corner corner L'avenir n'est pas écrit

Medium

L'avenir n'est pas écrit
by Albert Jacquard, Axel Kahn | Science
Registered by wingsouramwing of Genève, Genève Switzerland on 6/21/2017
This book has not been rated. 

status (set by gabito79): to be read


2 journalers for this copy...

Journal Entry 1 by wingsouramwing from Genève, Genève Switzerland on Wednesday, June 21, 2017

This book has not been rated.

Débat sur l'humanité, la nature et le monde.

Dodone est un sanctuaire oraculaire grec, dédié à Zeus et à une déesse-mère vénérée sous le nom de Dioné. Prêtres et prêtresses du bosquet sacré interprétaient le bruissement des feuilles de chêne sous le vent.
Il est situé en Épire sur les pentes du mont Tomaros au sud du lac Pamvotida, à 22 km au sud de Ioannina.
Selon Hérodote, Dodone est le plus ancien oracle de Grèce.
Le mât principal du navire "Argo", le bateau qui mène les Argonautes à la recherche de la Toison d'Or, est réputé avoir été construit à partir d'un chêne du site de Dodone.

Hérodote d'Halicarnasse décrit ainsi l'oracle de Dodone:
"Les prêtresses des Dodonéens rapportent qu’il s’envola de Thèbes en Égypte deux colombes noires ; que l’une alla en Libye, et l’autre chez eux ; que celle-ci, s’étant perchée sur un chêne, articula d’une voix humaine que les destins voulaient qu’on établît en cet endroit un oracle de Zeus ; que les Dodonéens, regardant cela comme un ordre des dieux, l’exécutèrent ensuite. Ils racontent aussi que la colombe qui s’envola en Libye commanda aux Libyens d’établir l’oracle d'Ammon, qui est aussi un oracle de Zeus. Voilà ce que me dirent les prêtresses des Dodonéens, dont la plus âgée s'appelait Preuménia ; celle d'après, Timarété ; et la plus jeune, Nicandra. Leur récit était confirmé par le témoignage du reste des Dodonéens, ministres du temple." Hérodote établit donc un lien entre Dodone et l'oasis de Siwah en Egypte. Dans ce dernier sanctuaire, la tradition relate qu'Alexandre le Grand ait reçu des révélations sur son ascendance divine; la visite du Macédonien le plus connu au monde à Siwah alimente encore les fantasmes des adeptes du "paranormal" de nos jours...
C'étaient donc des prêtresses qui répondaient aux pèlerins. Homère y ajoute les Σελλοί, Selloi, des prêtres. Achille prie Zeus avant qu'Hector et Patrocle s'affrontent sous les murs de Troie: « Ζεῦ ἄνα Δωδωναῖε Πελασγικὲ τηλόθι ναίων / Δωδώνης μεδέων δυσχειμέρου, ἀμφὶ δὲ Σελλοὶ / σοὶ ναίουσ’ ὑποφῆται ἀνιπτόποδες χαμαιεῦναι », Iliade, chant XVI, 231-235,
soit: « Zeus tout-puissant, Dodonéen, dieu lointain, Pélasgique, / qui règnes sur Dodone, en ce rude pays des Selles / devins aux pieds jamais lavés, qui couchent sur le sol ! (...) »
Le fait que les prêtres évitent de se laver les pieds laisse penser qu'ils maintenaient ainsi un contact estimé magique avec le sol. Se laver les pieds les aurait à leur avis privé de l'énergie magique souterraine, chtonienne.
D'où le tabou du lavement des pieds.
La parole de Zeus parvenait aux Selloi de plusieurs façons: bruissement du vent dans les feuillages ou choc contre des chaudrons de bronze. Ou peut-être en interprétant le vol de colombes.

« τὸν δ’ ἐς Δωδώνην φάτο βήμεναι, ὄφρα θεοῖο' / ἐκ δρυὸς ὑψικόμοιο Διὸς βουλὴν ἐπακούσαι / ὅππως νοστήσει’ Ἰθάκης ἐς πίονα δῆμον ». Soit en français: « (...) il me disait qu’[Ulysse] était allé à Dodone / pour apprendre du grand Chêne la volonté de Zeus / et pour savoir comment il rentrerait dans la terre d'Ithaque (...) ». Odyssée, chant XIV, 327 ; chant XIX, 296-298.

L’archéologie n’a pas encore apporté de réponse satisfaisante sur la date de création du sanctuaire. Aucune trace d’établissement néolithique n’a pour l’instant été trouvée à Dodone. Les plus anciennes traces archéologiques d’occupation (céramique, épées et couteaux de bronze) datent de l’époque mycénienne et ne sont pas antérieures au xve siècle av. J.-C.7 Le culte de Zeus Dodonéen serait arrivé en Épire avec les Thesprotes à l’Helladique récent vers 1200 av. J.-C. Mais il existait alors déjà sur le site un culte chtonien pré-hellénique d’une déesse de l’abondance et de la fertilité liée aux racines du grand chêne.
Zeus Naïos, Zeus résidant, et Dioné Naïa, forme féminine de Zeus, étaient vénérés à Dodone.
Bien qu’excentré par rapport à la Grèce des cités, l’oracle jouit d’une grande renommée dès le vie siècle : il est régulièrement consulté par les Athéniens qui lui envoient une ambassade annuelle. Sophocle mentionne Dodone dans la tragédie "Les Trachiniennes".
La mort soudaine du roi épirote Pyrrhus en 272 av. J.-C. à Argos accélère le déclin du sanctuaire de Dodone.
L’empereur Hadrien visite l’oracle vers 132 ap. J.-C.

A quoi ressemblait le temple ?
Il n’y avait alors pas de clôture, mais le chêne était entouré d’une série de trépieds supportant des chaudrons de bronze en contact les uns avec les autres : lorsque l’on heurtait l’un d’eux, le son était réverbéré par toute la série. C’est ce bruit que les prêtres interprétaient, avec celui du vent dans les feuilles, comme manifestant la volonté de Zeus.
Au IVe siècle av. J.-C., le dispositif change. On installe une statue de Bronze figurant un jeune homme, don des habitants de Corcyre (Corfou) et cette statue tient un fouet d'où pendent trois chaînes en bronze. Le vent agitait ces chaînes contre un chaudron de bronze disposé lui aussi sur une colonne, produisant là encore un son continu, interprété par les prêtres pour répondre aux questions qui leur étaient posées.
 


Journal Entry 2 by wingsouramwing at Genève, Genève Switzerland on Friday, June 23, 2017

This book has not been rated.

Libération prochaine. 


Journal Entry 3 by wingsouramwing at Avenue de la Paix in Genève, Genève Switzerland on Saturday, June 24, 2017

This book has not been rated.

Released 6 mos ago (6/24/2017 UTC) at Avenue de la Paix in Genève, Genève Switzerland

WILD RELEASE NOTES:

Il ne t'est jamais donné de rêve sans le pouvoir de le réaliser. (Richard Bach)

Eh bien, vous avez découvert quelque chose...
Un livre abandonné exprès !
N'ayez pas d'hésitation: donnez votre avis, ou racontez votre découverte, cela nous plaît de savoir ce que deviennent les livres "libérés" ainsi.


Statue du mahatma Mohandas K. Gandhi.

 


Journal Entry 4 by gabito79 at Genève, Genève Switzerland on Sunday, June 25, 2017

This book has not been rated.

I found the book on a short vacation, while heading to the UN Headquarters. Gandhi statue was on the way, and before making a picture, I saw something on the stone pedestal. Nice gift, perfect title. Let's see what is inside. 


Are you sure you want to delete this item? It cannot be undone.