corner corner [JEU permanent] Histoire de titres

Forum | << French - Français | Refresh | Search

corner corner

Sort Options Toggle Stats Options


Profile Image

[JEU permanent] Histoire de titres

Vous avez certainement remarqué que nous avons maintenant six livres affichés sur notre page de profil!

Alors, juste pour s'amuser un peu, je vous propose un petit jeu - permanent, car ces livres changent en permanence aussi. J'ai piqué cette idée sur le chit-chat

Faire une petite histoire avec ces titres!

J'ai actuellement:
Quand vous serez en France
La chambre des dames
Nora
Non coupable
Le secret
Romance viennoise

Nora, quand vous serez en France dans la chambre des dames, le secret de votre romance viennoise est bien gardé, et vous êtes non coupable!

Et vous?

Voici la page Wiki, avec tout les autrices/auteurs regroupés
http://www.wikibookcrossing-fr.eu/---/histoire_de_titres


Complete Thread

  1 2 3 4 Next 

Profile Image
Vous avez certainement remarqué que nous avons maintenant six livres affichés sur notre page de profil!

Alors, juste pour s'amuser un peu, je vous propose un petit jeu - permanent, car ces livres changent en permanence aussi. J'ai piqué cette idée sur le chit-chat

Faire une petite histoire avec ces titres!

J'ai actuellement:
Quand vous serez en France
La chambre des dames
Nora
Non coupable
Le secret
Romance viennoise

Nora, quand vous serez en France dans la chambre des dames, le secret de votre romance viennoise est bien gardé, et vous êtes non coupable!

Et vous?

Voici la page Wiki, avec tout les autrices/auteurs regroupés
http://www.wikibookcrossing-fr.eu/---/histoire_de_titres


Profile Image
Mes titres :
Le trésor de la guerre d'Espagne
Les groseilles de Novembre
Après toi
Avant toi
Moi, la fille qui plongeait dans le cœur du monde
A travers les champs bleus

Voilà ce que cela donne :
A travers les champs bleus, Moi, la fille qui plongeait dans le cœur du monde, avant toi c'était le trésor de la guerre d'Espagne et après toi, se sont les groseilles de Novembre.
Profile Image
Mes titres :
Le trésor de la guerre d'Espagne
Les groseilles de Novembre
Après toi
Avant toi
Moi, la fille qui plongeait dans le cœur du monde
A travers les champs bleus

Voilà ce que cela donne :
A travers les champs bleus, Moi, la fille qui plongeait dans le cœur du monde, avant toi c'était le trésor de la guerre d'Espagne et après toi, se sont les groseilles de Novembre.

Excellent Améthyste!
Profile Image
On peut broder un petit peu autour des titres ?
Profile Image
On peut broder un petit peu autour des titres ?

Oui bien sûr!
Profile Image
L'île des fous émerge-t-elle de la mer aux couleurs changeantes à l'orient du monde ? C'est ce que déclarent les hommes-salmonelle de la planète porno. Comment le sauraient-ils ? Peut-être ont-ils navigué jusqu'à cette île, "szelek szárnyán", le vent en poupe, comme on dit en Hongrie.
Profile Image
KAFKA SUR LE RIVAGE, n'est qu'UN HOMME A DISTANCE, tout comme LE MEC DE LA TOMBE D'A COTE, alors que moi PASSAGERE DU SILENCE, JAMAIS SANS MA FILLE, vogue vers les SANDS OF SAVARASTI.
Profile Image

mes titres

remettre en main propre
rallye en famille
le message rouge
coup de feu dans la nuit
apprivoiser le dernier souffle
par dela le bien et le mal

ca donne : je faisais un rallye en famille lorsque j'entendis un coup de feu dans la nuit , j'ai du alors remettre en main propre le message rouge par dela le bien et le mal disant d'apprivoiser le dernier souffle

hihihi j'aime bien ce jeu ^^
Profile Image
remettre en main propre
rallye en famille
le message rouge
coup de feu dans la nuit
apprivoiser le dernier souffle
par dela le bien et le mal

ca donne : je faisais un rallye en famille lorsque j'entendis un coup de feu dans la nuit , j'ai du alors remettre en main propre le message rouge par dela le bien et le mal disant d'apprivoiser le dernier souffle

hihihi j'aime bien ce jeu ^^

j'adore ton texte baboul!


Profile Image

Mes titres

L'ACCOMPAGNATRICE
BOB DYLAN
ΣΙΓΑ ΜΗΝ ΤΑ ΒΑΨΩ ΜΑΥΡΑ (SOS Lubiette pour la traduction ! )
ΗΜΕΡΟΛΟΓΙΟ ΕΡΩΤΕΥΜΕΝΩΝ ( JOURNAL AMOUREUX )
COMPLETEMENT CRAME
BEAUVOIR IN LOVE

Et voila :
Je voyageais aux Etas-Unis comme ACCOMPAGNATRICE de Simone BEAUVOIR IN LOVE qui desirait raconter son amour dans un JOURNAL AMOUREUX quand j'ai rencontre BOB DYLAN et JE SUIS COMPLETEMENT CRAME (e) !!! Alors je suis partie avec lui , ΣΙΓΑ ΜΗΝ ΤΑ ΒΑΨΩ ΜΑΥΡΑ !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Profile Image

ΣΙΓΑ ΜΗΝ ΤΑ ΒΑΨΩ ΜΑΥΡΑ (SOS Lubiette pour la traduction ! )

Ah , c'est intraduisible ! Disons que le sens général pourrait être rendu par "on va pas pleurer" :)
Profile Image
JE SUIS PILGRIM, et serais-je encore étranglée DANS LA MAIN DU DIABLE que je ne craindrais ni LE BAISER DU DRAGON ni ONCLE PETROS ET LA CONJECTURE DE GOLDBACH. LE ROMAN DE LA MOMIE est mon guide, et POUR TOUT L'OR DU BRÉSIL jamais on ne m'empêchera de lire.
Profile Image
JE SUIS PILGRIM, et serais-je encore étranglée DANS LA MAIN DU DIABLE que je ne craindrais ni LE BAISER DU DRAGON ni ONCLE PETROS ET LA CONJECTURE DE GOLDBACH. LE ROMAN DE LA MOMIE est mon guide, et POUR TOUT L'OR DU BRÉSIL jamais on ne m'empêchera de lire.

Bonjour le parcours si tu es guidée par la momie...
Je suis plié de rire Indy, trop fort!

Profile Image
J'adore !!!
Bravo Souram, Lubiette, Baboul et Indy !!!
Profile Image
Reue (Regret)
Agnes
SH MeetUp Book (Carnet des MU de BC dans Schleswig-Holstein)
Die Ferne ist nah genug (Le lointain est assez proche)
Ostseefluch (La malédiction de la mer baltique)
Le liseur de 6h27

Peu m'importe LA MALÉDICTION DE LA MER BALTIQUE, se dit AGNES en écoutant dans le train LE LISEUR DU 6H27, je trouve que LE LOINTAIN EST ASSEZ PROCHE. Elle regarde dans le SH MEETUP BOOK, où a lieu la prochaine rencontre Bookrossing dans cette région, s'y rend, et n'a ensuite aucun, mais alors vraiment aucun REGRET.
Profile Image
avec toutes vos histoires!

Bravo!

Profile Image
avec toutes vos histoires!
Bravo!
C'est vraiment rigolo! Merci de nous l'avoir proposé ce jeu, Krissa.
Aurais-tu aussi envie de le proposer dans le forum en allemand?
Profile Image
Oubliant LES JOURS SOMBRES, LA FILLE DE BROOKLYN salua LA CUISINIERE, quitta LE RESTAURANT DE L' AMOUR RETROUVE, passa devant LE STUDIO DE L' INUTILITE et rejoignit MA DOLTO.
Profile Image
ayant utilisé "remettre en main propre" je n'utiliserai que les 5 titres de livres libérés ce soir
Satanas 1, Satanas 2, le renard qui chasse, l'homme qui fait chanter les astres, et vengeance

ca donne : le renard qui chasse revait de vengeance et cria Satanas ! Satanas! à l'homme qui fait chanter les astres

hihhihihi
Profile Image
ayant utilisé "remettre en main propre" je n'utiliserai que les 5 titres de livres libérés ce soir
Satanas 1, Satanas 2, le renard qui chasse, l'homme qui fait chanter les astres, et vengeance

ca donne : le renard qui chasse revait de vengeance et cria Satanas ! Satanas! à l'homme qui fait chanter les astres

hihhihihi

Fou rire le matin - ça fait du bien
Profile Image
Les rafales, la dépression centrée sur l'Islande aggravaient les intempéries. L'espèce de TERREUR EN MER DU NORD suscitée par la tempête maintenait l'anxiété des passagers du bateau à un niveau élevé. Parmi les infortunés voyageurs maritimes, un homme surnommé "le bey des menteurs" se mit à sortir des clous d'une petite boîte qu'il gardait dans une poche de sa veste. Il commença à sucer nerveusement l'un des clous ! "Alors, tu veux que je te surnomme MANGECLOUS ?" ironisa un autre passager, son demi-frère.
Non loin de là, une femme qui ressemblait trait pour trait aux portraits connus de LOLA MONTES relisait compulsivement des BALLADES, en hongrois, du poète Janos Arany, comme pour y trouver une prédiction météo favorable.
La tempête fit tanguer le bateau, dont le nom était, je crois bien, BOLDOG MARGIT.
Certains passagers moins craintifs - ou plus candides - prenaient des "selfies" parmi les embruns, comme des touristes aux chutes du Rhin. Des années plus tard, qu'allait-il demeurer de ces autoportraits instantanés ? Pas grand-chose. Pas même des SECRETS DE VIEILLES PHOTOS.
Profile Image
Les rafales, la dépression centrée sur l'Islande aggravaient les intempéries. L'espèce de TERREUR EN MER DU NORD suscitée par la tempête maintenait l'anxiété des passagers du bateau à un niveau élevé. Parmi les infortunés voyageurs maritimes, un homme surnommé "le bey des menteurs" se mit à sortir des clous d'une petite boîte qu'il gardait dans une poche de sa veste. Il commença à sucer nerveusement l'un des clous ! "Alors, tu veux que je te surnomme MANGECLOUS ?" ironisa un autre passager, son demi-frère.
Non loin de là, une femme qui ressemblait trait pour trait aux portraits connus de LOLA MONTES relisait compulsivement des BALLADES, en hongrois, du poète Janos Arany, comme pour y trouver une prédiction météo favorable.
La tempête fit tanguer le bateau, dont le nom était, je crois bien, BOLDOG MARGIT.
Certains passagers moins craintifs - ou plus candides - prenaient des "selfies" parmi les embruns, comme des touristes aux chutes du Rhin. Des années plus tard, qu'allait-il demeurer de ces autoportraits instantanés ? Pas grand-chose. Pas même des SECRETS DE VIEILLES PHOTOS.

Oui, très belle histoire Souram - j'adore le MANGECLOUS

Profile Image

@souram

J'aime bien ton paragraphe souram, une histoire complète bien construite à partir des titres !
Profile Image
super idée de jeu, krissa!!

ma participation:
Je l’aimais, ce chevalier inexistant. Alors pour que tu ne te perdes pas dans le quartier, j’ai pris ces quelques notes d’un souterrain. Tu n’as pas croisé un crocodile sur un banc de sable mais, à la place, les cronopes et fameux.
Profile Image
Alper Kamu, 5 ans, détective - Marthe et Mathilde - Killerfrosch (Tueuer de grenouille) - Wie der Fußball in die Welt kam ( Comment est venu le football au monde) - Brauner Morgen (Matin brun) - Reue (Regret)

En ce MATIN BRUN, ALPER, KAMU, 5 ANS, DÉTECTIVE, qui vient enfin de découvrir qui est LE TUEUR DE GRENOUILLE, se demande COMMENT EST VENU LE FOOT AU MONDE. Il se renseigne auprès de MARTHE ET MATHILDE, mais elles n'ont jamais fait de sport dans leur jeunesse ces deux gentilles dames. Quel REGRET !
Profile Image
Alper Kamu, 5 ans, détective - Marthe et Mathilde - Killerfrosch (Tueuer de grenouille) - Wie der Fußball in die Welt kam ( Comment est venu le football au monde) - Brauner Morgen (Matin brun) - Reue (Regret)

En ce MATIN BRUN, ALPER, KAMU, 5 ANS, DÉTECTIVE, qui vient enfin de découvrir qui est LE TUEUR DE GRENOUILLE, se demande COMMENT EST VENU LE FOOT AU MONDE. Il se renseigne auprès de MARTHE ET MATHILDE, mais elle n'ont jamais fait de sport dans leur jeunesse ces deux gentilles dames. Quel REGRET !

☺☺☺
Profile Image
Quelle bonne idée ce jeu. Je me lance...

1) Le voleur d'ombre
2) la femme au miroir
3) les écureuils de central park sont tristes le lundi
4) l'homme du lac
5) une seconde vie
6) la bookbox de bookinette.

A New York, Les écureuils de central park sont tristes le lundi car la femme au miroir a reçu la visite du voleur d'ombre qui lui a aussi emporté la bookbox de bookinette. Tout près, L'homme du lac, lui, s'est offert une seconde vie...
Profile Image
Quelle bonne idée ce jeu. Je me lance...

1) Le voleur d'ombre
2) la femme au miroir
3) les écureuils de central park sont tristes le lundi
4) l'homme du lac
5) une seconde vie
6) la bookbox de bookinette.

A New York, Les écureuils de central park sont tristes le lundi car la femme au miroir a reçu la visite du voleur d'ombre qui lui a aussi emporté la bookbox de bookinette. Tout près, L'homme du lac, lui, s'est offert une seconde vie...

Mince alors, comment faire pour retrouver la bookbox???
☺☺☺
Profile Image
L'INCONNUE DU BAR s'écria : YERUDELGGER, YERUDELGGER! VOUS ETES FOU D'AVALER CA! De la COCAÏNE ET TRALALA... Bien sûr vous verrez TOUTE LA LUMIERE QUE NOUS NE POUVONS VOIR . Mais ensuite???
Profile Image
L'INCONNUE DU BAR s'écria : YERUDELGGER, YERUDELGGER! VOUS ETES FOU D'AVALER CA! De la COCAÏNE ET TRALALA... Bien sûr vous verrez TOUTE LA LUMIERE QUE NOUS NE POUVONS VOIR . Mais ensuite???
Super!
Profile Image
L'INCONNUE DU BAR s'écria : YERUDELGGER, YERUDELGGER! VOUS ETES FOU D'AVALER CA! De la COCAÏNE ET TRALALA... Bien sûr vous verrez TOUTE LA LUMIERE QUE NOUS NE POUVONS VOIR . Mais ensuite???

Tu me fais éclater de rire !
Profile Image
L'INCONNUE DU BAR s'écria : YERUDELGGER, YERUDELGGER! VOUS ETES FOU D'AVALER CA! De la COCAÏNE ET TRALALA... Bien sûr vous verrez TOUTE LA LUMIERE QUE NOUS NE POUVONS VOIR . Mais ensuite???

Tu me fais éclater de rire !

+1 Quelle créativité ! :o)
Profile Image
L'INCONNUE DU BAR s'écria : YERUDELGGER, YERUDELGGER! VOUS ETES FOU D'AVALER CA! De la COCAÏNE ET TRALALA... Bien sûr vous verrez TOUTE LA LUMIERE QUE NOUS NE POUVONS VOIR . Mais ensuite???


Bravo, jemlire et Mariesg.
"Bien sûr vous verrez toute la lumière que nous ne pouvons voir", j'aimerais bien.
Profile Image
Sympa
Je fais le point et je reviens
Le secret
Les chevaux célestes
Les îles immortelles
A toute épreuve
À quelques secondes près
L'analphabète qui savait compter
Bon je carbure dès que j aurai moins mal à la tête
Profile Image
"Non, précisa la scribe, jamais L'ENFANT DE LA HAUTE MER n'a grandi A L'OMBRE DU CAUDILLO... "
LA SCRIBE, en prononçant ces mots, fit se retourner des touristes dans le hall de l'HOTEL BRASILIA où nous nous étions donné rendez-vous pour bavarder.
Ce que je ne savais pas (je ne l'appris que fortuitement, de la bouche d'un voisin qui me parlerait trois ans plus tard de LA SCRIBE tout en tenant à la main un exemplaire du roman THE NIGHTINGALE LEGACY) c'est que LA SCRIBE, lors de notre rencontre, avait emporté dans ses bagages THE NINE TAILORS de Dorothy L. Sayers. Quant à l'autre, que faisait-il avec THE NIGHTINGALE LEGACY ? "Je le rends à ma tante qui me l'a prêté", tels furent ses paroles...
Profile Image
PAPASKI, d’un coup de CHAPEAU VOLANT, éteint une ALLUMETTE, tandis que, sur le TROPIQUE DU PERVERS, LES VIOLONS DU ROI jouent pour UNE FILLE QUI DANSE.
Profile Image

5 titres

non coupable, sans un adieu, petits papiers meurtris, poetique du morcelement, Fièvre

ca donne : la fievre au corps je decouvre le verdict : non coupable, alors à la sortie du tribunal elle s'en va, soulagée, sans un adieu. je me retrouve chez moi plus tard, face à tous ces petits papiers meurtris, et il ne me reste que la poetique du morcelement, pour me raccrocher à la vie
Profile Image

6

l'inspecteur Dickins prend sa retraite ; les 1001 nuits ; cache-tampon ;
le vieux gentleman ; un brin d'apocalypse ; impasse

ca donne

Je lisais les 1001 nuits dans mon café favori, le cache-tampon, quand je vis les gros titres d'un journal que mon voisin , le vieux gentleman, etait en train de lire : " l'inspecteur Dickins prend sa retraite "
Il me vint à l'esprit que sa decision declencherait un brin d'apocalypse et mettrait ses collegues dans l'impasse..
Profile Image
.
Profile Image
L'un des FABRICANTS D'ARMES n'était plus exactement de PREMIERE JEUNESSE. Il s'était lancé, il y a longtemps, A LA POURSUITE DES SLANS. Cela le tentait depuis des années, depuis son ENFANCE/ADOLESCENCE/JEUNESSE ? On ne sait plus très bien... La tentation remontait sans doute à une époque où il ignorait tout de Dorothy L. Sayers et de son roman THE NINE TAILORS. (Il ne le lirait que bien plus tard.) Courir après les Slans le mènerait - en partie malgré lui - à L'ÎLE DU POINT NEMO, mais à ce stade des opérations, il ne le savait pas encore.
Profile Image
A quelques secondes près, l'analphabète qui savait compter m'aurait livré le secret pour capturer les chevaux célestes et me rendre dans les îles immortelles pour y passer les années douces qu'elle et lui m'avaient fait miroiter
OUF! Le mal de tête m'a enfin quittée
Profile Image
J'aime beaucoup lire ce fil. Bravo pour l'inventivité de chacun-e.
Profile Image
J'aime beaucoup lire ce fil. Bravo pour l'inventivité de chacun-e.
Merci :o)
Et elle vient quand ton histoire, Ydam???
Essaie, tu verras, c'est bien agréable...
Profile Image
J'aime beaucoup lire ce fil. Bravo pour l'inventivité de chacun-e.
Merci :o)
Et elle vient quand ton histoire, Ydam???
Essaie, tu verras, c'est bien agréable...

La première est plus au début du fil. Les suivantes viendront selon l'inspiration.
Profile Image
La première est plus au début du fil. Les suivantes viendront selon l'inspiration.
Oui c'est vrai, Ydam, tu as déjà été créative :o)))
Et tu as raison, il est bien agréable à suivre ce fil de discussion.
Merci Krissa !
Profile Image
Les gros titres des quotidiens annonçaient: « LA BARONNE MEURT A CINQ HEURES ».

Dans la lettre de LA COMMANDE (DER AUFTRAG) que le tueur à gages a reçu, le commanditaire avait noté aussi que QUAND VOUS SERREZ EN FRANCE soyez prudent et ne laissez que des TRACES INVISIBLES (UNSICHTBARE SPUREN) car la POLICE n'est que A QUELQUES SECONDES PRES

Profile Image
Alors que je venais tout juste d'ouvrir la porte, mon fils me dit:
- MAMAN, JE T'ATTENDAIS. Je voulais te proposer de te confier LES SECRETS DE CASTELCERF contre LE LIVRE DE RECETTES MILKA . Qu'en penses-tu ?
Je pris le temps de réfléchir, confortablement installée sur LE CANAPE ROUGE.
Que me fallait-il faire ? Je l'avais déjà promis à L'HOMME NOIR de LA SECTE MAUDITE. Il devait passer le prendre en fin de soirée ...
Profile Image
Alors que je venais tout juste d'ouvrir la porte, mon fils me dit:
- MAMAN, JE T'ATTENDAIS. Je voulais te proposer de te confier LES SECRETS DE CASTELCERF contre LE LIVRE DE RECETTES MILKA . Qu'en penses-tu ?
Je pris le temps de réfléchir, confortablement installée sur LE CANAPE ROUGE.
Que me fallait-il faire ? Je l'avais déjà promis à L'HOMME NOIR de LA SECTE MAUDITE. Il devait passer le prendre en fin de soirée ...

...et nous attendons la suite avec impatience!
Profile Image
La CHRONIQUE DE LA RUE SAINT-OURS n'annonça pas LE RETOUR DE BOUDDHA. Pas davantage que les NINE TAILORS, ainsi appelle-t-on les cloches qui sonnent la mort d'un homme, entre autres, ne permit de deviner l'imminence d'une MISSION IMPOSSIBLE EN SOMALIE. Ce ne furent donc ni les cloches ni l'écrivain Georges Haldas qui me poussèrent à m'intéresser AU BOUT DU MONDE, là-bas où les rivières ROULENT LEURS EAUX A CONTRETEMPS.
Profile Image
J'aime beaucoup lire vos textes!

Voici ma contribution pour alimenter ce fil:

La petite femelle restait plongée dans son intérieur nuit. Peut-être en attendant Bojangles? Ou Jan Karski? Quelqu'un qui viendrait rompre sa solitude, que seul le rêve de ma mère troublait de temps à autre.

Avec: La petite femelle; Intérieur nuit; En attendant Bojangles; Jan Karski; Someone (quelqu'un); Der Traum meiner Mutter (le rêve de ma mère)
Profile Image

6

tu me trouveras au bout du monde / hotel Brasilia/mort d'un editeur/mort sans temoin/Mr Pendleburry prestidigitateur/le sourire des femmes

ca donne : Apres le spectacle de Mr Pendleburry, prestidigitateur, je suis rentree chez moi où j'ai commencé à lire les journaux. Gros titre " mort d'un editeur", une mort sans témoin d'apres les policiers.
Puis une autre rubrique, psycho celle-ci " comment provoquer le sourire des femmes ?" j'ai la reponse sans lire l'article : realiser ses reves!
Alors je décide de suivre le mien. Je laisse un mot sur la table apres avoir fait ma valise ; "Chéri, Tu me trouveras au bout du monde, à l'hotel Brasilia, je t'aime"

Profile Image

RE: 6

tu me trouveras au bout du monde / hotel Brasilia/mort d'un editeur/mort sans temoin/Mr Pendleburry prestidigitateur/le sourire des femmes

ca donne : Apres le spectacle de Mr Pendleburry, prestidigitateur, je suis rentree chez moi où j'ai commencé à lire les journaux. Gros titre " mort d'un editeur", une mort sans témoin d'apres les policiers.
Puis une autre rubrique, psycho celle-ci " comment provoquer le sourire des femmes ?" j'ai la reponse sans lire l'article : realiser ses reves!
Alors je décide de suivre le mien. Je laisse un mot sur la table apres avoir fait ma valise ; "Chéri, Tu me trouveras au bout du monde, à l'hotel Brasilia, je t'aime"


J'adore baboul!
Profile Image

RE: 6

Extra Baboul !
Profile Image
- PRINCE OTHON ! cria une voix féminine.
La tonalité évoquait davantage des ENNUIS DE NOCE que d’INTIMES CONFIDENCES. La quête de ce mystérieux Prince Othon (s’agissait-il d’un pseudo ? jouaient-ils dans quelque improvisation théâtrale de rue ?) préoccupait manifestement l’intervenante.
Elle m’avait fait sursauter, moi qui étais assis dans le même café, ce café à l’enseigne du FEU DE SAINT-ELME dont les murs s’ornaient de vues du monde entier – LA GRANDE MURAILLE de Chine, les DUNES DE TOTTORI, Japonaises et moins connues que le rempart impérial de l’Empire du Milieu, le Jet d’Eau de Genève, etc.
Aucun Prince Othon ne sembla entrer en scène. A moins qu’il ne soit arrivé en retard, après mon départ du bistro.
Profile Image
Quand sonnera LA CLOCHE D'ISLANDE, au-delà des brumes et des vallées, PERSONNE N'Y ÉCHAPPERA. Les sommeliers et les lutins, MAÎTRE HIRAM ET LE ROI SALOMON, LES PEUPLES CHASSEURS DE L'ARCTIQUE, les écrivains britanniques, la peste n'épargnera ni les hommes ni les héros. Jusqu'à ce que survienne le Docteur (qui?) ; avec un accent d'Oxford très pur, il apostrophera la "PLAGUE OF THE CYBERMEN", et levant son tournevis sonique, il fera jaillir la plus petite, la plus inattendue, la plus sauvage (WILD IDEA) des solutions, avant que de repartir dans sa boîte bleue au rendez-vous de Thingvellir.
Profile Image
Alors que je venais tout juste d'ouvrir la porte, mon fils me dit:
- MAMAN, JE T'ATTENDAIS. Je voulais te proposer de te confier LES SECRETS DE CASTELCERF contre LE LIVRE DE RECETTES MILKA . Qu'en penses-tu ?
Je pris le temps de réfléchir, confortablement installée sur LE CANAPE ROUGE.
Que me fallait-il faire ? Je l'avais déjà promis à L'HOMME NOIR de LA SECTE MAUDITE. Il devait passer le prendre en fin de soirée ...



J'appelais JOSE d'une voix forte, lui enjoignant de porter LES ENCOMBRANTS dans le local à poubelles, et continuais ma réflexion.
- Et si je lui donnais ma BOOKBOX ?
Cela ferait-il l'affaire ? Non bien sûr. Impossible donc de contenter l'un et l'autre. Je devais fuir.
Sauf qu'il n'y a pas MILLE ET UNE FAÇONS DE QUITTER LA MOLDAVIE.
Sans attendre que José remonte à l'appartement, je pris un sac avec quelques effets personnels et descendis par l'escalier de secours.
J'avais la solution. Il me suffisait de passer la nuit à la CASA ROSSA et de quitter la ville avec le 06H41.
José viendrait me rejoindre dans quelques jours.
Profile Image
Un feuilleton, super!
Profile Image
"VA JOUER AVEC CETTE POUSSIERE !" lança L'HOMME CHAUVE-SOURIS à l'enfant du Mongol YERULDELGGER.
Ce sobriquet d'homme chauve-souris, il le devait à son habitude d'écouter l'opérette "La Chauve-souris" régulièrement pendant les vacances. Il aimait beaucoup "Die Fledermaus", en effet...
La journée d'été s'avançait. Et Yeruldelgger était en retard. On apprendrait plus tard pourquoi: parti à la pêche à la ligne, il n'avait d'abord attrapé qu'une QUEUE DE POISSON au lieu d'un poisson entier.
Le gamin s'élança dans le jardin desséché. Mais entre-temps, un vent fort s'était levé, soulevant la poussière, et c'était elle qui se jouait de tout, incontrôlable. Ce vent était appelé LE VENT A GORGE NOIRE, parce qu'on ne l'aimait pas.
A un kilomètre de là, ces rafales énervaient les animaux dans leurs enclos. Surtout les antilopes. C'est ce que l'homme chauve-souris, Yeruldelgger et l'enfant apprendraient, le soir venu, à l'arrivée du voisin employé au jardin zoologique: "Voilà les DERNIERES NOUVELLES DU ZOO", commenterait-il.
Profile Image
Un petit panneau avec des hirondelles indiquait aux passants que la maison d'à côté se nommait Casa Rossa. Un nom bien pompeux pour une petite cabane que l'on aurait dit tout droit sortie de Walden ou la vie dans les bois. Son propriétaire était Jan Karski, un vieil homme qui avait eu une vie passionante. Il avait voyagé de pays en pays sur des chantiers de construction, ayant ainsi participé à la naissance d'un pont, d'un opéra et de nombreux hôtels. Les anecdotes exotiques qu'il avait ramené de ses voyages régalaient le voisinage. Mais tous s'intérrogaient sur un point: comment un homme aussi habile de ses mains que lui pouvait-il maintenant se contenter d'une cabane aussi délabrée?

Avec: La maison d'à côté; Casa Rossa; Walden ou la vie dans les bois; Jan Karski; Une vie passionante; Naissance d'un pont
Profile Image
Jo (né Jonas), alias L'HOMME CHAUVE-SOURIS, approchait, cheminant en compagnie de sa femme, du numéro 17 de L'ALLEE DES BALEINES. La ville entière avait été dédiée aux cétacés, certains jugeant même que c'était trop... Une première rue avait été rebaptisée, la rue de L'Huile-de-Baleine, et ensuite, effet de mode ou plaisanterie municipale qu'on avait oublié de freiner, les dénominations en lien avec les géants des mers s'étaient multipliées.
- L'hôtel se trouve au 17, déclara Jo.
Dans cette ville, le touriste ouvrait de grands yeux ébahis en découvrant successivement une place du Cachalot, une rue des Fanons, un boulevard des Bélougas, une Médiathèque Melville... L'aéroport international Moby Dick s'ornait d'une effigie de baleine en matériaux composites. Et dans les bureaux de poste, sur l'écran de projection, entre deux flashes d'info et deux pubs pour des super-colis improbables (comme des baleineaux affranchis au tarif lettre) s'affichait une pub: "Annoncez votre évent* sur notre écran".
- Certains quartiers sont bruyants, fit remarquer la femme. (Elle se prénommait Nathalie, d'après une bande dessinée grand format, "Nathalie la Baleine" l'héroïne qui esquivait les attaques de l'orque Nouille, Nouille l'Orque)
- Oui, en convint Jo(nas), LE SILENCE MEME N'EST PLUS A TOI.
- Et pourquoi promouvoir autant la baleine ? demanda-t-elle.
- Peut-être est-ce à cause du SANG VERSE par les chasseurs...

Ils s'installèrent à l'Hôtel du Rorqual, au numéro 17.
Dans le hall, assis dans un fauteuil dont le tissu, bizarrement, imitait une peau de loup (pourtant, on ne chassait plus le loup, l'idée même d'une SAISON DES LOUPS était tombée en désuétude) un client lisait LE LIVRE DU ROI. La référence au loup provenait d'une histoire méconnue: certains autochtones de l'Arctique considéraient que l'orque possédait la faculté de se métamorphoser en loup...

*ça ne s'invente pas; je l'ai lu dans un office postal genevois, où "event", événement, avait été écrit "évent", comme l'évent d'une baleine
Profile Image

6

bureaucrates et manipulateurs, du balai !/le grand mystere de Brighton/santa barbara (3et4) /l'entreprise pedagogue/la pecheresse/les coeurs brulés

ca donne : Nous avions un congrès à SANTA BARBARA, pour débattre de l'ENTREPRISE PEDAGOGUE. Une fois terminé, nous sommes allés à l'auberge des COEURS BRULES, pour diner. Nous avons interrogé la patronne quant au MYSTERE DE BRIGHTON pour en savoir plus mais c'est alors que la bonne femme, dont la reputation de PECHERESSE n'était plus à faire, s'est mis à nous hurler : vous les BUREAUCRATES ET MANIPULATEURS, DU BALAI !
Profile Image

6

Penela et sa maison/Giovanni/Face à la calomnie/Raimond le"Cathare"/pile ou face/l'homme sans tete

ca donne : En vacance à la campagne, je décidai d'aller voir PENELA ET SA MAISON. Je devais traverser une foret où on avait retrouvé L'HOMME SANS TETE... Pas tres rassuré, je me suis dit : "GIOVANNI ici c'est PILE OU FACE ! Ma route rencontrait des chemins etranges où les arbres prenaient des allures de creatures surnaturelles dans le crepuscule naissant. Le manoir de RAIMOND LE CATHARE se dressait devant moi, immense et austere, couvert de vigne vierge rouge. L'homme, FACE A LA CALOMNIE s'etait retiré dans ce manoir depuis des dizaines d'années, pour vivre en solitaire avec les créatures de la foret.
Profile Image

Je vois que

tout le monde s’éclate ici, c'est chouette!

Profile Image
Un livre A TOUTE EPREUVE cette ENCYCLOPEDIE DES OUVRAGES DE DAMES marmonnait L'HOMME NOIR.
Il sortait tout juste d'une réunion avec LA SECTE MAUDITE, ou il était question de loups, d'enfants, de détectives privés, surtout d'un certain Varg Veum, un privé de Bergen en Norvège. Peut-on lui faire confiance pour garder LES SECRETS DE CASTELCERF ? Mais avaient-ils le choix ? Après tout, pour sauver L'ENFANT QUI CRIAIT AU LOUP il fallait bien prendre certains risques.
Bon, Varg Veum a une bonne réputation (même si des fois il aime trop l'Aquavit, la boisson local scandinave) et nous allons lui confier l’enquête. Un voyage en Norvège s'impose.

Profile Image
Un ENCHANTEMENT. HYPATIA considérait de cette façon LE ROYAUME où elle avait débarqué, très, très loin, carrément, pour parler simplement, AU BOUT DU MONDE, bien qu'il fût malaisé de déterminer où se situait le bout d'une sphère. Lorsqu'elle eut posé le pied sur la terre ferme, pas vraiment de la terre, plutôt des pavés et du béton, Hypatia vit un tableau d'affichage électronique: le prochain autocar partirait dans quarante minutes. Quarante, comme le nombre de jours du Déluge...
- Le Déluge biblique, oui, intervint un voyageur qui tenait dans sa main un exemplaire du livre d'Antonin Artaud HELIOGABALE OU L'ANARCHISTE COURONNE.
- Ah, euh, oui... Mais... balbutia Hypatia, réalisant qu'elle avait dû penser tout haut et prononcer quelques mots malgré elle. Vous disiez, euh, qu'il y aurait eu un autre Déluge ?
- A part celui que la Météo nationale nous annonce, oui. Un vieux mythe de Mésopotamie en raconte un, plus court...
- MEURTRE EN MESOPOTAMIE ! s'exclama un homme d'une voix de stentor de crieur de journaux, un exploit au vingt-et-unième siècle (les crieurs de journaux avaient disparu depuis tellement d'années qu'on ne les comptait plus, les années, pas les crieurs; il en restait un, statufié à Lisbonne, un petit garçon bronzé, en bronze donc, vendant éternellement le "Diario de Noticias").
Des voyageurs, dont Hypatia et son mystérieux interlocuteur, se retournèrent, étonnés.
- Qui a oublié MEURTRE EN MESOPOTAMIE sur une petite table ? demanda le vociférateur, décidément en pleine forme.
Profile Image
- Qui a oublié MEURTRE EN MESOPOTAMIE sur une petite table ? demanda le vociférateur, décidément en pleine forme.

Ahh, c'est un Bookcrosseur qui est passé par là?

Profile Image
Dans UN PAYS A L’AUBE, UNE SIMPLE AFFAIRE DE FAMILLE obligeait LES DEMEURÉES à lancer leur CHANT POUR JENNY, et ce DES DIMANCHES ET DES DIMANCHES, sans se préoccuper des BASES SUR VENUS
Profile Image
LE VIEUX QUI NE VOULAIT PAS FETER SON ANNIVERSAIRE me dit que
QUAND VOUS SEREZ EN FRANCE, avec LA COMPAGNIE DES MENTEURS - j’ai nommé les candidats à la Présidentielle -, vous rencontrerez UNE FILLE QUI DANSE.
Il y a quelques années, elle a fait tout un MIC MAC A SIERRE, LE ROYAUME de Croquignolle (qui espère vous y rencontrer un jour).
Profile Image
Sur "LA PISTE NOIRE", seule "L'ETOILE DU DIABLE" éclairait "L'ETRANGER" qui avait auparavant, suivant "LA REGLE DE QUATRE" contraint "LADY SUSAN" à insérer "LA LETTRE DANS LA BOUTEILLE".
Profile Image
Sur "LA PISTE NOIRE", seule "L'ETOILE DU DIABLE" éclairait "L'ETRANGER" qui avait auparavant, suivant "LA REGLE DE QUATRE" contraint "LADY SUSAN" à insérer "LA LETTRE DANS LA BOUTEILLE".

Court et efficace !
Profile Image

suite

Saison 1, épisode 3

Le téléphone sonnait lorsque José, aussi surnommé “ENFANT44“ par ses coéquipiers nageurs, ouvrit la porte de l’appartement. Il traversa le salon en deux enjambées, saisit le combiné et, le portant à son oreille, entendit la voix énervée de sa mère.
- José, écoute-moi ! Ecoute bien. J'appelle d'une cabine. Je suis sortie pendant que tu descendais LES ENCOMBRANTS. Tu dois obéir sans poser de questions. Ce soir, éteins la lumière et n’ouvre la porte à personne. Sous aucun prétexte.
- Mais ...
- Tu vas attendre CINQ JOURS puis me retrouver au restaurant LA NOSTALGIE HEUREUSE, à l’heure à laquelle tu commences tes entrainements habituellement. Cette fois-là, mets dans ton sac de sport quelques vêtements et les choses auxquelles tu tiens le plus. Il faut que tu saches que nous ne retournerons pas à la maison. Nous devons partir pour toujours.
Mais en attendant, surtout, tu ne changes rien à ta routine. Tu ne dis rien à personne. Moi je prends le train de 06H41 pour Leova. Je ne peux pas te dire où je serai exactement, mais je t’appellerai chaque soir.
- Maman tu me fais peur.
- Je peux te garantir que nous allons nous faire UNE AUTRE IDEE DU BONHEUR.
Profile Image
HOMMES SANS NOM, qu'avez-vous laissé derrière vous ? Des IMAGES ANCIENNES, des colonnes doriques, des cathédrales, le tunnel du Gothard... Quelque chose, peut-être, qui aurait pu épater LA SCANDALEUSE DUCHESSE DE WINDSOR. Et quant à moi, je... (ici, plusieurs lignes sont illisibles en raison de BUGS successifs) Jules Verne, de son côté, s'est fait un nom avec L'EXPEDITION qu'il a contée dans son VOYAGE AU CENTRE DE LA TERRE.
Profile Image
Parmi LES CURIEUSES RENCONTRES DU FACTEUR DE SKOGLI, JEEVES fut sans doute la plus remarquable. En effet, seul rescapé de L'EXPEDITION ORENOQUE-AMAZONE, il avait survécu aux crocs des caïmans, aux piqûres de moustique et à L'OEIL DU LEOPARD. Il faut dire que le pari fou des explorateurs (ils avaient choisi UNE SAISON BLANCHE ET SECHE pour remonter l'AMAZONE) n'avait d'égal que son irrésistible sens de l'humour, et sa capacité à tenir n'importe quel public en haleine avec le récit de ses aventures.
Profile Image
L'oracle dit:
UN JOUR TU VERRA, LA GLOIRE DE MON PÈRE vainquera les MÉMOIRES MORTES, et LA VIELLE QUI MARCHAIT DANS LA MER ne pourra pas effacer LE SCANDALE MODIGLIANI, et Krissa se demandera "est-ce L’ŒUVRE DE DIEU ou LA PART DU DIABLE?"


Profile Image
L'oracle dit:
UN JOUR TU VERRA, LA GLOIRE DE MON PÈRE vainquera les MÉMOIRES MORTES, et LA VIELLE QUI MARCHAIT DANS LA MER ne pourra pas effacer LE SCANDALE MODIGLIANI, et Krissa se demandera "est-ce L’ŒUVRE DE DIEU ou LA PART DU DIABLE?"
Waow! Bravo :o)
Profile Image
DANS LA PAIX DES SAISONS de ma VILLA TAYLOR tu TROUVERAS LE TRESOR QUI DORT EN TOI soit UN CLAFOUTIS AUX TOMATES CERISES fabriqué par MEME accompagné de MOKA.
Profile Image
DANS LA PAIX DES SAISONS de ma VILLA TAYLOR tu TROUVERAS LE TRESOR QUI DORT EN TOI soit UN CLAFOUTIS AUX TOMATES CERISES fabriqué par MEME accompagné de MOKA.

Quel trésor!
Profile Image
Après ce Long weekend , Avec maman tu veux Quitter le monde Dans un grand vent de fleurs? Patiente! Aucun Replay à l'horizon...Tu comprendras quand tu seras plus grande
Profile Image
CONFUSION D'UN EUROPEEN EN EUROPE CENTRALE: Suite à L'ASSASSINAT D'HICABI BEY, celui ci dit horifié à KATERINA, LA FEMME EN ROBE ROUGE "TU N'ES PAS COMME LES AUTRES MÈRES": "Eh non!" Répondit celle-ci tranquillement, "Cela vient de mon AMOUR DE SORCIÈRE.
Profile Image
CONFUSION D'UN EUROPEEN EN EUROPE CENTRALE: Suite à L'ASSASSINAT D'HICABI BEY, celui ci dit horifié à KATERINA, LA FEMME EN ROBE ROUGE "TU N'ES PAS COMME LES AUTRES MÈRES": "Eh non!" Répondit celle-ci tranquillement, "Cela vient de mon AMOUR DE SORCIÈRE.

Excellent!
Profile Image
EMILIE EMILIE regrette LES ANNEES PERDUES, lorsqu'elle était encore LA PETITE FILLE A LA FENETRE, puis NANNY écrivant LE JOURNAL D'UNE BABY-SITTER. Maintenant, devenue LA FEMME EN VERT, elle se demande pensive : dis, QUAND REVIENDRAS-TU?
Profile Image
Demain soir, je ne raconterai pas d' HISTOIRES AU TELEPHONE. Ni mensonges. J'expliquerai la fuite, LA FORME DE VIE nouvelle que les circonstances nous imposent.
- TACHE DE NE PAS DEVENIR FOLLE, me répétais-je tout en dressant LA LISTE DE MES ENVIES.
J'avais écrit en premières lignes: aller à l’opéra et voir LES PERROQUETS DE LA PLACE D’AREZZO.
Nous ne regretterions pas grand chose. Il n'y avait que la BOOKBOX de Ptitemarjo que j'aurais voulu emporter.
Profile Image
Demain soir, je ne raconterai pas d' HISTOIRES AU TELEPHONE. Ni mensonges. J'expliquerai la fuite, LA FORME DE VIE nouvelle que les circonstances nous imposent.
- TACHE DE NE PAS DEVENIR FOLLE, me répétais-je tout en dressant LA LISTE DE MES ENVIES.
J'avais écrit en premières lignes: aller à l’opéra et voir LES PERROQUETS DE LA PLACE D’AREZZO.
Nous ne regretterions pas grand chose. Il n'y avait que la BOOKBOX de Ptitemarjo que j'aurais voulu emporter.

C'est chouette!
Profile Image
Demain soir, je ne raconterai pas d' HISTOIRES AU TELEPHONE. Ni mensonges. J'expliquerai la fuite, LA FORME DE VIE nouvelle que les circonstances nous imposent.
- TACHE DE NE PAS DEVENIR FOLLE, me répétais-je tout en dressant LA LISTE DE MES ENVIES.
J'avais écrit en premières lignes: aller à l’opéra et voir LES PERROQUETS DE LA PLACE D’AREZZO.
Nous ne regretterions pas grand chose. Il n'y avait que la BOOKBOX de Ptitemarjo que j'aurais voulu emporter.

Ben, on va te l'envoyer la fameuse bookbox de Ptitemarjo
Profile Image
LE PREMIER MOT que prononça L'HOMME DU NIL - on le surnommait ainsi - à CHYPRE, en s'adressant à HYPATIA, ne comporta rien de menaçant. Bien au contraire, comme on dit en Suisse romande. Hypatia, charmée, ne courut pas ventre à terre jusqu'au BUREAU DES RISQUES ET PERILS qui venait d'ouvrir ses portes à Nicosie, dans une maison de la rue Vasileiou Voulgaroktonou qui avait failli devenir un hôtel borgne, avant la guerre...
L'homme du Nil séduisit d'emblée Hypatia. Il avait "comme des FLEURS BLEUES dans la voix", racontera, des années plus tard, l'intéressée.
Profile Image
Lors de MON EXPLORATION DE LA RIVIERE QUI BOUT, je fis tout naturellement un détour pour monter au sommet de LA MONTAGNE ROUGE. D'après MON ONCLE OSWALD, un célèbre chaman vivait en effet là haut. Ce chaman, que l'on surnommait L'HOMME CHAUVE-SOURIS, avait soit-disant le pouvoir de voler dès la nuit tombée. Les histoires les plus folles circulaient sur lui... On racontait qu'il savait prédire le futur en observant les CONSTELLATIONs, et qu'il pouvait éloigner la famine et garantir l'abondance du gibier en invoquant l'AME DU CHASSEUR.
Profile Image
Lors de MON EXPLORATION DE LA RIVIERE QUI BOUT, je fis tout naturellement un détour pour monter au sommet de LA MONTAGNE ROUGE. D'après MON ONCLE OSWALD, un célèbre chaman vivait en effet là haut. Ce chaman, que l'on surnommait L'HOMME CHAUVE-SOURIS, avait soit-disant le pouvoir de voler dès la nuit tombée. Les histoires les plus folles circulaient sur lui... On racontait qu'il savait prédire le futur en observant les CONSTELLATIONs, et qu'il pouvait éloigner la famine et garantir l'abondance du gibier en invoquant l'AME DU CHASSEUR.

Incroyable, tout fonctionne!
Profile Image
Bon, ce n'est pas évident, avec deux titres en anglais parmi les six...

Dans LA NUIT DU 5 AOUT, L'ASSOCIE est tombé (FALLEN), GLACE, en route pour aller voir les Sœurs Daisy (DAISY SISTERS) qui devaient l'accompagner faire une RANDONNEE MORTELLE.
Profile Image
J'avais juste glissé un roman dans mon sac: "ABARAT". Et c'est ce livre que je lisais lorsque je n'étais pas en train d'organiser discrètement notre départ.

- Nos meubles fourniront DU BOIS POUR LES CERCUEILS ! dis-je à voix haute.
J’avais appelé José chaque soir comme promis. Il restait encore deux jours avant nos retrouvailles.
Je nous y voyais déjà. Nous mangerions tranquillement une MISO SOUP dans notre restaurant préféré . Ce serait la dernière. Puis il faudrait vraiment partir. Nous n'aurions plus le choix.

La soirée s’étirait, je trouvais le temps long. Mon fils me manquait. Tout comme les DAISY SISTERS, mes voisines excentriques. Deux femmes à l’énergie débordante qui mettaient DES CORNFLAKES DANS LE PORRIDGE. Elles étaient mes meilleures amies. LES MALENTENDUS n’avaient pas de place entre nous.
- Je me demande si je les reverrai un jour et si elles comprendront…
Même si nous ne partons pas pour la lune, je sais qu’il sera compliqué voire impossible de garder le contact avec elles. Cela pourrait se révéler dangereux.
Profile Image
LE VENT A GORGE NOIRE, comparable à la "bise noire" du Plateau suisse, soufflait en rafales. Il faisait s'agiter une affiche à moitié décollée, déchirée, où se lisait le mot FANTASY. Contre ce vent marchait un homme courbé. C'était LE NOUVEL INGENU qui rentrait au pays. Il revenait, lui. Et ce, après des centaines de JOURS D'EXIL.
L'homme était sans illusions. Il imaginait bien qu'il ne bénéficierait pas de LA PECHE MIRACULEUSE, ni que des alouettes rôties atterriraient à ses pieds. Il s'immobilisa à un arrêt de bus. Essaya de comprendre les différentes tarifications, qui depuis son exil avaient changé.
Face à lui, de l'autre côté de la rue, un théâtre attirait des gens qui faisaient la queue afin d'acheter des places pour la dernière comédie à la mode, LA PEAU DE BISON.
Profile Image
Tandis qu'il séjournait dans LA PLAINE DE CAÏN, un coin de pampa ainsi baptisé parce que les rares voyageurs qui s'y aventuraient (s'y égaraient ?) ne traversaient la plaine qu'en vitesse, comme s'ils fuyaient après avoir tué quelque Abel, EVARISTO CARRIEGO souffrait de la morsure du froid. Ce gel ressemblait à une viscache, ce rongeur argentin prompt à s'insinuer partout. Juillet était cruel. Glacial. "Si l'hiver était une personne", songea Evaristo Carriego, "il tiendrait de l'empereur romain. MORITURI TE SALUTANT, voilà ce qu'il faudrait lui dire".
Carriego (ou "Ñandú", quel que pût être le sobriquet ou pseudo littéraire du bonhomme) à cause du froid, et du dépit, s'était enveloppé d'une couverture. "LA PEAU DE BISON de mon grand-père me manque", se dit Evaristo Carriego, "elle m'aurait réchauffé." Mais le grand-père était décédé et divers objets lui appartenant avaient été vendus.
Des pas mécaniques se firent entendre.
L'artiste Evaristo Carriego, poète, écrivain, essayiste brouillon, en fut dérangé dans la rédaction d'une LETTRE A UNE JEUNE FILLE QUI VOUDRAIT PARTIR EN CHINE. Sa dernière création en date.
"Encore lui", grommela Carriego.
Lui, c'était Juanito, alias LE NOUVEL INGENU, qui essayait une paire de souliers ferrés. Il aimait - naïvement - les chaussures, bottes qui faisaient du bruit, étrange manie dans la Plaine de Caïn.
"Tak, tak, tak" résonnaient les pas de Juanito.
Profile Image

Waouh !!!!!

J'ai vraiment dû être longuement absente du forum (oui, trop longtemps, c'est affreux) car je ne découvre ce jeu qu'aujourd'hui, alors qu'il a au moins un mois.
Je trouve génial le principe et vos créations sont magnifiques. Drôles, rocambolesques, concises ou longues, tout le monde y met du sien et c'est magnifique.
Merci !!! :o)
Profile Image
J'ai vraiment dû être longuement absente du forum (oui, trop longtemps, c'est affreux) car je ne découvre ce jeu qu'aujourd'hui, alors qu'il a au moins un mois.
Je trouve génial le principe et vos créations sont magnifiques. Drôles, rocambolesques, concises ou longues, tout le monde y met du sien et c'est magnifique.
Merci !!! :o)

Mais oui Marie, c'est sympa que tu reviennes avec nous!!! Et on s'amuse!
Profile Image

À mon tour

Avec Peter Pan, Danser les ombres, L'odeur de l'homme, une pièce montée, une journée chargée (Paddington), Mon ami Jim

Pour son mariage, Mon ami Jim - qui aimait par dessus tout l'odeur de l'homme - décida de se faire livrer une pièce montée. Il avait prévu une journée chargée au château de Padington. Le clou de la soirée : faire danser les ombres en compagnie de Peter Pan qui prenait bien soin de la sienne depuis qu'il avait dû demander à Wendy de la lui recoudre...
Profile Image
En ce MATIN BRUN je ne pouvais penser qu'à une chose: MATIN BRUN, MATIN BRUN, MATIN BRUN, MATIN BRUN et... MATIN BRUN :o(

:o)))
Profile Image
En ce MATIN BRUN je ne pouvais penser qu'á une chose: MATIN BRUN, MATIN BRUN, MATIN BRUN, MATIN BRUN et... MATIN BRUN :o(

:o)))


Magnifique !!!!!
J'espère que demain matin, tu auras du soleil :o)
Profile Image
En ce MATIN BRUN je ne pouvais penser qu'à une chose: MATIN BRUN, MATIN BRUN, MATIN BRUN, MATIN BRUN et... MATIN BRUN :o(

:o)))
Fameux!!!
Profile Image

15 mars

MONSIEUR RIPOIS ET LA NÉMÉSIS, voulant régler UNE SIMPLE AFFAIRE DE FAMILLE à l’aide d’une PETITE PHILOSOPHIE DU MATIN, se retrouvent, partant d’UN PAYS À L’AUBE, entraînés par LES RACINES DU CIEL, dans des BASES SUR VÉNUS.
Profile Image
Bom ! Bom ! Bombom ! Bom bom bom bom bom !
Le spectacle en plein air donné (façon de parler, l’entrée était payante…) dans l’arène voyait un joueur de tambour rythmer la déclamation d’un comédien. Celui-ci, à un moment, faisant sursauter une partie des spectateurs encore peu habitués à son style, lança:
- ROULENT LEURS EAUX A CONTRETEMPS…
Dans les rues avoisinantes, LE MONDE A COTE vaquait comme toujours à ses occupations. La pièce se jouait en effet en plein jour.
A la même heure, François s’enfonçait dans les marécages, à la recherche de grenouilles. De libellules. De n’importe quel aspect de la vie secrète à l’abri des SILENCES DU MARAIS. La pièce et son tambourinaire ne s’activaient à quelques kilomètres de là. Mais ils paraissaient aussi éloignés du marais que LE CŒUR DE LA TERRE de nos préoccupations au ras des pâquerettes.
Les pieds sur un sol spongieux, François ne pouvait bien sûr pas se trouver simultanément en ville. Même un roman intitulé COMMENT ETRE DOUBLE n’aurait pu lui fournir un moyen d’être ici et ailleurs à la fois !
Le soleil cognait.
Tout le monde commençait à pâtir de la chaleur qui montait de jour en jour. La mince ombre portée d’un cadran solaire, à quelques minutes à pied de l’arène – ce cadran, restauré, s’ornait des mots latins SPLENDOR VERITATIS – ne protégeait du soleil que les cloportes. Les fourmis. Et encore, pas très longtemps. Dès qu’elles trottaient un peu loin, ces dernières retournaient au soleil.
Profile Image
Merci pour ce fou rire du petit-déjeuner, c'est chouette de commencer la journée comme ça!

  1 2 3 4 Next 

Are you sure you want to delete this item? It cannot be undone.