corner corner La Lettre de Queenie

Medium

La Lettre de Queenie
by Rachel Joyce | Literature & Fiction
Registered by wingMenelwewing of Nyon, Vaud Switzerland on 11/13/2017
Average 8 star rating by BookCrossing Members 

status (set by améthyste): available


2 journalers for this copy...

Journal Entry 1 by wingMenelwewing from Nyon, Vaud Switzerland on Monday, November 13, 2017

This book has not been rated.

Vingt ans que leurs chemins s'étaient séparés. Il a suffi d'une lettre de Queenie, lui annonçant qu'elle allait mourir, pour qu'Harold Fry décide de la retrouver.
Alors qu'il traverse à pied l'Angleterre, Queenie, de son côté, redoute les retrouvailles et se remémore tout ce qu'elle n'a pas pu lui dire, vingt ans plus tôt.
Dans une seconde lettre, elle lui raconte toute l'histoire, sans fards, d'une rencontre manquée et d'un bonheur sacrifié, et le secret qui la ronge depuis tant d'années...
 


Journal Entry 2 by wingMenelwewing at Gagnant loterie, A book for the lottery -- Controlled Releases on Saturday, November 18, 2017

This book has not been rated.

Released 9 mos ago (11/17/2017 UTC) at Gagnant loterie, A book for the lottery -- Controlled Releases

CONTROLLED RELEASE NOTES:

Pour la gagnante de la tombola de novembre! Bonne lecture! 


Journal Entry 3 by wingaméthystewing at Rémelfing, Lorraine France on Monday, November 20, 2017

This book has not been rated.

Oh super ! Un livre de ma liste de souhaits accompagné d'une jolie Carte ! La suite de "La lettre qui allait changer le destin d'Harold Fry arriva le mardi..." que j'ai adoré !
Un grand merci Menelwe pour cette future lecture :) !
C'est top cette tombola express de novembre !!! 


Journal Entry 4 by wingaméthystewing at Rémelfing, Lorraine France on Sunday, June 17, 2018

8 out of 10

Queenie écrit une longue lettre à Harold Fry où se mélange le passé (regrets, culpabilité) et le présent dans ce centre de soins palliatifs gérés par les Sœurs de St. Bernardine et quelques bénévoles.

Quelques extraits :

" Parfois, quand on est submergé par la difficulté de quelque chose, il suffit que quelqu'un se mette à sourire pour que le problème de démêle et que tout soit plus facile."

" - Vous devriez peut-être voir les choses sous un autre angle.
- Quel angle ? Je ne peux pas attendre Harold. Je suis ici pour mourir. (écrit en gras car Queenie ne peut plus parler)
Sœur Mary Inconnu était toujours penchée sur sa machine à écrire. Je voyais juste les bords amidonnés de sa cornette. C'était comme de parler à une serviette
- Excusez-moi mais vous êtes ici pour vivre jusqu'à ce que vous mouriez. C'est une différence importante."

" Mais c'est plus facile de se disputer avec une autre personne, surtout une employée, que d'y voir clair dans les sombres recoins de soi-même."

" On ne peut pas arriver où o le souhaite en s'agitant constamment, surtout si le voyage consiste uniquement à rester assis et attendre. De temps en temps il faut s'arrêter et admirer la vue, un petit nuage et un arbre derrière la fenêtre. Il faut voir ce qu'o n'a pas vu plus tôt. Et puis il faut aussi dormir."

" Les gens considèrent toujours que si quelque chose est vrai pour eux, ça doit l'être pour tout le monde. C'est une façon très étriquée de voir la vie."

" On essaie de forcer quelque chose à prendre une direction qui nous est familière, et l'on découvre que ce qu'il faut, c'est l'emmener dans une autre dimension, en quelque sorte. Pour aller de l'avant, il ne faut pas aller en avant, mais faire un pas de côté pour se retrouver dans un endroit qu'on avait jamais remarqué jusqu'alors."

"Il arrive qu'on rejette les gens qui disent la vérité non pas parce qu'ils ont tort, mais parce que cette vérité est trop insupportable à entendre." 


Are you sure you want to delete this item? It cannot be undone.