansons anc., Paris, éd. ouvrières, 1950, p. 31).
II. Adj. inv., pop. [Par croisement avec soin] ,,Gentil, soigné`` (ESN. 1966). Un petit bourrage tsoin-tsoin pour en mettre plein la vue au monde (DORGELÈS, Le Cabaret de la Belle femme, 1919, p. 67 ds ESNAULT, Notes compl. Poilu, 1957). Bourrage de crâne tsoin-tsoin! (ESN. 1966).
Prononc. et Orth.: []. ROB. 1985: tsoin-tsoin ,,on écrit aussi tsouin-tsouin``. Étymol. et Hist. 1. Onomat. 1917 (d'apr. ESN.); 2. adj. inv. 1917 (ibid.). 1 onomat. imitant un coup de cuivres. 2 forme altérée, peut-être due à l'infl. de tchin-tchin*, de soinsoin « confortable, comme il faut » (1916 d'apr. ESN.), altér., influencée par fait avec soin et par un rattachement pop. au sens 1, de souasoua « adv. avec élégance et confort et adj. joli, correct » (1898, ibid.), lequel est empr. à l'ar. soua-soua « adv. également, ensemble, bien, convenablement et adj. égal, parfait, réussi ».

 

Je ne savais pas que tsoin-tsoin pouvait être un adjectif.

 

wingsouramwing 3 yrs ago
coquebin
Maurice Dekobra utilise le nom coquebin dans "Le Vengeur de Mayerling".
Je ne connaissais pas ce mot.

I. Subst. (masc. le plus souvent). Jeune personne, le plus souvent jeune homme niais, innocent. La niaiserie, la timidité des coquebins; avoir l'air d'un coquebin. Un très jeune coquebin, facilement amusable (COPPÉE, Franc-parler I, 1894, p. 147). La surveillance assidue par le clergé des coquebins et coquebines (BERNANOS, Gde peur, 1931, p. 447) :

 

wingsouramwing 3 yrs ago
Le bupreste
BUPRESTE, subst. masc.
ENTOMOLOGIE
A. Vx, litt. Coléoptère du genre méloé, possédant, comme les cantharides, des propriétés vésicantes :

Un jour je recueillis sur une touffe de julienne une douzaine de buprestes ou de scarabées semblables aux mouches cantharides. Je les mis au soleil ardent dans un vase, et je les couvris d'un verre. Au bout de deux minutes, ils étaient morts; mais lorsque je vins à les découvrir, il s'éleva du vase une vapeur fétide et perçante qui pensa me suffoquer.
BERNARDIN DE SAINT-PIERRE, Harmonies de la nature, 1814, p. 151.
B. Coléoptère pentamère de la famille des serricornes, remarquable le plus souvent par l'éclat et la richesse de ses couleurs. Synon. vulg. richard. Les buprestes, d'un vert plus jaune, semblent des pierreries toutes montées qui vont et qui marchent (MICHELET, L'Insecte, 1857, p. 160).
Rem. Ac. 1798 l'atteste comme subst. féminin.

Ce mot, je l'ai lu chez Alexandre Vialatte, "Antiquité du grand chosier".
pp.164-165: "Le grand-père astique le cor de chasse, le filet télescopique et l'ombrelle japonaise (pour le bupreste et les longicornes), les enfumoirs et les piochons."

Le longicorne semble être également un insecte, même s'il échappe au radar du TLFI également.

 

Le Trésor de la langue française informatisé ne les mentionne pas, ces verbes évocateurs et sonores:

p.165: "Le loup hurle, la caille carcaille, la huppe pupule, l'épervier piaule, le faubourien grasseye, le cor résonne en si bémol... le hibou bribule..."
On comprend même si le TLFI est pris en défaut. En plus, c'est très mélodieux "pupuler" et "bribuler". Des créations verbales sans doute, ou des mots régionaux, je ne sais pas. Et Alexandre Vialatte ("Antiquité du grand chosier") ajoute le faubourien à la... faune :)

 

wingC-Maupinwing 3 yrs ago
irénique
http://fr.wiktionary.org/---/irénique
rencontré dans "les yeux de ma chèvre" d'Eric de Rosny, où il parle de rêves iréniques

 

wingsouramwing 3 yrs ago
omphalopsyque
Qui contemple son nombril:
http://fr.wikipedia.org/---/Omphalopsyque

p.66: "Irait-il demander, chez les omphalopsiques, des vertiges extatiques, des illuminations... ?"
(Alexandre Vialatte, "Dernières nouvelles de l'homme")
Je remarque qu'A. V. écrit ce nom avec un "i".

 

wingsouramwing 3 yrs ago
lophophore
Un oiseau, ou même, plusieurs espèces d'oiseaux:
http://fr.wikipedia.org/---/Lophophore_resplendissant

"L'homme n'est pas un roseau pensant, c'est un lophophore à bretelles, c'est un colibri inspiré."
(Alexandre Vialatte, "Dernières nouvelles de l'homme")

 

Livre à lire absolument !!! :o)
1. Je découvre qu'on parle de "salsepareille". Moi qui croyait que Peyo l'avait inventée pour les Schtroumpfs...
En fait, c'est une plante aux vertus médicinales exceptionnelles (contre la syphilis, le psoriasis, la mouche tsé-tsé...). Elle ressemble à ça : http://nokomis.e-monsite.com/---/la-salsepareille.html
2. J'apprends que l'arbre à noix de pécan s'appelle le pacanier. Une petite image : http://www.pepinieredubosc.fr/pacaniers/
3. On parle aussi dans ce livre de "morphodite" à propos d'un bonhomme de neige. Apparemment, la traduction n'est pas terrible. Je trouve ce mot sur internet, à chaque fois cela signifie hermaphrodite en langage familier anglophone.

 

Livre à lire absolument !!! :o)

Tout à fait d'accord.
J'ai beaucoup aimé le film aussi

 

wingC-Maupinwing 3 yrs ago
Gamelan
Dans "communion mortelle" de Frank Tallis (Max Liebermann) :
"la musique relaxante, argentine, devint plus sonore et atteignit bientôt le niveau que produirait un gamelan"
Wikipédia :
Le gamelan est un ensemble instrumental traditionnel caractéristique des musiques javanaise et sundanaise. Par extension, on utilise également le mot pour désigner l'orchestre balinais, qu'on appelle en fait gong (par métonymie à partir du nom de l'instrument).

 

wingC-Maupinwing 3 yrs ago
Taube
Dans "Au bon beurre" de J Dutourd
Wiktionnaire : Avion autrichien monoplan à ailes et queue de pigeon employé dès 1912 à des fins militaires.

A noter que dans ce livre j'ai trouvé "tsouin-tsouin" employé comme adjectif (à propos de tablettes de chocolat). C'est la première fois que je rencontre cette acception. (cf http://www.bookcrossing.com/---/8507974 )

 

wingsouramwing 3 yrs ago
RE: Taube
Le mot Taube vient de l'allemand:
Le Pigeon (en allemand Die Taube).

 

wingsouramwing 3 yrs ago
Un tattersall
Je ne connaissais pas ce mot. Emile Gaboriau l'utilise dans "Le Crime d'Orcival". On peut remarquer qu'il l'orthographie avec un seul "l" au lieu de deux, et le traite comme un nom propre (qu'il était à l'origine).

p.255, Si tu veux m’en croire, nous enverrons dès demain tous tes chevaux au Tattersal où ils se vendront très bien.
Emile Gaboriau, "Le Crime d’Orcival"

tattersall /ta.tɛʁ.sal/ masculin
1. Établissement public qui a pour objet la vente aux enchères des chevaux de selle ou d’attelage, des voitures, harnais, équipages de chasse, fondé dans Paris à l’instar d’un établissement semblable à Londres. C’est une société anonyme autorisée par décret du 19 septembre 1855.
Tattersall était un groom du duc de Kingston, qui, après s’être enrichi par l’acquisition du célèbre coureur highflyer, fonda un marché aux chevaux, lequel a gardé son nom, (Forgues, "Revue des Deux Mondes", 15 janv. 1868)

 


Tout un côté du mur était occupé par un portemanteau où pendaient les plus étranges et les plus disparates défroques. La étaient accrochés des costumes appartenant à toutes les classes de la société, depuis l’habit à large revers, dernière mode, orné d’une rosette rouge, jusqu’à la blouse de laine noire du tyran de barrière.
(Emile Gaboriau, Le Crime d’Orcival)

La barrière, ici, sous-entend – la barrière de l’octroi.



Poste garni de barrières établi aux entrées des villes pour percevoir les droits d'entrée :
3. ... la Sente-Bihorel était enveloppée d'une triste brume, qui se dissipait lentement à notre départ. Alfred nous conduisait jusqu'à la barrière de l'octroi : Noël devait partir après nous et, lui, s'en aller seul à Vascœuil.
MICHELET, Journal, 1842, p. 476.
P. méton. Lieu où se trouvaient ces postes :
4. Nicolas ne pouvait voir Zéfire que le dimanche; Mlle Zoé allait la chercher ce jour-là, et l'on faisait des promenades hors barrière avec Loiseau.
NERVAL, Les Illuminés, 1852, p. 195.
Rem. Pour se soustraire à l'octroi, c.-à-d. au paiement des taxes sur les marchandises, de nombreux cabarets, fréquentés par des individus douteux, s'étaient établis aux portes de Paris, au-delà de la barrière; d'où le sens de « lieu mal famé » :
5. ... ces bouges de barrière dont quelques-uns portent pour enseigne : À la consolation...
A. DAUDET, Jack, t. 2, 1876, p. 171.
6. Une autre, à Paris, fille du trottoir, aurait fui avec un cocher ou avec un rôdeur de barrière.
MAUPASSANT, Contes et nouvelles, t. 1, Allouma, 1889, p. 1327.
7. Je me pris de querelle à cause d'une fille avec un homme de barrière excessivement dangereux : Totor. Nous échangeâmes souvent des coups de feu.
F. TRIGNOL, Pantruche, 1946, p. 33.


 

wingC-Maupinwing 3 yrs ago
Punais
adjectif qui signifie "qui sent mauvais". Rencontré dans "le collier de la reine" où Dumas parle de "trous punais"

Mais quand on pense au féminin "punaise" tout s'explique...

 

wingC-Maupinwing 2 yrs ago
Bouteroue
un mot que j'ai découvert dans "le collier rouge" de Rufin et qui se comprend aisément.
wiktionnaire : Borne mise à l'angle des bâtiments pour les préserver des frottements des véhicules qui prennent leur virage trop près.

 

wingsouramwing 2 yrs ago
Les mots
C'est ce fil que je n'arrivais pas à retrouver hier.

 

wingsouramwing 2 yrs ago
Les mots
Peau en poil:
Peau brute séparée du corps de l'animal. Une fois séparée du corps de l'animal, la peau brute est dénommée « peau en poil », quel que soit son état (BÉRARD, GOBILLIARD, Cuirs et peaux, 1947, p. 19)

Voilà ce qu'en dit le TLFI, Trésor de la langue française informatisé.
C'est le titre, orthographié avec des traits d'union toutefois, Peau-en-poil, du livre d'Alain Galan qui sortira le 7 janvier 2016.

 

wingC-Maupinwing 2 yrs ago
Erigineux
découvert en lisant "La liqueur morte" de Yannis Xanthoulis.
Mot de la famille d'airain et signifiant :
Dont la couleur est analogue à celle de la rouille du cuivre (le vert-de-gris).

 

wingsouramwing 2 yrs ago
RE: Erigineux
Je ne connaissais pas "érigineux".

 

découvert en lisant "La liqueur morte" de Yannis Xanthoulis.
Mot de la famille d'airain et signifiant :
Dont la couleur est analogue à celle de la rouille du cuivre (le vert-de-gris).

Je l'ai trouvé il y a peu je ne sais plus où, mais je l'avais oublié aussi sec. Il faudrait avoir des occasions d'utiliser tous ces mots pour se les rappeler !

 

découvert en lisant "La liqueur morte" de Yannis Xanthoulis.
Mot de la famille d'airain et signifiant :
Dont la couleur est analogue à celle de la rouille du cuivre (le vert-de-gris).

Je l'ai trouvé il y a peu je ne sais plus où, mais je l'avais oublié aussi sec. Il faudrait avoir des occasions d'utiliser tous ces mots pour se les rappeler !


Comme nous sommes après-demain en avril...
Bon, de là à utiliser érigineux dans les JE... Je pense qu'il y a mieux.

 

découvert en lisant "La liqueur morte" de Yannis Xanthoulis.
Mot de la famille d'airain et signifiant :
Dont la couleur est analogue à celle de la rouille du cuivre (le vert-de-gris).

Je l'ai trouvé il y a peu je ne sais plus où, mais je l'avais oublié aussi sec. Il faudrait avoir des occasions d'utiliser tous ces mots pour se les rappeler !


Comme nous sommes après-demain en avril...
Bon, de là à utiliser érigineux dans les JE... Je pense qu'il y a mieux.


Ça risque d'être compliqué. Plus que ce à quoi je pensais et qui pourtant...

 

"ce n'est que de la Saint-Jean à côté de..."
Je viens de la rencontrer dans un livre pour enfants du XIXe siècle : histoire d'un âne et de deux jeunes filles de J.P. Stahl (pseudonyme de Hetzel) et d'après wikisource on la retrouve dans le parler populaire des canadiens français :
https://fr.wikisource.org/---/S :
Saint Jean, n. f.

Chose sans valeur, popote. Ex. Ce n’est que de la Saint- Jean à côté de ce que je te vends.

 

Je ne connaissais pas non plus cette expression "Ce n'est que la Saint-Jean à côté de...", C-Maupin.

 

Proboscidien :adjectif : qui a une trompe
nom : mammifère ayant une trompe
https://fr.wiktionary.org/---/proboscidien
coruscant : brillant
https://fr.wiktionary.org/---/coruscant

 

Tjalk : Les tjalks sont une famille de bateaux hollandais pouvant servir aussi bien pour la navigation fluviale que la navigation maritime (wikipedia).

J'ai rencontré la phrase : " du fond du watt désolé", mais je n'ai pu trouver de définition de "watt" - autre que l'unité de puissance.

élyme des sables :c'est une plante appelée aussi seigle de mer :
https://fr.wikipedia.org/---/Leymus_arenarius

 

Tjalk : Les tjalks sont une famille de bateaux hollandais pouvant servir aussi bien pour la navigation fluviale que la navigation maritime (wikipedia).

J'ai rencontré la phrase : " du fond du watt désolé", mais je n'ai pu trouver de définition de "watt" - autre que l'unité de puissance.

élyme des sables :c'est une plante appelée aussi seigle de mer :
https://fr.wikipedia.org/---/Leymus_arenarius


Le watt ? Y aurait-il un lien avec le Waddenzee ?
https://fr.wikipedia.org/---/Mer_des_Wadden

Watten désigne l'estran.

 

ufologue

Wiktionnaire :
L’ufologie (dénommée « ovniologie » ou « ovnilogie »1 par l'Office québécois de la langue française) est une discipline qui consiste à recueillir, analyser et interpréter les données se rapportant aux phénomènes des objets volants non identifiés (ovnis), par exemple des photographies, des témoignages ou des traces au sol.
Vient de l'acronyme anglais « UFO » (pour « unidentified flying object)

 

Un mot mystérieux au premier abord...
p.141: "... là, vous avez... le boldyrian pour renforcer les accouchements..."

Un personnage décrit les plantes qu'il identifie dans la prairie russe.

Boldyrian ? J'en déduis: valériane. Le nom commun boldyrian ne paraît pas exister en français. Les traducteurs ont trébuché sur le nom du végétal sans doute.

 

On trouve du polytric:
https://fr.wiktionary.org/---/polytric

(Perce-mousse, autre appellation en français)

p.141: "... le nénuphar, le polytric, la barbe de bouc..."

En revanche, je ne sais que penser de "l'avran et le crin multicolore, contre l'impuissance". Le mot avran, je ne sais pas où les traducteurs du russe en français l'ont pêché.

On trouve encore une plante appelée "goulante"... Mais ce mot n'existe apparemment pas. Il y a quelques incertitudes autour de la traduction russe-français, visiblement: a-t-elle été effectuée trop vite ? La flore de la plaine russe du bassin de l'Oka n'est pourtant pas composée d'espèces méconnues, elle est continentale et eurasienne, assez proche de ce que nous connaissons.

 

pp. 180-181: "De même que nos paysans font du salpêtre avec du fumier, ils fabriquent du goudron, ils font des laptis en tille, ils savent tirer parti de tout et ils s'y retrouvent parce que c'est l'affaire des paysans, mais si un véritable affairiste d'un autre milieu entreprend la même chose, il se plantera."

https://fr.wikipedia.org/---/Lapti

Les laptis sont des chaussures russes paysannes en écorce d'orme ou de tilleul, ici, en tilleul.

La version russe avec des illustrations:
https://ru.wikipedia.org/---/%D0%9B%D0%B0%D0%BF%D1%82%D0%B8

 

prélart : Bâche goudronnée dont on se sert pour garantir de l’eau des marchandises, des embarcations, des voitures, etc. (wiktionnaire)

Ici les prélarts sont utilisés pour protéger les vaches dans les prés l'hiver.
Je n'ai jamais vu faire cela en France. On rentre les vaches à l'étable l'hiver.

 

wingsouramwing 1 yr ago
RE: les mots
Dans "Les Grands chemins" de Jean Giono, pp.32-33:
"Il y a aussi quelques ronds de sorcières où je vais fouiller, et j'en tire un bon petit paquet de champignons blancs."

https://fr.wikipedia.org/---/Rond_de_sorci%C3%A8re

Les ronds de sorcières désignent des groupes de champignons formant des cercles.

 

Are you sure you want to delete this item? It cannot be undone.