corner corner Cinéma : Vos films vus en 2018

Forum | << French - Français | Refresh | Search

corner corner

Sort Options Toggle Stats Options


Profile Image

Cinéma : Vos films vus en 2018

Bonne année cinématographique 2018. Une autre de mes passions avec la lecture :)

Complete Thread

Profile Image
Bonne année cinématographique 2018. Une autre de mes passions avec la lecture :)
Profile Image
En ce dimanche j'ai abandonné la lecture pour voir La forme de l'eau qui vient de remporter le Golden Globe du meilleur film. J'ai beaucoup aimé, et du coup j'ai revu Pacific Rim, un autre film de Guillermo del Toro dans un registre très différent (pour les nostalgiques de Goldorak). Par contre, je ne reverrai pas Le labyrinthe de Pan, superbe mais trop émouvant.
Profile Image
Le meilleur de la série et enfin Anastasia n'est plus aussi crétine que dans les deux premiers, il était temps !
Profile Image
- The Florida project / Sean Baker : des femmes seules qui vivent avec leurs enfants dans un motel près de Disneyland, la misère aux Etas-Unis
- 3 billboards outside Ebbing, Missouri / Martin Mc Donagh : super Frances McDormand
- Centaure / Aktam Arym Kubat : ce n'est pas si souvent que l'on peut voir un film kirghize (pour prolonger la lecture de "Continuer" de Laurent Mauvignier)
- Oh Lucy ! /Atsuko Hiranayagi : un film japonais plutôt original
- Jusqu'à la garde / Xavier Legrand : presque parfait mais presque j'ai eu le coeur serré tout au long du film
- Wajib / Annemarie Jacir : un père et son fils (qui vit en Italie) parcourent Nazareth pour remettre en mains propres l'invitation au mariage de leur fille/soeur, une belle découverte de Nazareth et de ses habitants, l'occasion aussi pour le père et le fils de se parler...
- Ni juge ni soumise / Jean Libon et Yves Hinant :une juge qui a une forte personnalité et un coeur bien accroché.
Profile Image
j'ai bien aimé l'ambiance année 50 et les acteurs sont parfaits, mais c'est quand même un peu long. Beaucoup de silences, de regards éloquents, de gestes lents...
Profile Image
En Bourgogne en 1808, un capitaine de hussards récemment fiancé part faire la campagne d'Autriche, et ne donne plus de nouvelles.
Jean Dujardin et Mélanie Laurent livrent un beau duo/duel, se cherchant tout le long du film. Se trouveront-ils ? Très bon film, enlevé, gai, malin, bien écrit.
Pour le plaisir : la scène d'ouverture est un hommage à celle des "Liaisons dangereuses", de Stephen Frears, avec les inoubliables Glenn Close, Michelle Pfeiffer et John Malkovich : mêmes plans, même ordre.
Profile Image
En Bourgogne en 1808, un capitaine de hussards récemment fiancé part faire la campagne d'Autriche, et ne donne plus de nouvelles.
Jean Dujardin et Mélanie Laurent livrent un beau duo/duel, se cherchant tout le long du film. Se trouveront-ils ? Très bon film, enlevé, gai, malin, bien écrit.
Pour le plaisir : la scène d'ouverture est un hommage à celle des "Liaisons dangereuses", de Stephen Frears, avec les inoubliables Glenn Close, Michelle Pfeiffer et John Malkovich : mêmes plans, même ordre.

Grâce à ton commentaire je suis allée le voir!
Profile Image
En Bourgogne en 1808, un capitaine de hussards récemment fiancé part faire la campagne d'Autriche, et ne donne plus de nouvelles.
Jean Dujardin et Mélanie Laurent livrent un beau duo/duel, se cherchant tout le long du film. Se trouveront-ils ? Très bon film, enlevé, gai, malin, bien écrit.
Pour le plaisir : la scène d'ouverture est un hommage à celle des "Liaisons dangereuses", de Stephen Frears, avec les inoubliables Glenn Close, Michelle Pfeiffer et John Malkovich : mêmes plans, même ordre.

Grâce à ton commentaire je suis allée le voir!


C'est l'affiche qui m'a rebutée.
Profile Image
En Bourgogne en 1808, un capitaine de hussards récemment fiancé part faire la campagne d'Autriche, et ne donne plus de nouvelles.
Jean Dujardin et Mélanie Laurent livrent un beau duo/duel, se cherchant tout le long du film. Se trouveront-ils ? Très bon film, enlevé, gai, malin, bien écrit.
Pour le plaisir : la scène d'ouverture est un hommage à celle des "Liaisons dangereuses", de Stephen Frears, avec les inoubliables Glenn Close, Michelle Pfeiffer et John Malkovich : mêmes plans, même ordre.

Grâce à ton commentaire je suis allée le voir!


C'est l'affiche qui m'a rebutée.

Pas eu le temps de voir l affiche...Je devais patienter avant de récupérer ma voiture et j ai opté pour ce film sur la foi du commentaire..Bien joué mais ça ne m a pas passionnée
Profile Image
Le film géorgien "My Happy Family " de Nana Ekvtimishvili et Simon Groß a remporté l’Olivier d’Or, le prix de la photographie ainsi que le FIPRESCI du 18ème Festival du Cinéma Européen de Lecce en Italie.

Il raconte l’histoire d’une famille géorgienne ordinaire où trois générations cohabitent sous le même toit. Dans cette société patriarcale, la mère, Manama interprétée par l’actrice Ia Shugliashvili, décide de quitter soudainement sa famille et de vivre seule.

Ce long métrage s’est construit autour de la participation du directeur de la photographie roumain Tudor Vladimir Pandaru (présent pour le film Baccalauréat) et de la collaboration de plusieurs productions : géorgienne (Polare), allemande (Augenschein) et française (Arizona Films).

A noter que My Happy Family est le premier film géorgien avec des droits de distribution internationaux acquis par Netflix, ce qui signifie que le film pourra être accessible dans 130 pays.

Un très trèsbon film avec des personnages forts.

Trailer :

https://youtu.be/6Y0Re0NlIAE
Profile Image
Oui, je l'ai vu cet été je crois, et j'ai beaucoup aimé.
Profile Image
Original, drôle, poétique. Tout simplement magique !
Profile Image
Totalement d'accord.
Profile Image
Un film coloré et drôle qui déborde ďémotion et très engagé socialement.
Toute la misère américaine de façon très réaliste.
Profile Image
Je l'ai bien aimé aussi, c'était mon premier film de l'année.
Profile Image
je vais chercher mon agenda et je reviens :)
Profile Image
mon premier film de l'année.
Un film très émouvant sur le choix de leur fin de vie que va faire un couple qui s'aime profondément depuis tant d'année. Vraiment magnifique.
Profile Image
Une histoire improbable mais très bien joué. J'ai ri et bien aimé :)
Profile Image

In The Fade

Diane Kruger y est absolument prodigieuse. Comment faire face quand des proches meurent d'un attentat à la bombe.
Profile Image
le réalisateur Tarik Saleh dénonce une société égyptienne faisandée, gangrénée par la corruption à tous les niveaux.
C'est un très bon polar !
Profile Image

La douleur

L'insoutenable attente pendant la seconde guerre mondiale, de Marguerite Duras dons le mari vient de se faire arrêter et déporter. Une très belle interprétation de la part de Mélanie Thierry.
Profile Image
Un film qui ne m'aura ps permis de me changer les idées...ces histoires terribles de garde d'enfants, de parents qui se déchirent etc c'est mon quotidien, mon travail.
C'est un très bon film, très réaliste et Léa Drucker y est bouleversante.
Profile Image
Il aura au moins eu le mérite de me faire rire, de me permettre de me détendre car les derniers films que je suis allée voir en ce début d’année étaient tout de même pour la plus part assez rudes!
Profile Image
Vraiment étonnant. Un sujet assez délicat qui je trouve a été très bien traité. J'ai vraiment beaucoup apprécié.
Profile Image
Charlotte Gainsbourg est époustouflante.
Profile Image
Charlotte Gainsbourg est époustouflante.

Oui je suis entièrement d'accord avec toi :)
Profile Image
Une femme fantastique (Una mujer fantástica) est un film dramatique chilien écrit et réalisé par Sebastián Lelio et sorti en 2017.

Il est présenté en sélection officielle à la Berlinale 2017 où il remporte l'Ours d'argent du meilleur scénario et le Teddy Award du meilleur film.

Marina, une jeune serveuse transgenre qui aspire à devenir chanteuse, développe une relation amoureuse avec Orlando, le propriétaire d'une imprimerie de 20 ans plus âgé qu'elle. Tous deux planifient leur avenir ensemble, mais Orlando meurt soudainement. Marina se voit contrainte d'affronter la famille d'Orlando et de se battre afin de prouver qu'elle est une femme forte, honnête et fantastique.


Profile Image
J'ai passé un bon moment malgré une dernière scène de bataille un peu longue.
Profile Image
J'ai le droit de dire que je suis allée voir "Ferdinand" et j'ai beaucoup pensé à la chanson de Cabrel :)
Ma fille a beaucoup aimé mais il a fallu que je lui explique ce qu'est une corrida.
Profile Image
J'ai le droit de dire que je suis allée voir "Ferdinand" et j'ai beaucoup pensé à la chanson de Cabrel :)
Ma fille a beaucoup aimé mais il a fallu que je lui explique ce qu'est une corrida.

Moi aussi je suis allée le voir avec mon ptibou mais
Profile Image
J'ai le droit de dire que je suis allée voir "Ferdinand" et j'ai beaucoup pensé à la chanson de Cabrel :)
Ma fille a beaucoup aimé mais il a fallu que je lui explique ce qu'est une corrida.

Mon mari et notre pitchoune ont été le voir et l'ont beaucoup apprécié aussi.
Profile Image
Avec la merveilleuse Merryl Streep , Première femme directrice de la publication d’un grand journal américain, le Washington Post. Et Tom Hanks que j'ai été ravie de revoir dans un film.
Ambiance des années 70 ! j'ai beaucoup aimé.
Profile Image
J'ai beaucoup aimé, c'est le combat d'une mère qui a perdu sa fille un an auparavant dans un crime odieux pour que la police locale s'active à retrouver le coupable.
Ça dépeint bien les États-Unis profondes...
Profile Image
Oui. J'ai un peu peur qu'il y ait ici un genre de tribunal intellectuel et que certains n'osent pas parler des films qu'ils jugent légers.
Profile Image
Oui. J'ai un peu peur qu'il y ait ici un genre de tribunal intellectuel et que certains n'osent pas parler des films qu'ils jugent légers.
:) Pas de problème, j'assume pleinement le fait que je ne vais au cinéma qu'avec mes filles de 6 et 9 ans !! Elles ont également adoré le film "Coco" qui est effectivement très beau.
Profile Image
Oui. J'ai un peu peur qu'il y ait ici un genre de tribunal intellectuel et que certains n'osent pas parler des films qu'ils jugent légers.
:) Pas de problème, j'assume pleinement le fait que je ne vais au cinéma qu'avec mes filles de 6 et 9 ans !! Elles ont également adoré le film "Coco" qui est effectivement très beau.

j'ai 58 ans et je continue à adorer les dessins animés que je vais voir même toute seule. Le dernier en date est " Mary et la fleur de la sorcière " , un charmant film d'animation japonais, à mi-chemin entre Alice au pays des merveilles et Harry Potter.i
Profile Image
de et avec Franck Dubosc.
Décevant.
Sur la foi de critiques étonnamment positives, je m'attendais à du fin comme Intouchables.
C'est gentil, animé de bonnes intentions, mais plat et sans flamme.
Profile Image
Très bonne satire sociale des Etats Unis, c'est glaçant et poignant à la fois.
Profile Image
De et avec Dany Boon : très drôle, même si j'ai trouvé le début un peu long.
Profile Image
Je me souviens avoir voulu le voir à sa sortie mais je n'ai pas pu. Je suis contente d'avoir pu l'emprunter à ma médiathèque car j'ai vraiment apprécié l'histoire et les jeux de rôle des différents acteurs.
J'ai été touchée par la démarche extrême de ce père car elle était honnête et bienveillante vis-à-vis de ses enfants.
Profile Image
Je me souviens avoir voulu le voir à sa sortie mais je n'ai pas pu. Je suis contente d'avoir pu l'emprunter à ma médiathèque car j'ai vraiment apprécié l'histoire et les jeux de rôle des différents acteurs.
J'ai été touchée par la démarche extrême de ce père car elle était honnête et bienveillante vis-à-vis de ses enfants.


J'ai adoré ce film, la démarche de ce père questionne notre rapport à la parentalité, que sommes nous prêts à faire comme sacrifice pour transmettre nos valeurs à nos enfants.
Profile Image
Je me souviens avoir voulu le voir à sa sortie mais je n'ai pas pu. Je suis contente d'avoir pu l'emprunter à ma médiathèque car j'ai vraiment apprécié l'histoire et les jeux de rôle des différents acteurs.
J'ai été touchée par la démarche extrême de ce père car elle était honnête et bienveillante vis-à-vis de ses enfants.


J'ai adoré ce film, la démarche de ce père questionne notre rapport à la parentalité, que sommes nous prêts à faire comme sacrifice pour transmettre nos valeurs à nos enfants.

+1
Son investissement dans l'éducation de ses enfants est en effet remarquable. J'ai apprécié son approche intellectuelle lorsqu'il demandait leur avis. Le seul point négatif : cette obsession de la viande pour nourriture ;)
Profile Image
Dans mon cinéma associatif en présence du réalisateur. Son premier long métrage.
Sortie Nationale le 28 Mars.
- Histoires parallèles d'Hervé et Foued travaillant pour la même société. L'usine d'Hervé à Wimereux est délocalisée, Foued en Tunisie pense y trouver un salaire décent.

Profile Image
Un agréable moment estival en cette fin d'hiver.
Profile Image
J'ai beaucoup aimé ce film poétique et touchant à la fois, avec une mention spéciale pour la fin !
Profile Image
J'ai beaucoup aimé ce film poétique et touchant à la fois, avec une mention spéciale pour la fin !


Moi aussi 💜💛💚!
Profile Image
Une mère et ses quatre enfants fuient l'Angleterre et un mari et père violent pour se réfugier en Amérique dans la maison qui, enfant, était celle
de la mère. Malade, celle-ci meurt : auparavant elle fait promettre à son fils aîné, âgé de 20 ans, de rester cacher dans la maison jusque ses 21 ans sinon les autorités lui retirent ses frères et soeurs. Six mois après, le père les retrouve... J'ai été agréablement surprise : l'affiche pourrait faire penser à un film d'horreur, mais pas du tout !
Profile Image
J'ai enfin pu voir l'adaptation du roman de Lemaître par Dupontel et comme toujours avec ce dernier, je n'ai pas été déçue. Quelle fidélité vis-à-vis de l'histoire, sauf un point mais qui raisonne mieux pour moi. Quelle énergie aussi : on sent tout le travail qu'a nécessité ce magnifique film. Je viens de voir que Dupontel a reçu le césar du meilleur réalisateur, c'est amplement mérité :)
Profile Image
Très beau film, fidèle au roman de Jean-Christophe Ruffin que j'avais lu il y'a quelques années : l'action se passe après la 1ère guerre mondiale, en 1919, dans un petit village du Cher. Un homme en prison, un chien qui aboie nuit et jour sur la place, devant celle-ci. A un juge venu l'interroger, l'homme raconte se qui l'a amené là. Les acteurs, François Cluzet et Nicolas Duvauchel sont excellents.
Profile Image
tout d'abord Eva que je ne conseille pas forcément et l'actrice n'est pas au meilleure de son interprétation....
Du coup je pensais "me rattraper" avec Madame Hide! mais alors là c'est de loin le film le plus nul que j'ai vu depuis longtemps....
Je ne comprend pas ni l'histoire, ni le sens ni le message et encore moins pourquoi cette actrice a accepter de jouer dans ce film et surtout de se laisser diriger de cette manière aussi affligeante (de même pour les autres acteurs de ce film) :(
Profile Image
un film que j'ai vraiment beaucoup aimé :)

Are you sure you want to delete this item? It cannot be undone.